Annelise Heurtier

Refuges

Casterman

Bruxelles, 2015
bibliothèque insulaire
   
Méditerranée

parutions 2015

Refuges / Annelise Heurtier. - Bruxelles : Casterman, 2015. - 233 p. ; 22 cm.
ISBN 978-2-2030-9109-2
NOTE DE L'ÉDITEUR : Été 2006. À l'occasion des grandes vacances, Mila, jeune italienne de 17 ans, revient avec ses parents sur l'île de Lampedusa, dans la grande maison familiale un peu défraîchie où elle n'est plus revenue depuis ses dix ans. L'ambiance est pesante, hantée par le souvenir obsédant du petit frère de Mila, Manuele, emporté par la maladie alors qu'il n'avait que quelques mois. Pourtant Milla parvient peu à peu à retrouver de l'allant, grâce aux décors enchanteurs de l'île et à la présence réconfortante de Paola, une étudiante rayonnante un peu plus âgée qu'elle, qui l'a prise sous son aile.

Lampedusa, que l'on surnomme “ l'île du Salut ”, démontre une fois de plus les vertus bénéfiques de ses atmosphères paradisiaques. Mais du paradis à l'enfer, tout n'est peut-être qu'affaire de perspective. Car à quelques kilomètres seulement, c'est un tout autre drame qui se joue : entassés dans un Zodiac misérable, fugitifs de leur propre pays après avoir risqué mille morts et enduré mille souffrances, une demi-douzaine de jeunes Erythréens dont les voix et les souvenirs ponctuent l'histoire de Mila jouent leur existence sur une mer déchainée …
       
Annelise Heurtier est née en 1979 dans la région lyonnaise. Elle écrit pour les premiers lecteurs et les adolescents. Souvent inspirée de faits réels, ses textes sont autant de prétextes au voyage et à la découverte culturelle. En 2014, elle vit à Tahiti avec son ami et ses enfants.
EXTRAIT À quelques kilomètres de là, la chapelle du sanctuaire de Porto Salvo bruissait déjà de prières chuchotées avec force et du cliquetis des pièces tombant dans le tronc à côté du porte-cierge en laiton sculpté.

La vie s'était à nouveau fracassée sur l'île du Salut. Et les exhalaisons de ce petit matin d'été étaient glacées.

Pendant la nuit, Guido Pambianchi, capitaine du chalutier Altaïr III, avait repéré un Zodiac à la dérive. Ses hommes et lui l'avaient accosté.

Dans le bateau abandonné, la lumière de leur projecteur avait dessiné le contour de sept silhouettes. Trois étaient inconscientes, mais vivantes. Un jeune homme à demi couché sur le caoutchouc du Zodiac, portant un fin bracelet de laiton au poignet droit. Un couple encore enlacé, les bras repliés sur le ventre de la jeune fille. Un ventre légèrement arrondi autour d'une esquisse de vie.

Malgré des désaccords musclés au sein de son équipage, Guido Pambianchi n'avait pas hésité longtemps avant de prendre sa décision […]. Il s'agissait d'êtres humains. Qu'on ne vienne pas lui dire que la loi (1) avait quoi que ce soit à voir avec ça.

Les trois rescapés furent évacués à l'hôpital de Palerme sans que l'on connaisse leur histoire, ou simplement leur prénom.

pp. 227-228
       
(1)Votée en 2002, la loi Bossi-Fini opère un durcissement des conditions d'accueil des migrants en Italie. Entre autres mesures, elle conduit à la mise en place des poursuites judiciaires pour toute personne, notamment les pêcheurs, qui, recueillant un migrant, se retrouve de fait complice d'immigration illégale. — NdA
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Pietro Bartolo et Lidia Tilotta, « Les larmes de sel », Paris : JC Lattès, 2017
  • Tahar Bekri, « Lampedusa » in Murier triste dans le printemps arabe, Neuilly-sur-Seine : Al Manar, 2016
  • Louis-Philippe Dalembert, « Mur Méditerranée », Paris : Sabine Wespieser, 2019
  • Emma-Jane Kirby, « L'opticien de Lampedusa », Ste Marguerite-sur-Mer : Les Équateurs, 2016

mise-à-jour : 18 août 2020
Annelise Heurtier : Refuges
Lampedusa : Santuario Beata Vergine Maria di Porto Salvo
Santuario Beata Vergine Maria di Porto Salvo
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX