Aimé Césaire

Poésie, théâtre, essais et discours, éd. critique sous la dir. de Albert James Arnold

CNRS éditions / Présence africaine - Planète libre, 4

Paris, 2013

bibliothèque insulaire

   
Martinique
parutions 2013
Poésie, théâtre, essais et discours / Aimé Césaire ; éd. critique sous la dir. de Albert James Arnold. - Paris : CNRS éditions, Présence africaine, 2013. - 1805 p. ; 23 cm. - (Planète libre, 4).
ISBN 978-2-271-07757-8
NOTE DE L'ÉDITEUR : Un normalien de 22 ans, face à la montée du fascisme, invente le néologisme négritude en 1935, puis part à la quête d'une identité basée sur des valeurs « africaines » glanées auprès de ses condisciples coloniaux et de Leo Frobenius, le « poète » des ethnologues du début du XXe siècle. Nourri des courants de pensée antirationalistes de l'entre-deux-guerres, Aimé Césaire fait la rencontre capitale d'André Breton et de Wifredo Lam, qui l'orientent vers une vision surréaliste. Ce premier pan de son œuvre comprend, entre 1941 et 1948, deux recueils de poésie d'une nouveauté éblouissante, un long poème et une tragédie lyrique.

La décennie qui précède les indépendances en Afrique est déterminante. Pendant dix ans environ, Marx, Engels et Lénine relayent Sorel, Proudhon, Nietzsche et, surtout, Hegel, qui reprendront leurs droits dans son œuvre au cours des années 1970 et 1980. Les années 1960 produisent un second pan majeur de cet œuvre, les trois pièces de théâtre qui éclipsent la poésie des débuts, rééditée pour se conformer à une vision politique de la décolonisation. Cette édition génétique révèle les couches d'écriture qui précèdent le tournant de 1956. On découvrira dans ces pages trois textes inconnus du Cahier d'un retour au pays natal, où la quête individuelle rejoint celle du héros tragique de Et les chiens se taisaient de 1946, des essais de poétique et d'esthétique inédits qui les expliquent, les poésies éblouissantes de métaphores filées qui renvoient, surtout dans Soleil cou coupé, à un réseau d'allusions mythologiques qui orientent le projet de négritude depuis 1935.

L'édition critique des pièces qui révélèrent Césaire dramaturge permet de comprendre la réorientation de ce projet à l'heure des indépendances, le tout illuminé de documents d'archives inexploités auparavant.

➝ Albert James Arnold, « De l’importance d’une édition génétique de l’œuvre de Césaire », Genesis, 39 | 2014 [mis en ligne le 21 décembre 2016, consulté le 23 janvier 2017] : http://genesis.revues.org/1410
SOMMAIRE
(résumé)
INTRODUCTION
  • Introduction générale
  • Principes généraux d'édition
  • Repères chronologiques
POÉSIE
  • Le temps de la poésie, Pierre Laforgue
  • Cahier d'un retour au pays natal (publication en revue 1939)
  • Cahier d'un retour au pays natal (version originale en librairie, Brentano's, New York, 1947)
  • En guise de manifeste littéraire (Tropiques 1942)
  • Cahier d'un retour au pays natal (première édition française, Bordas, Paris, 1947)
  • Cahier d'un retour au pays natal (première édition chez Présence Africaine, 1956)
  • Les Armes miraculeuses
  • Soleil cou coupé
  • Corps perdu
  • Ferrements
  • moi, laminaire
  • Comme un malentendu de salut
  • Noria
THÉÂTRE
  • Présentation, Albert James Arnold
  • Et les chiens se taisaient (1956)
  • Et les chiens se taisaient (Ur-texte de 1943)
  • La Tragédie du roi Christophe
  • Une saison au Congo
  • Une Tempête
ESSAIS ET DISCOURS
  • Présentation, Daniel Delas et Albert James Arnold
  • De l'Étudiant noir à Tropiques (1935-1945)
  • Les Années de combat (1948 à 1966)
  • Les Années de recueillement (1979 à 1987)
LE CONTEXTE

À partir d'Aimé Césaire
  • Césaire traducteur, Thomas A. Hale
  • Pour Wifredo Lam, Albert James Arnold
  • Aimé Césaire : Contribution poétique à la langue martiniquaise, L. F. Prudent
  • Habiter Babel ou traduisant l'œuvre de Césaire : dialogues de cultures métissées, Lilian Pestre de Almeida
  • Aimé Césaire et les élites africaines : esquisse d'une relation passionnelle, Antoine Tshitungu Kongolo
  • Réflexions sur un parcours personnel, Maryse Condé
Pour Aimé Césaire
  • Aimé Césaire et la découverte du monde, Édouard Glissant
  • Un grand poète noir, André Breton
  • Orphée noir (extraits), Jean-Paul Sartre
  • Qui est Aimé Césaire ? Michel Leiris
  • Visite, Joseph Zobel
  • Pour Aimé Césaire (extraits), Annie Lebrun
Bibliographie secondaire
Glossaire
Index
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
sur le site « île en île » : dossier Aimé Césaire

mise-à-jour : 18 septembre 2017
Né à Basse-Pointe en Martinique le 26 juin 1913,
Aimé Césaire est mort à Fort-de-France
le 17 avril 2008
Aimé Césaire : Poésie, théâtre, essais et discours
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX