Frankétienne

Mûr à crever

Ana Éditions

Bordeaux, 2004

bibliothèque insulaire

   
Haïti
parutions 2004
6ème édition du Prix du Livre Insulaire (Ouessant 2004)
ouvrage sélectionné
Mûr à crever / Franketienne ; préface de Rafael Lucas. - Bordeaux : Ana Éditions, 2004. - 227 p. ; 21 cm.
ISBN 2-915368-02-3

RAFAEL LUCAS : C'est après avoir publié quatre recueils de poèmes (Au fil du temps, La Marche, Mon Côté gauche, Chevaux de l'avant-jour) que l'Haïtien Franketienne est « mûr » en 1968 pour une audacieuse aventure littéraire, qui relève simultanément de la parturition et de la subversion créatrice.

[…] Mûr à crever représente un haut lieu de convergence entre ruptures et novations dans les pratiques discursives de la littérature haïtienne. Dans la préface à l'édition de décembre 1994, Rodney Saint-Eloi a fort bien perçu, derrière ce qu'il appelle la « désarticulation romanesque », le potentiel subversif de l'œuvre, joint à la critique d'une « société malade » et une « quête d'absolu ». Ce qu'annonce également le « crever » de Mûr à crever, c'est l'irruption sur la scène littéraire, ou l'éclosion, d'une des grandes figures de la littérature tout simplement ; on n'ose dire un magicien de la technique et du sens, à l'image d'une grande famille dans laquelle on trouve l'Irlandais James Joyce, et les Brésiliens João Guimarães Rosa et Osman Lins.

[…]

Préface, pp. 7-8

EXTRAIT

Chaque jour, j'emploie le dialecte des cyclones fous. Je dis la folie des vents contraires.

Chaque soir, j'utilise le patois des pluies furieuses. Je dis la furie des eaux en débordement.

Chaque nuit, je parle aux îles Caraïbes le langage des tempêtes hystériques. Je dis l'hystérie de la mer en rut.

Dialecte des cyclones. Patois des pluies. Langage des tempêtes. Déroulement de la vie en spirale.

Fondamentalement la vie est tension. Vers quelque chose. Vers quelqu'un. Vers soi-même. Vers le point de maturité où se dénouent l'ancien et le nouveau, la mort et la naissance. Et tout être se réalise en partie dans la recherche de son double. Recherche qui se confond à la limite avec l'intensité d'un besoin, d'un désir et d'une quête infinie.

p. 15

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
Sur le site « île en île » : dossier Frankétienne

mise-à-jour : 29 septembre 2014
Frankétienne a reçu le Grand Prix du Livre Insulaire - Prix des Îles du Ponant (Ouessant 2005) pour son « Anthologie secrète » (Montréal, 2005) et, plus généralement, pour l'ensemble de son œuvre ; il est, en 2006, l'un des lauréats de la Fondation du prince Claus (Pays-Bas) et a été nommé, le 24 mars 2010, Artiste de l'UNESCO pour la paix.
Conversation entre Frankétienne et Philippe Bernard, à la suite du tremblement de terre du 12 janvier 2010
« Frankétienne se met à nu » : propos recueillis par Samanda Leroy et Lord Edwin Byron
Le Nouvelliste (Port-au-Prince) • 19 février 2013

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX