Lyonel Trouillot

La belle amour humaine

Actes sud - Générations

Arles, 2011

bibliothèque insulaire

   
Haïti
utopies insulaires
parutions 2011
La belle amour humaine / Lyonel Trouillot. - Arles : Actes sud, 2011. - 169 p. ; 22 cm. - (Générations).
ISBN 978-2-7427-9920-6
… la terre qui t'appartient, c'est celle où tu plantes tes rêves. Celle que tu aimerais léguer à tes enfants.

p. 22

Venue sur une lointaine île tropicale enquêter sur la jeunesse d'un père mort trop tôt pour qu'elle ait pu vraiment le connaître, Anaïse se rend à Anse-à-Fôleur, petit bourg au bord de la mer Caraïbe où son grand-père s'était retiré avec femme et enfant dans une maison construite à côté de celle de son ami le colonel ; les deux hommes traînaient une sinistre réputation : l'un homme d'affaires rapace et sans scrupule, l'autre homme d'autorité, brutal et cruel — figures symboliques des deux oligarchies qui sévissent en Haïti 1.

Quand arrive Anaïse, son grand-père et le colonel sont morts depuis longtemps dans des circonstances jamais élucidées, et qu'aucun des habitants du bourg ne semble s'être jamais soucié d'approfondir. Mais tous font bon accueil à la jeune femme qui, au fil d'échanges avec les uns et les autres, ouvre les yeux sur un précieux art de vivre en commun où l'essentiel tient en quelques mots — une question : « Quel usage faut-il faire de sa présence au monde ? » et une aspiration : « la belle amour  humaine » 2. Justin, le Socrate du village côtier, incarne cette philosophie naturelle, mais s'il se plaît à édicter des lois, il ne cherche pas à les faire appliquer ; chacun sait, à Anse-à-Fôleur, que le bonheur est un partage — trop fugace pour être encagé.

Lecteur suffoqué par le beau roman de Lyonel Trouillot, Ernest Pépin a précisément évalué la portée de la fable, l'espoir et l'exigence qu'elle porte :

C’est Anse-à-Fôleur ! C’est Haïti et ça ne l’est pas ! C’est la vie ! C’est un  rideau levé sur le sens de la ronde humaine. La vie n’est jamais qu’un ouvrage collectif ! Eh oui ! Quel usage faire de ma présence ? La réponse est dans la question même !
« La belle amour humaine » n’est pas seulement un roman haïtien c’est une fable universelle ! A cela se mesure l’écrivain. En cela assume t-il magnifiquement l’héritage de Jacques Stephen Alexis.
Chaque phrase est une sentence. Chaque sentence est une philosophie. Chaque philosophie renvoie à l’obsédante question du bonheur. Pour ma part, parmi tant d’autres, je prends celle-là : toute personne devrait pouvoir être l’aide-bonheur d’une autre personne.
Lyonel Trouillot ou l’aide-bonheur de la littérature et des humains que nous sommes.

Ernest Pépin 3
1.Lyonel Trouillot, dans une interview recueillie par Yvan Amar, RFI, 9 novembre 2011.
2.« La belle amour humaine » est le titre d'un message de vœux que Jacques Stephen Alexis a publié en janvier 1957 dans Les Lettres Françaises. (N.d.A)
3.Le texte intégral du compte-rendu d'Ernest Pépin peut être lu sur le site de Potomitan.
EXTRAIT L'autre chose qu'il faut que tu saches : il y a sept heures de route entre le bruit et le silence. Entre ici et Anse-à-Fôleur. J'imagine que chez toi aussi les villes se suivent et ne se ressemblent pas. Il est des villes qui aboient et d'autres qui chuchotent. Il est des villes qui sourient et d'autres qui font la gueule. Des qui se peinturlurent comme une fille condamnée à faire le trottoir se déguise chaque soir pour partir au combat. Et d'autres qui ne montrent rien, ne vendent rien, ne font pas dans le show off ni dans la devanture, mais sourient sans forcer quand passe un visiteur. Ma ville sur mer, elle est comme ça. Ma vraie ville, c'est ici. J'y suis né et je connais ses bruits par cœur. Ses recoins. Ses désastres. Mais là-bas, c'est ma ville aussi. Enfin, mon village. J'y ai planté mes rêves. Et la terre qui t'appartient, c'est celle où tu plantes tes rêves. Celle que tu aimerais léguer à tes enfants. Lorsque nous arriverons là-bas tu pourras faire la différence. Ici, il y a ici et là-bas. Ici, c'est ville ouverte, scandale à profusion. Chaque jour il arrive par la route assez de familles nombreuses pour peupler une autre ville. Là-bas, dans le lieudit Anse-à-Fôleur où tu souhaites que je te conduise, c'est peu de monde, quelques copains, une poignée de vivants qui s'appellent par leurs prénoms et ne cultivent pas le vacarme. Les enfants y ramassent encore des coquillages, les portent à leurs oreilles, et la mer leur y chante quelque chanson secrète, sans déranger les autres. Les adultes n'élèvent pas la voix pour un oui, pour un non. Ils se fâchent rarement, et quand ça leur arrive, les enfants sourient dans leur dos, sachant que c'est un jeu de rôle, un faux orage, qui passera vite. Même les bêtes ne crient que chacune à son tour, quand besoin est, d'herbe ou de soin. Là-bas, les gens, ils braient pas comme ici. Quand ils optent pour le silence, même le rire leur passe par les yeux. Et lorsqu'ils parlent, y a encore du silence caché derrière leurs mots.

pp. 22-23
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Dépalé », Port-au-Prince : Association des écrivains haïtiens, 1979
  • « Les fous de Saint-Antoine : traversée rythmique », Port-au-Prince : Éd. Henri Deschamps, 1989
  • « Le livre de Marie », Port-au-Prince : Éd. Mémoire, 1993
  • « La petite fille au regard d'île », Port-au-Prince : Éd. Mémoire, 1994
  • « Zanj nan dlo », Port-au-Prince : Éd. Mémoire, 1996
  • « Les dits du fou de l'île », Port-au-Prince : Éd. de l'île, 1997
  • « Rue des pas-perdus », Arles : Actes Sud, 1998
  • « Thérèse en mille morceaux », Arles : Actes Sud, 2000
  • « Haïti, (re)penser la citoyenneté », Port-au-Prince : Haïti Solidarité Internationale, 2001
  • « Histoires simples », Port-au-Prince : Éd. Mémoire, 2001
  • « Les enfants des héros », Arles : Actes Sud, 2002
  • « Le testament du mal de mer », Arles : Actes Sud, 2002 ; Port-au-Prince : Presses nationales d'Haïti, 2004
  • « Bicentenaire », Arles : Actes Sud, 2004
  • « Haïti, écrire les pieds dans l'eau, les yeux vers l'intérieur », in Hommage aux lettres d'Haïti, dossier préparé par Jean-Euphèle Milcé, La Nouvelle Revue Française, n° 576, janvier 2006
  • « L'amour avant que j'oublie », Arles : Actes Sud, 2007, 2009
  • « Bonjour mon frère », in Une journée haïtienne, textes réunis et présentés par Thomas C. Spear, Montréal : Mémoire d'encrier ; Paris : Présence africaine, 2007
  • « Yanvalou pour Charlie », Arles : Actes Sud, 2009 — PRIX WEPLER-FONDATION LA POSTE 2009
  • « Eloge de la contemplation », Paris : Riveneuve, 2009
  • « Chroniques de l'après : petite histoire des réactions à l'horreur du séisme », in Haïti parmi les vivants, Arles : Actes Sud, Paris : Le Point, 2010
  • « Objectif : l'autre », Bruxelles : André Versaille (Fragments d'une vie), 2012
  • « Parabole du failli », Arles : Actes Sud, 2013 — PRIX CARBET DE LA CARAÏBE 2013
  • « C'est avec mains qu'on fait chansons : anthologie poétique », Montreuil : Le Temps des cerises, 2015
  • « Kannjawou », Arles : Actes sud, 2016
  • « Le miroir d'Anabelle, et autres récits », Petit-Bourg (Guadeloupe) : Caraïbéditions, 2016
  • Sophie Boutaud de la Combe et Lyonel Trouillot, « Lettres de loin en loin : une correspondance haïtienne », Arles : Actes Sud, 2008
  • Louis-Philippe Dalembert et Lyonel Trouillot, « Haïti, une traversée littéraire », Paris : Culturesfrance, Philippe Rey ; Port-au-Prince : Presses nationales d'Haïti, 2010
Sur le site « île en île » : dossier Lyonel Trouillot

mise-à-jour : 16 juin 2016

« En Haïti, nous n'avons pas la maîtrise de notre pays »
Lyonel Trouillot
Libération, 23-24 janvier 2016
« Contre l'élitisme, faisons vivre la culture populaire des Haïtiens ! »
Lyonel Trouillot
Le Monde, 14 mai 2015
« Dis, papa, est-ce qu'ils te couperont la tête ? »
un témoignage de Lyonel Trouillot
Courrier International, 12-18 février 2004
« Les pays pauvres et l'ogre »
un point de vue de Lyonel Trouillot
Le Monde, 1-2 février 2009
« Les Haïtiens ne sont pas écoutés »
entretien avec Lyonel Trouillot,
recueilli par Grégoire Allix
Le Monde, 9-10 janvier 2011


   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX