Homère

Odyssée, éd. présentée et annotée par Philippe Brunet ; trad. de Victor Bérard

Gallimard - Folio classique, 3235

Paris, 2003
bibliothèque insulaire
   
Méditerranée
utopies insulaires
parutions 2003
Odyssée / Homère ; éd. présentée et annotée par Philippe Brunet ; trad. de Victor Bérard. - Paris : Gallimard, 2003. - 511 p. : cartes ; 18 cm. - (Folio classique, 3235).
ISBN 2
-07-040912-0

Ithaque, la Phéacie — l'une appartiendrait à la géographie du réel, parce que repérable sur les cartes et atlas, l'autre relèverait d'une géographie imaginaire. Mais les rives de l'une et de l'autre, dans l'Odyssée, sont baignées par la Méditerranée, comme l'île des Lotophages, comme celles des Cyclopes et des Lestrygons.

Le poème d'Homère tire une part de sa force d'un double enracinement : ce n'est nulle part ailleurs qu'en Méditerranée, et ce pourrait être en toute partie du monde où se rencontrent la mer, des ports, des îles, des marins … La Phéacie n'est pas moins efficacement protégée du monde extérieur que certaines des îles hyperboréennes qui jalonnent la navigation de Saint Brendan. Ici et là, l'attente du navigateur n'est pas moins vive que les forces qui tentent de contrarier son approche, comme ce dieu de la mer qui veille — au Chant V — à ce que l'abordage d'Ulysse se fasse attendre : « Flotte à l'aventure ; avant qu'en Phéacie, des nourrissons de Zeus t'accueillent, j'ai l'espoir de te fournir encore ton content de malheur ».

Du XVIe au XVIIIe siècles, la littérature utopique tentera, sans réel succès, d'insérer ses grandes projections dans une géographie profondément renouvelée par les découvertes maritimes ; dans l'Odyssée coexistent sans hiatus une société datée, localisée, et l'éternelle aspiration à un ailleurs différent. « Nous vivons à l'écart et le dernier des peuples, en cette mer des houles, si loin que nul mortel n'a commerce avec nous » peuvent affirmer les sujets d'Alkinoos — mais tout lecteur d'Homère, hier ou aujourd'hui, sait que l'île des Phéaciens git à portée de rêve, quelque part au-delà de l'horizon marin.

Ithaque, but ultime, s'enrichit de cette certitude, comme des séductions surmontées en l'île de Calypso, comme des dangers parés aux bords de l'île du Soleil, à l'approche de Charybde ou de Skylla.

EXTRAIT

« Regarde avec moi le sol de ton Ithaque : tu me croiras peut-être … La rade de Phorkys, le Vieillard de la mer, la voici ! et voici l'olivier qui s'éploie à l'entrée de la rade ; près de lui, cette obscure et charmante caverne, c'est la grotte des Nymphes qu'on appelle Naïades ! voici l'antre voûté, voici la grande salle où tu vins, tant de fois, offrir une parfaite hécatombe aux Naïades ! et voici, revêtu de ses bois, le Nérite ! »

À ces mots, Athéna dispersa la nuée : le pays apparut ; quelle joie ressentit le héros d'endurance ! il connut le bonheur, cet Ulysse divin. Sa terre ! il en baisait la glèbe nourricière, puis, les mains vers le ciel, il invoquait les Nymphes […]

Chant XIII, p. 252

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Homère, « L'Odyssée » trad., notes et postface de Philippe Jaccottet, Paris : La Découverte, 2000, 2009
  • Homère, « Odyssée » éd. bilingue (grec ancien et français), texte établi et traduit par Victor Bérard, introd. d'Eva Cantarella, notes de Silvia Milanezi, Paris : Les Belles lettres, 2001
  • « Le chant de l'Odyssée », enregistrement intégral (4 CD et livret) du spectacle créé pour France Culture au Festival d'Avignon (1991) par Bruno de La Salle, d'après la traduction de Victor Bérard, musique de Jean-Paul Audoux ; Paris : Kanjil, 2010
  • Louis Aragon, « Les aventures de Télémaque » (1922), Paris, 1997
  • Sophie Basch (éd.), « Portraits de Victor Bérard » actes du colloque international organisé à l'Ecole française d'Athènes (5-6 avril 2013), Athènes : Ecole française d'Athènes (Mondes méditerranéens et balkaniques, 6), 2015
  • Victor Bérard, « Les navigations d'Ulysse » (1927-1929), Paris : Armand Colin, 1971
  • Victor Bérard, « Les Phéniciens et l'Odyssée », Paris : Armand Colin, 1902-1903 (rééd. 1927)
  • Victor Bérard, « Dans le sillage d'Ulysse, album odysséen » avec des photos de Fred. Boissonnas, Paris : Armand Colin, 1933
  • Simone Bertière, « Le roman d'Ulysse », Paris : Éditions de Fallois, 2017
  • Samuel Butler, « The authoress of the Odyssey », Exeter : Bristol Phoenix press, 2004 ; « L'auteure de l'Odyssée » trad. de l'anglais par Christian Isidore Angelliaume, Viry-Châtillon : À l'Écluse d'aval, 2009
  • Barbara Cassin, « La nostalgie : quand donc est-on chez soi ? Ulysse, Enée, Arendt », Paris : Autrement (Les Grands mots), 2013
  • Pietro Citati, « La pensée chatoyante, Ulysse et l'Odyssée », Paris : Gallimard (L'Arpenteur), 2004
  • Jean Cuisenier, « Le périple d'Ulysse », Paris : Fayard, 2003
  • James Joyce, « Ulysse », Paris : Gallimard, 2004
  • Alberto Moravia, « Le mépris », Paris : Librio, 1995
  • Evanghélia Stead (éd.), « Seconde Odyssée : Ulysse de Tennyson à Borges », Grenoble : Jérôme Millon, 2009
  • Botho Strauss, « Ithaque », Paris : L'Arche, 2011

mise-à-jour : 11 décembre 2017

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX