Mimi Barthélémy

Le Fulgurant

Kanjil éditeur

Paris, 2010

bibliothèque insulaire

   
Haïti
parutions 2010
Le Fulgurant / Mimi Barthélémy. - Paris : Kanjil éditeur, 2010. - 47 p. ; 20 cm.
ISBN 978-2-916046-01-3
Mimi Barthélémy a participé au 6e Salon du Livre Insulaire (Ouessant, 19-22 août 2004).
Le Fulgurant
est le texte du spectacle
Uafi Le Fulgurant
créé par Mimi Barthélémy au Théâtre du Vésinet
à l'occasion de la deuxième Célébration Nationale
de la Mémoire de l'Esclavage et de ses Abolitions
le 10 mai 2007

MIMI BARTHÉLÉMY : Le Fulgurant est le fruit d'un travail de mémoire. Construit à partir de deux grands récits fondateurs de la Caraïbe, ce récit plonge ses racines dans l'inconscient collectif de mes ancêtres africains qui traversèrent un océan hostile sur des navires négriers, pour être réduits en esclavage sur les terres d'Amérique.

Nus, désespérés, déracinés, ils n'emportaient pour tout bagage que leurs interprétations de l'univers, leurs croyances et le respect de valeurs et de savoir-faire ancestraux. (…) Face à la violence et à l'arbitraire, la plupart d'entre eux luttèrent avec la force du désespoir.

Ils construisirent des ponts linguistiques, culturels et religieux entre l'Afrique et leur nouveau monde. Ainsi naquirent des langues, des musiques, des pratiques religieuses. Sur ces îles, régulièrement ravagées par des ouragans, des tremblements de terre, des éruptions volcaniques et des insurrections sanglantes, des figures emblématiques se dressèrent, incarnant les dieux, la nature et l'aspirations des esclaves à sortir des ténèbres.

Le Fulgurant est l'expression de ces chocs, violents et féconds, et de la rencontre entre des êtres d'origines multiples qui ont forgé l'identité caraïbe.

Mais il est aussi l'expression du monde contemporain sujet aux violences les plus terrifiantes : exterminations ethniques, migrations massives vers la mort, guerres, coups d'état, révolutions, épidémies, perte de racines et de spiritualité, rupture avec les ancêtres, gommage de pans entiers de l'Histoire, oubli des principes fondamentaux de la vie.

(…)

Ce récit épique transmet des valeurs oubliées. Il incarne une culture de la création, porteuse de sens et d'espoir, dans un monde qui subit de plein fouet le choc des courants migratoires et la nécessité d'un partage multiculturel.

Avant-propos, pp. 7-9
EXTRAIT Le Pic Macaya lui apparut soudain en toute majesté.
Rempart imprenable, il barrait l'horizon.
Sans l'ombre d'un atermoiement,
Uafi fit virevolter Embélé sa machette,
La lança à l'assaut de l'invincible muraille.
— Sifflez, cognez, creusez !

Nam Bakoulou Baka veye zow
M a voye w ale !

Electrisée par les cris de Uafi
Embélé la machette
Sifflait, cognait, creusait,
Creusait, cognait, sifflait …
Uafi et Embélé, intimement mêlés
Gravirent avec succès le Pic Macaya.
Et Uafi chanta leur exploit :

Woy !
Woy Woy Woy n a plante pwa
Uafi Uafi n a plante pwa
Lè la pli tonbe, n a plante pwa
Uafi Uafi n a plante pwa
Woy Woy Woy n a plante pwa
Uafi, Uafi, je fais trembler la terre.

pp. 28-29
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Le Fulgurant », Paris : Kanjil, 2007

mise-à-jour : 29 avril 2013
UNE TRÈS BELLE VIE
Née à Port-au-Prince le 3 mai 1939,
Mimi Barthélémy, actrice, chanteuse, conteuse, écrivain — et merveilleuse amie — est morte le 27 avril 2013.

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX