Simon Tyssot de Patot

Voyages et aventures de Jacques Massé

Éd. Amsterdam

Paris, 2005

bibliothèque insulaire
   
utopies insulaires
parutions 2005
Voyages et aventures de Jacques Massé / Simon Tyssot de Patot. - Paris : Amsterdam, 2005. - 320 p. - (La Bibliothèque des Lumières radicales).
ISBN 2-915547-16-5

NOTE DE L'ÉDITEUR : Philosophe huguenot installé aux Pays-Bas, à Delft puis à Deventer, après avoir quitté la Normandie, Simon Tyssot de Patot (1655-1738) rechercha toute sa vie la reconnaissance de la république des lettres sans jamais l'obtenir. Ayant dans ses derniers écrits, publiés sous son nom, manifesté ouvertement un intérêt trop marqué pour les thèses de Spinoza, il fut condamné pour athéisme, obscénité et spinozisme, fut chassé de la communauté réformée et banni de Deventer par le conseil de la ville.

Sans doute le plus célèbre des romans d'initiation spinozistes, publié anonymement en 1714, Voyages et aventures de Jacques Massé met en scène un catholique qui, après la mort de ses parents, évolue pendant un temps dans les cercles cartésiens parisiens, avant de s'embarquer sur un navire comme chirurgien, à la recherche d'aventures. Sur la route des Indes orientales, son bateau fait naufrage à environ mille lieues de Sainte-Hélène, au large d'un paradis terrestre où prospère une société harmonieuse et pacifique. Là, Jacques passe cinq ans au cours desquelles il découvre les mœurs et les coutumes des habitants de ce monde utopique, organisé selon les principes d'une philosophie rationnelle et matérialiste, — avant de repartir pour d'autres aventures.

JEAN-MICHEL RACAULT : Le motif du pélerinage initiatique est tout particulièrement marqué dans l'utopie de Tyssot de Patot, où Massé et son compagnon devront en outre, avant d'atteindre le royaume de Bustrol, traverser un désert semé d'ossements, de tombeaux en ruines et d'inscriptions indéchiffrables, puis cheminer périlleusement au-dessus d'un précipice. S'ajoutant aux écueils et aux pièges qui en rendent l'approche dangereuse, la topographie intérieure de l'île, ordonnée en enceintes concentriques, met donc en jeu […] une série de traversées rituelles du monde de la mort dont le naufrage n'était que la première épreuve.

« Géographie et topographie de l'espace insulaire dans l'utopie narrative classique », in Françoise Létoublon (dir.), Impressions d'îles, Toulouse : Presses Universitaires du Mirail, 1996 (p. 252)

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Voyages et avantures de Jaques Massé », Bourdeaux [La Haye] : Jaques L'Aveugle, 1710
  • « Voyages et avantures de Jaques Massé » fac-sim. de l'éd. de Bordeaux, J. L'Aveugle (1710), préface de Raymond Trousson, Genève : Slatkine (Bibliothèque des voyages aux pays de nulle part, 4), 1979
  • « Voyages et avantures de Jaques Massé » éd. par Aubrey Rosenberg, Paris : Universitas ; Oxford : Voltaire foundation (Libre pensée et littérature clandestine, 2), 1993

mise-à-jour : 12 août 2005
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX