Dany Laferrière

Chronique de la dérive douce

Grasset

Paris, 2012

bibliothèque insulaire

   
Haïti
parutions 2012
Chronique de la dérive douce / Dany Laferrière. - Paris : Grasset, 2012. - 220 p. ; 21 cm.
ISBN 2-89005-592-2
Dany Laferrière a participé au 6ème Salon du Livre Insulaire (Ouessant, 19-22 août 2004)
Après l'assassinat de son ami Gasner Raymond, Dany Laferrière a quitté Haïti et apprend à vivre loin des siens à Montréal, à composer avec la faim, le froid, l'angoisse et la méfiance :
Pourquoi les gens ont-ils toujours la même réaction devant le racisme ?
(…)
D'abord le nier.
Ensuite, vous faire passer pour un
paranoïaque.
Enfin, vous plaindre.

Maria, Vicky, Julie, Nathalie et d'autres l'aident à passer les heures, les jours et les nuits difficiles. D'autres présences amicales l'entourent avec plus ou moins d'assiduité : la trompette de Dizzy Gillespie, une souris, l'Indien, les livres de Kafka, Borges ou Bukowski, « Guerre et paix » — privilège d'un chômeur qui vient de payer son loyer.

Au terme d'un an de dérive douce, Dany Laferrière refuse de céder à la tentation du ressentiment — c'est à moi de m'adapter — mais il tourne la page : je suis allé voir le boss, après le déjeuner, sur un coup de tête, et je lui ai dit que je quitte à l'instant pour devenir écrivain.



Pour cette édition française, Dany Laferrière a légèrement ajusté le montage de l'édition originale parue en 1994 à Montréal : coupes, ajouts, modifications.
EXTRAIT J'ouvre la fenêtre pour voir
la neige couvrir toute la ville.
Julie dort encore. Je devine
son corps nu sous les draps.
Une odeur de café sur l'étage.
Je me glisse contre elle pour
embrasser sa nuque légèrement
en sueur. Elle me sourit dans
son sommeil.

Je retourne à la fenêtre.
M
a première tempête de neige
à vingt-trois ans.
C'est plus impressionnant
que la mer,
mais moins émouvant.

Ce n'est pas toujours simple pour
celui qui vient d'un pays d'été
où tout le monde est noir
de se réveiller dans un pays d'hiver
où tout le monde est blanc.
Certains jours on ne voit les choses
qu'en noir et blanc.

pp. 155-156
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Chronique de la dérive douce », Montréal : VLB, 1994
  • Ursula Mathis-Moser, « Dany Laferrière : la dérive américaine », Montréal : VLB, 2003

mise-à-jour : 2 juin 2015
28 mai 2015
Dany Laferrière
est reçu à l'Académie française
12 décembre 2013
Dany Laferrière
est élu à l'Académie française


   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX