Samia Kassab-Charfi

Patrick Chamoiseau

Gallimard / Institut français

Paris, 2012

bibliothèque insulaire

   
Martinique
bannzil kréyòl
parutions 2012
Patrick Chamoiseau / Samia Kassab-Charfi. - Paris : Gallimard, Institut français, 2012. - 172 p. : ill. ; 21 cm. + 1 CD audio.
ISBN 978-20-7-013759-6
Échapper à nos vieilles certitudes. Nos si soigneux ancrages.
Nos chers réflexes horlogés en systèmes. Nos somptueuses Vérités.


Patrick Chamoiseau, L'Esclave vieil homme et le molosse, cité p. 32

Patrick Chamoiseau construit depuis une trentaine d'années une œuvre que le prix Goncourt attribué en 1992 à Texaco a contribué à révéler à un large public. En suivant de romans en essais le parcours de l'écrivain, Samia Kassab-Charfi éclaire un projet et les tensions qui l'animent.

La cohérence du parcours de Chamoiseau est en germe dès l'enfance — « on ne quitte pas l'enfance, on la serre au fond de soi » (Antan d'enfance, cité p. 58) — ; elle se conforte dans un dialogue avec les grandes voix proches (Césaire, Fanon, Glissant, et Frankétienne ou Derek Walcott) ; elle s'enrichit d'accueillir Mahmoud Darwich, Cervantès, Tanizaki, Proust, Artaud, Neruda, les anciennes sagas d'Islande, le Kalevala ou les Mille et Une Nuits, textes réunis par « les souffles du Divers » (Ecrire en pays dominé, cité p. 68) ; elle s'éprouve et s'affirme jusqu'à la résistance dans l'attention portée aux inégalités infiniment perpétuées, aux désespérances, au murmure des drives où se serrent des vies infimes (p. 94).

La lecture attentive que propose Samia Kassab-Charfi déploie l'œuvre, expose ses richesses — révèle, à côté du marqueur de paroles, le guerrier de l'imaginaire, déterminé à dire autant la blesse, morsure vive de l'esclavage que l'émerveille aux enchantements furtifs du monde (p. 9). 

Samia Kassab-Charfi est professeur de littérature française et francophone à l’Université de Tunis et l’auteur de nombreuses études sur notamment Saint-John Perse, Édouard Glissant, Patrick Chamoiseau et Colette Fellous.

Un CD audio complète le livre. On peut y entendre, tirés des archive de l'INA, des extraits d'émissions diffusées sur France Culture (6 décembre 1986, 9 octobre 1992, 8 mars 1996) et sur France Inter (2 février 2009).
SOMMAIRE
  • « Paroles sous l'écriture »
  • Saisons de la Mémoire
  • Résistances : le Guerrier de l'imaginaire
  • Enfances
  • Fables de l'urbain et du vivant : mélancolies
Anthologie

Repères chronologiques
Bibliographie
EXTRAIT Si chacun des livres de Chamoiseau nous plonge dans une intempérie, historique, morale, humaine, mémorielle, langagière, culturelle, écologique, son œuvre se situe toujours à l'aplomb des « jonctions discordantes », des inégalités infiniment perpétuées. Attentive aux désespérances, elle visite les Pierres-mondes, fréquente les abîmes, les cachots, l'effervescence des villes, fait sauter les verrous des lieux maudits ou non-dits, murmure les drives où se serrent des vies infimes. Si elle se hausse à une interrogation sur le devenir des espèces vivantes et sur le rôle de l'homme à contretemps de sa nocivité, c'est parce que sans doute, comme le souligne Chamoiseau, qui tient à « demeurer à chacun de [s]es gestes sous l'aube claire d'une éthique » 1,

[…] les histoires ne servent qu'à habiller l'indéchiffrable du monde.

pp. 94-95

1.« Les neuf consciences du Malfini » (2009), p. 225
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Samia Kassab-Charfi, « Rhétorique de Saint-John Perse », Tunis : Université de Tunis, Faculté des sciences humaines et sociales, 2008
  • Samia Kassab-Charfi, « " Et l'une et l'autre face des choses " : la déconstruction poétique de l'histoire dans Les Indes et Le Sel noir d'Edouard Glissant », Paris : Honoré Champion (Essais, 13), 2011
  • Samia Kassab-Charfi et Loïc Céry (éd.), « Saint-John Perse : Atlantique et Méditerranée » actes du colloque organisé à l'université de Tunis en avril 2004, Paris : L'Harmattan (La nouvelle Anabase, 3), 2007
  • Samia Kassab-Charfi et Sonia Zlitni-Fitouri (éd.), « Autour d'Édouard Glissant : lectures, épreuves, extensions d'une poétique de la relation », Pessac : Presses universitaires de Bordeaux, Carthage Hannibal : Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts Beit-al-Hikma, 2008
  • Patrick Chamoiseau, « Manman Dlo contre la fée Carabosse », Paris : Ed. Caribéennes, 1982
  • Patrick Chamoiseau, « Chronique des sept misères », Paris : Gallimard, 1986 ; Gallimard (Folio, 1965), 1988
  • Patrick Chamoiseau, « Solibo magnifique », Paris : Gallimard, 1988 ; Gallimard (Folio, 2277), 1991
  • Patrick Chamoiseau, « Antan d'enfance », Paris : Hatier, 1990 ; Gallimard (Haute enfance), 1994 ; Gallimard (Folio, 2843), 1996
  • Patrick Chamoiseau, « Texaco », Paris : Gallimard, 1992 ; Gallimard (Folio, 2634), 1994
  • Patrick Chamoiseau, « Chemin-d'école », Paris : Gallimard (Haute enfance), 1994 ; Gallimard (Folio, 2844), 1996
  • Patrick Chamoiseau, « Le dernier coup de dent d'un voleur de banane » et « Que faire de la parole ? Dans la tracée mystérieuse de l'oral à l'écrit » in Ralph Ludwig (éd.), Ecrire la « parole de nuit », Paris : Gallimard (Folio essais, 239), 1994
  • Patrick Chamoiseau, « Guyane : traces-mémoires du bagne » photographies de Rodolphe Hammadi, Paris : CNMHS (Monuments en paroles), 1994
  • Patrick Chamoiseau, « Ecrire en pays dominé », Paris : Gallimard, 1997 ; Gallimard (Folio, 3677), 2002
  • Patrick Chamoiseau, « L'esclave vieil homme et le molosse » avec un entre-dire d'Edouard Glissant, Paris : Gallimard, 1997 ; Gallimard (Folio, 3184), 1999
  • Patrick Chamoiseau, « Elmire des sept bonheurs : confidences d'un vieux travailleur de la distillerie Saint-Etienne » photographies de Jean-Luc de Laguarigue, Paris : Gallimard, 1998
  • Patrick Chamoiseau, « Cases en Pays-mêlés » photographies de Jean-Luc de Laguarigue, Gros-Morne (Martinique), 2000
  • Patrick Chamoiseau, « Tracées de mélancolie » photographies de Jean-Luc de Laguarigue, Gros-Morne (Martinique) : Traces HSE, 1999 ; Paris : Hazan, 2001
  • Patrick Chamoiseau, « Livret des villes du deuxième monde », Paris : Ed. du Patrimoine (La Ville entière), 2002
  • Patrick Chamoiseau, « Bibliques des derniers gestes », Paris : Gallimard, 2001 ; Gallimard (Folio, 3942), 2003
  • Patrick Chamoiseau, « A bout d'enfance », Paris : Gallimard (Haute enfance), 2005 ; Gallimard (Folio, 4430), 2006
  • Patrick Chamoiseau, « Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel » photographies d'Anne Chopin, Paris : HC éditions, 2007
  • Patrick Chamoiseau, « Un dimanche au cachot », Paris : Gallimard, 2007 ; Gallimard (Folio, 4899), 2009
  • Patrick Chamoiseau, « Les neuf consciences du Malfini », Paris : Gallimard, 2009 ; Gallimard (Folio, 5160), 2010
  • Patrick Chamoiseau, « Le papillon et la lumière », Paris : Philippe Rey, 2011
  • Patrick Chamoiseau, « L'empreinte à Crusoé », Paris : Gallimard, 2012
  • Patrick Chamoiseau, « La matière de l'absence », Paris : Seuil, 2016

mise-à-jour : 3 février 2017
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX