Edouard Glissant

L'entretien du monde, entretiens avec François Noudelmann

Presses universitaires de Vincennes

Saint-Denis, 2018

bibliothèque insulaire

   
Martinique
parutions 2018
L'entretien du monde / Edouard Glissant ; entretiens avec François Noudelmann, suivis de 7 articles de François Noudelmann. - Saint-Denis : Presses universitaires de Vincennes, 2018. - 200 p. ; 22 cm. - (Littérature hors frontière).
ISBN 978-2-84292-821-6
NOTE DE L'ÉDITEUR : Édouard Glissant (1928-2011), poète et philosophe né en Martinique, est une référence majeure pour penser la mondialité aujourd'hui. Ses idées de créolisation et de Relation, commentées sur tous les continents et les archipels, ont bouleversé l'approche des identités et des cultures. Pendant les dix dernières années de sa vie, il s'est entretenu régulièrement avec François Noudelmann qui publie leurs discussions publiques et privées. Son inspiration philosophique, sa définition de la beauté, ses conceptions politiques sont au cœur de leurs débats. Ces entretiens offrent un apport essentiel à la compréhension de Glissant. Ils sont suivis par des articles sur des problèmes théoriques fondamentaux et sur des questions d'actualité, tels que la transmission sans universel ou les concurrences mémorielles.
     
François Noudelmann, ancien directeur du Collège international de philosophie, est professeur à l'université Paris 8, membre de l'Institut universitaire de France.
Si nous commencions à être un peu utopiques,
ça irait peut-être mieux dans le monde.


Edouard Glissant, Philosophie de la relation, p. 132

Ce recueil précise et approfondit les idées souvent dérangeantes qui structurent la pensée d'Edouard Glissant : créolisation (plutôt que métissage), relation (qu'il préférait écrire Relation), etc.

Comme dans une partie d'échecs, les dialogues recueillis dans la première partie permettent le redéploiement et la mise en perspective des arguments ; de nouveaux itinéraires se dessinent ; l'entretien se noue et se dénoue au-delà des interprétations et critiques convenues.

Enfin, le temps écoulé depuis la disparition du penseur — en 2011 — met en lumière la clairvoyance de ses intuitions aussi bien que leur cheminement et leur évolution. Edouard Glissant a légué une pensée qu'il est impossible d'enfermer dans un système, une pensée tremblante, imprédictible, parfois opaque ; une pensée ouverte, soumise aux flux et reflux de la vie.

SOMMAIRE Introduction, Philosopher en relation

I - ENTRETIENS
  • La relation, imprédictible et sans morale (2002)
  • Edouard Glissant et la philosophie (2003)
  • Edouard Glissant et l'utopie (2005)
  • Edouard Glissant et l'esthétique (2007)
  • Entretiens sur la politique (2008)
  • Philosophie de la relation (2009)
II - ARTICLES
  • Pour une pensée archipélique (2004)
  • La trame et le tourbillon (2006)
  • Glissant le déchiffreur (2009)
  • Edouard Glissant et l'Europe archipélique (2012)
  • Mémoires d'Edouard Glissant (2012)
  • L'héritage d'Edouard Glissant : transmettre sans universel ? (2013)
  • La Traite, la Shoah … sur les usages d'une comparaison (2014)
Crédits et références
EXTRAIT Edouard Glissant. (…) On sait ce que le communisme a donné comme catastrophes et comme calamités mais l'idée du commun est une idée vivante.
François Noudelmann. Ça ne vous gêne pas le « comme-un », Edouard Glissant ?
Edouard Glissant. Non, non.
François Noudelmann. Non ? Ce n'est pas une pensée de l'unité à nouveau le « comme-un » ?
Edouard Glissant. Non, ce n'est pas une pensée de l'unité. Il faut que les philosophes renoncent à la pensée de l'unité et n'essaient pas de la défendre dans des combats d'arrière-garde. Non, l'idée du commun c'est l'idée de ce qui me rassemble en moi sans me séparer de l'autre et je résume cela en disant toujours que je peux changer, dans ma communauté, je peux changer en échangeant avec l'autre sans me perdre ni me dénaturer.
François Noudelmann. C'est votre mantra !
Edouard Glissant. Oui. Ce n'est pas parce qu'il y aura 50 000 Soudanais en France que la France brusquement va perdre son identité, sa nature, son caractère … Mais elle peut aussi prendre à ces Soudanais quelque chose, une conception du monde, une partie d'une conception du monde qui peut être intéressante. Et je rêve de cela. Il y a des langages où existe un mot — et cela, c'est anti-universel, anti-un, anti-philosophique, anti-occidental … mais c'est magnifique —, il existe un mot différent pour l'eau qui ruisselle, l'eau pure, l'eau qui tombe, l'eau de pluie, l'eau de la rivière, l'eau qui vient de la montagne, l'eau qui resplendit, l'eau de la rosée. Chaque fois ce mot est différent. C'est une richesse incroyable de l'imaginaire. Si une communauté apporte cela dans une autre communauté, même si vous ne l'adoptez pas — vous n'êtes pas obligé de l'adopter —, il se produit quelque chose de nouveau, de frémissant, qui me paraît irremplaçable.

Philosophie de la relation, pp. 134-135
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
Sur le site « île en île » : dossier Edouard Glissant
Centre international d'études Edouard Glissant

mise-à-jour : 10 octobre 2018
Né à Sainte-Marie (Martinique) en 1928,
Edouard Glissant est décédé à
Paris le 3 février 2011.
Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau,
« Lettre ouverte au Ministre de l'Intérieur de la République française à l'occasion de son voyage en Martinique »
,
Libération, 7 décembre 2005
Patrick Chamoiseau et Edouard Glissant
« Dean est passé, il faut renaître. Aprézan ! »
Le Monde, 26-27 août 2007
Edouard Glissant
« Dans la Caraïbe, le monde entier est venu »,
Le Temps, 20 mars 2009
Edouard Glissant : L'entretien du monde, entretiens avec François Noudelmann
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX