Barbara Cassin

La nostalgie : quand donc est-on chez soi ? Ulysse, Enée, Arendt

Autrement - Les Grands mots

Paris, 2013
bibliothèque insulaire
   
Méditerranée

parutions 2013

La nostalgie : quand donc est-on chez soi ? Ulysse, Énée, Arendt / Barbara Cassin. - Paris : Autrement, 2013. - 147 p. : ill. ; 20 cm. - (Les Grands mots).
ISBN 978-2-7467-3410-4
Nous devons comprendre que le monde où l'on peut « vivre ensemble »
n'est pas un point de départ mais un point d'arrivée …


Arendt : avoir sa langue pour patrie, p. 123

Barbara Cassin aime se rendre en Corse où elle a une maison, mais pas de racines : « je n'ai pas mes ancêtres dans cette île (…) je n'y suis pas née et n'y ai vécu ni mon enfance ni ma jeunesse », « et pourtant j'y suis chez moi ». A chaque retour, elle éprouve donc l'emprise de la nostalgie — ce mot qui évoque irrésistiblement l'Odyssée mais n'a été créé qu'au XVIIe siècle pour qualifier le mal du pays, « Heimweh, dont souffraient les fidèles et coûteux mercenaires suisses de Louis XIV ». Si Barbara Cassin peut se sentir chez elle en Corse, c'est qu'elle s'y sait accueillie, hospitée — et, ajoute-t-elle, « c'est seulement parce que j'y suis hospitée que je m'y sens chez moi ».

Cette expérience intimement vécue de la nostalgie donne son élan à une suite d'interrogations sur « le rapport entre patrie, exil et langue maternelle » où sont convoqués successivement Ulysse — et le retour —, Enée — la patrie et l'exil —, Hannah Arendt — et la langue maternelle. Trois figures qui révèlent « l'équivocité chancelante du monde (…) et l'insécurité de l'homme qui l'habite ». Et au terme du parcours, un rejet de l'enracinement : « Plutôt que les racines, je cultiverais l'ailleurs, un monde qui ne se referme pas, plein de " semblables " différents, comme soi pas comme soi ».

Barbara Cassin, philologue et philosophe, est directrice de recherches au CNRS ; spécialiste de philosophie grecque, en particulier de rhétorique et de sophistique, elle a reçu en 2012 le Grand Prix de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre.
EXTRAIT La réalité d'une île. Une île est réelle de manière bien précise. On en voit les bords, depuis le bateau, l'avion. Et depuis une île, l'horizon marin se recourbe, le soir au soleil couchant la terre est ronde. On sait, au milieu de l'eau, qu'il y a un rivage, limite entre un dedans et le grand dehors, et que l'île est finie. Une île est par excellence une entité, une identité, un quelque chose, avec un contours, eidos, elle émerge comme une idée. Dans sa finitude, une île est un point de vue sur le monde. Une île est immergée dans le cosmos, cosmique et cosmologique, avec le ciel étoilé au-dessus de nos têtes et l'immensité de face, sensible au regard. En Grèce, en Corse, j'ai fait constamment l'expérience du cosmos, le « monde » des Grecs — « ordre et beauté », dit Baudelaire. À chaque détour du chemin, à chaque tournant, à chaque pas, le monde se recompose et se réorganise. Ce que l'œil voit fait à l'instant même structure, l'œil est saisi d'harmonie, avec un nouvel étonnement à chaque fois. Entre cosmologie et cosmétique, immense et limité, l'horizon renouvelle son ordonnance.

Une île est par excellence un lieu.

La nostalgie d'une île. Une île est en même temps, en tant que lieu, un lieu très singulier, un lieu qui invite au départ : une île, on ne peut qu'en partir, « ô Mort, vieux capitaine ». Et l'on veut, l'on doit, y revenir. Elle détermine et aimante. On peut croire que le temps se recourbe comme l'horizon, et que l'on reviendra après tout un périple, un cycle, une odyssée.

Mais est-ce bien là que l'on revient ? Et y reste-t-on jamais ?

De l'hospitalité corse, pp. 15-16
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Nostalgia : when are we ever at home ? » translated by Pascale-Anne Brault with a foreword by Souleymane Bachir Diagne, New York : Fordham university press, 2016
  • Homère, « Odyssée » éd. de Philippe Brunet, trad. de Victor Bérard, Paris : Gallimard (Folio classique, 3235), 2003

mise-à-jour : 14 mai 2018
Barbara Cassin
a été élue à l'Académie française
le 3 mai 2018
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX