Patrick Chamoiseau

Le papillon et la lumière, ill. de Ianna Andréadis

Philippe Rey

Paris, 2011

bibliothèque insulaire

 
Martinique
bestiaire insulaire
parutions 2011
Le papillon et la lumière / Patrick Chamoiseau ; illustrations de Ianna Andréadis. - Paris : Philippe Rey, 2011. - 109 p. : ill. ; 17 cm.
ISBN 978-2-84876-196-1
Chaque nuit, dans les villes, sur les routes,
ensorcelés par les lumières artificielles, des millions
d'insectes s'écrasent contre les ampoules brûlantes.

Parmi eux, les papillons de nuit.


p. 7

NOTE DE L'ÉDITEUR
: Un jeune papillon se tient à l’écart des réverbères et préserve sa vie. Mais il sent bien qu’une expérience fondamentale lui échappe. Il s’en ouvre à un vieux papillon, lui aussi aux ailes intactes. Ce dernier n’en est pas forcément plus heureux et semble éluder ses questions, avant de l’entraîner dans un voyage initiatique à travers la ville, dans la nuit d’abord, puis au lever du jour vers le soleil.
Ce conte philosophique, délicatement illustré par les dessins à l’encre de Chine d’Ianna Andréadis, mène le jeune papillon (et le lecteur avec lui) vers la résolution de la lancinante énigme de toute existence : quel est le sens d’une vie où l’on ne se met pas en danger ?
EXTRAIT      — Restons sur la conscience …
     — Restons, consent le vénérable …
     — La bonne conscience peut ne pas trembler !
     — Justement. Bonne ou mauvaise conscience ne tremblent jamais.
     — Elles sont donc mortes ?
     — Probable.
     — C'est étrange, non ?
     — La bonne conscience est une chose morte car elle ne connaît pas la mauvaise conscience. Et vice versa.
     — La haute conscience serait tout à la fois bonne et mauvaise conscience ?
     — Possible.
     — Et c'est pourquoi elle tremble ?
     — Non. Elle tremble parce qu'elle est vivante. Elle tremble aussi parce qu'elle fixe ensemble, les relie, les rallie, tous les contraires, tous les impossibles et tous les impensables.
     — Relier tout cela est quelque chose d'insoutenable !
     — C'est pourtant là que commence l'affaire de vivre et de penser sa vie.

pp. 64-65
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Manman Dlo contre la fée Carabosse », Paris : Ed. Caribéennes, 1982
  • « Chronique des sept misères », Paris : Gallimard, 1986 ; Gallimard (Folio, 1965), 1988
  • « Solibo magnifique », Paris : Gallimard, 1988 ; Gallimard (Folio, 2277), 1991
  • « Antan d'enfance », Paris : Hatier, 1990 ; Gallimard (Haute enfance), 1994 ; Gallimard (Folio, 2843), 1996
  • « Texaco », Paris : Gallimard, 1992 ; Gallimard (Folio, 2634), 1994
  • « Chemin-d'école », Paris : Gallimard (Haute enfance), 1994 ; Gallimard (Folio, 2844), 1996
  • « Le dernier coup de dent d'un voleur de banane » et « Que faire de la parole ? Dans la tracée mystérieuse de l'oral à l'écrit » in Ralph Ludwig (éd.), Ecrire la « parole de nuit », Paris : Gallimard (Folio essais, 239), 1994
  • « Guyane : traces-mémoires du bagne » photographies de Rodolphe Hammadi, Paris : CNMHS (Monuments en paroles), 1994
  • « Ecrire en pays dominé », Paris : Gallimard, 1997 ; Gallimard (Folio, 3677), 2002
  • « L'esclave vieil homme et le molosse » avec un entre-dire d'Edouard Glissant, Paris : Gallimard, 1997 ; Gallimard (Folio, 3184), 1999
  • « Elmire des sept bonheurs : confidences d'un vieux travailleur de la distillerie Saint-Etienne » photographies de Jean-Luc de Laguarigue, Paris : Gallimard, 1998
  • « Cases en Pays-mêlés » photographies de Jean-Luc de Laguarigue, Gros-Morne (Martinique), 2000
  • « Tracées de mélancolie » photographies de Jean-Luc de Laguarigue, Gros-Morne (Martinique) : Traces HSE, 1999 ; Paris : Hazan, 2001
  • « Livret des villes du deuxième monde », Paris : Ed. du Patrimoine (La Ville entière), 2002
  • « Bibliques des derniers gestes », Paris : Gallimard, 2001 ; Gallimard (Folio, 3942), 2003
  • « A bout d'enfance », Paris : Gallimard (Haute enfance), 2005 ; Gallimard (Folio, 4430), 2006
  • « Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel » photographies d'Anne Chopin, Paris : HC éditions, 2007
  • « Un dimanche au cachot », Paris : Gallimard, 2007 ; Gallimard (Folio, 4899), 2009
  • « Les neuf consciences du Malfini », Paris : Gallimard, 2009 ; Gallimard (Folio, 5160), 2010
  • « L'empreinte à Crusoé », Paris : Gallimard, 2012
  • « La matière de l'absence », Paris : Seuil, 2016
  • « Frères migrants », Paris : Seuil, 2017
  • Paola Ghinelli, « Entretien avec Patrick Chamoiseau », in Archipels littéraires, Montréal : Mémoire d'encrier, 2005
  • Dominique Chancé, « Patrick Chamoiseau, écrivain postcolonial et baroque », Paris : Honoré Chamion (Bibliothèque de littérature générale et comparée, 82), 2010
  • Samia Kassab-Charfi, « Patrick Chamoiseau », Paris : Institut français, Gallimard, 2012

mise-à-jour : 11 mai 2017
Patrick Chamoiseau, « Enrayer la violence en Corse », Libération, 27-28 novembre 1999
Patrick Chamoiseau et Edouard Glissant, « Dean est passé, il faut renaître. Aprézan ! », Le Monde, 26-27 août 2007
Patrick Chamoiseau, « J'ai vu un peuple s'ébrouer … », Le Monde, 14 mars 2009
Patrick Chamoiseau, « Frantz Fanon, côté sève », Le Monde, 11-12 décembre 2011
Patrick Chamoiseau, « Aucune excuse, aucune sanction, soutien total à M. Letchimy », 10 février 2012
Patrick Chamoiseau, « Le devenir, c'est être ensemble, debout, face à l'impensable », Le Monde, 16 novembre 2013
Patrick Chamoiseau, « Frères migrants … Les poètes déclarent », janvier 2017
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX