Patrick Chamoiseau

Une enfance créole, I : Antan d'enfance

Gallimard - Folio, 2843

Paris, 1996

bibliothèque insulaire

   
bannzil kréyòl
Martinique
Une enfance créole, I : Antan d'enfance / Patrick Chamoiseau ; préface inédite de l'auteur. - Paris : Gallimard, 1996. - 185 ; 18 cm. - (Folio, 2843).
ISBN 2-07-040001-8
NOTE DE L'ÉDITEUR : Patrick Chamoiseau donne ici ses souvenirs d'enfance. Enfance prise dans l'En-ville de Fort-de-France, dans le giron de la merveilleuse Man Ninotte qui ne cesse d'organiser la vie familiale avec un art de vivre et de survivre dont le cocasse et la poésie nous charment. Comme le souligne Milan Kundera, « les souvenirs d'enfance de Chamoiseau sont exempts du moindre narcissisme, l'enfance étant pour l'auteur avant tout l'âge de la plus grande soif de réalité ». Sous le regard du négrillon se révèle la société créole chatoyante, complexe, aux origines multiples, symbolisée par une ville qui lui ressemble. Il y vivra ses premières expériences : les jeux, la rue, les marchés, le cinéma et aussi la négritude, l'injustice sociale, le racisme. Chronique d'une enfance martiniquaise écrite dans une langue réinventée, Antan d'enfance allie l'art du conteur créole à celui des maîtres de la littérature classique.
EXTRAIT

Le plus dur était de rapporter une commission. Va dire à la madame qu'il n'y a pas une roquille. Hon-hon c'est pas ça que je voulais, y'a trop, y'a pas assez, c'est pas frais, regarde il y a un caca-de-rat dedans … Le négrillon emportait la marchandise incriminée. Son cerveau en souci cherchait un moyen diplomatique d'expliquer ce renvoi à l'épicière, d'autant qu'il y avait toujours, en suspens, un carnet de crédit plus ou moins épongé. Il avait résolu la difficulté d'approche par l'expression générique de Manman a dit qu'il y a un problème … L'épicière alors ne faisait pas de gros saut. Penchée vers son grillage, elle demandait simplement Quelle qualité de problème han ? Alors, lui, entrait dans les détails de la protestation de Man Ninotte. Cela pouvait donner ça :

Elle a dit qu'il y a quelque chose dans les lentilles.
— Quelle chose han ?
— J'ai pas bien compris.
— Comment tu n'as pas compris ? Dans mes lentilles y'a que des lentilles, non ?!
— Oui, oui, c'est ça qu'est bizarre.
— Quoi bizarre ?
— Y'a que des lentilles plus une lentille qui n'est pas une lentille …
— Tu veux dire qu'il y a quelque chose dans mes lentilles ?
— J'ai pas dit ça, non …
— Tu as dit quoi là ?
— Ce que maman a dit …
— Laisse-moi voir.

Et elle découvrait elle-même le caca-de-rat, le ravet mort, les petites roches trop nombreuses, bougonnait une malédition, se signait deux fois et changeait sans plus insister son lamentable produit.

cité par Richard Price, « Le bagnard et le colonel », p. 128

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Antan d'enfance », Paris : Hatier, 1990 ; Gallimard (Haute enfance), 1994
  • « Manman Dlo contre la fée Carabosse », Paris : Ed. Caribéennes, 1982
  • « Chronique des sept misères », Paris : Gallimard, 1986 ; Gallimard (Folio, 1965), 1988
  • « Solibo magnifique », Paris : Gallimard, 1988 ; Gallimard (Folio, 2277), 1991
  • « Texaco », Paris : Gallimard, 1992 ; Gallimard (Folio, 2634), 1994
  • « Chemin-d'école », Paris : Gallimard (Haute enfance), 1994 ; Gallimard (Folio, 2844), 1996
  • « Le dernier coup de dent d'un voleur de banane » et « Que faire de la parole ? Dans la tracée mystérieuse de l'oral à l'écrit » in Ralph Ludwig (éd.), Ecrire la « parole de nuit », Paris : Gallimard (Folio essais, 239), 1994
  • « Ecrire en pays dominé », Paris : Gallimard, 1997 ; Gallimard (Folio, 3677), 2002
  • « L'esclave vieil homme et le molosse » avec un entre-dire d'Edouard Glissant, Paris : Gallimard, 1997 ; Gallimard (Folio, 3184), 1999
  • « Livret des villes du deuxième monde », Paris : Ed. du Patrimoine (La Ville entière), 2002
  • « Bibliques des derniers gestes », Paris : Gallimard, 2001 ; Gallimard (Folio, 3942), 2003
  • « A bout d'enfance », Paris : Gallimard (Haute enfance), 2005 ; Gallimard (Folio, 4430), 2006
  • « Un dimanche au cachot », Paris : Gallimard, 2007 ; Gallimard (Folio, 4899), 2009
  • « Les neuf consciences du Malfini », Paris : Gallimard, 2009 ; Gallimard (Folio, 5160), 2010
  • « Le papillon et la lumière », Paris : Philippe Rey, 2011
  • « L'empreinte à Crusoé », Paris : Galliard, 2012 ; Gallimard (Folio, 5644), 2013
  • « La matière de l'absence », Paris : Seuil, 2016
  • « Frères migrants », Paris : Seuil, 2017
  • « J'ai toujours aimé la nuit », Paris : Sonatine, 2017
  • « Contes des sages créoles », Paris : Seuil, 2018
  • « Eloge de la créolité » avec Jean Bernabé et Raphaël Confiant, Paris : Gallimard, 1989
  • « Guyane : traces-mémoires du bagne » photographies de Rodolphe Hammadi, Paris : CNMHS (Monuments en paroles), 1994
  • « Elmire des sept bonheurs : confidences d'un vieux travailleur de la distillerie Saint-Etienne » photographies de Jean-Luc de Laguarigue, Paris : Gallimard, 1998
  • « Lettres créoles : tracées antillaises et continentales de la littérature 1635-1975 » avec Raphaël Confiant, Paris : Hatier (Brèves, Littérature), 1991 ; Paris : Gallimard (Folio-essais, 352), 1999
  • « Cases en Pays-mêlés » photographies de Jean-Luc de Laguarigue, Gros-Morne (Martinique), 2000
  • « Tracées de mélancolie » photographies de Jean-Luc de Laguarigue, Gros-Morne (Martinique) : Traces HSE, 1999 ; Paris : Hazan, 2001
  • « Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel » photographies d'Anne Chopin, Paris : HC éditions, 2007
  • Paola Ghinelli, « Entretien avec Patrick Chamoiseau », in Archipels littéraires, Montréal : Mémoire d'encrier, 2005
  • Dominique Chancé, « Patrick Chamoiseau, écrivain postcolonial et baroque », Paris : Honoré Chamion (Bibliothèque de littérature générale et comparée, 82), 2010
  • Samia Kassab-Charfi, « Patrick Chamoiseau », Paris : Institut français, Gallimard, 2012
  • Isabelle Constant, « Le Robinson antillais : de Daniel Defoe à Patrick Chamoiseau », Paris : L'Harmattan (Espaces littéraires), 2015
Sur le site « île en île » : dossier Patrick Chamoiseau

mise-à-jour : 25 septembre 2018
Patrick Chamoiseau, « Enrayer la violence en Corse », Libération, 27-28 novembre 1999
Patrick Chamoiseau et Edouard Glissant, « Dean est passé, il faut renaître. Aprézan ! », Le Monde, 26-27 août 2007
Patrick Chamoiseau, « J'ai vu un peuple s'ébrouer … », Le Monde, 14 mars 2009
Patrick Chamoiseau, « Frantz Fanon, côté sève », Le Monde, 11-12 décembre 2011
Patrick Chamoiseau, « Aucune excuse, aucune sanction, soutien total à M. Letchimy », 10 février 2012
Patrick Chamoiseau, « Le devenir, c'est être ensemble, debout, face à l'impensable », Le Monde, 16 novembre 2013
Patrick Chamoiseau, « Frères migrants … Les poètes déclarent », janvier 2017

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX