R.P. Patrick O'Reilly

Peintres de Tahiti

Société des Océanistes - Dossier, 23

Paris, 1978

bibliothèque insulaire

      

peintres des îles
Peintres de Tahiti / Patrick O'Reilly. - Paris : Nouvelles éditions latines, 1978. - 30 p. : ill. ; 19 cm. - (Sté des océanistes - Dossier, 23).
ISBN 2-7233-0049-8

Une mince plaquette qui permet de voir évoluer le regard des Européens sur Tahiti depuis les premiers émerveillements des artistes embarqués avec le capitaine Cook.

De Sydney Parkinson à Jean Masson, tous laissent deviner l'âpreté du défi à relever. C'est le cas pour Charles Giraud « peintre officiel » du protectorat au milieu du XIXe siècle, mais aussi pour Octave Morillot, saisi tout à la fois par la peinture et par « son » île de Tahaa ; c'est le cas encore pour William Alister Mac Donald, l'aquarelliste nonagénaire, ou pour Adriaan Herman Gouwe qui découvre les îles passée la cinquantaine et, comme tant d'autres, n'en reviendra pas.

Au fil des pages apparaît Paul Gauguin qui peint les îles non plus comme un décor extérieur, mais comme une réalité autonome et cependant indissociable d'une aventure intérieure — et ce faisant en restitue la vie comme jamais avant et, sans doute, après lui … Ainsi, le contraste est brutal avec l'œuvre de Charles Alfred Le Moine, ancien élève de l'École des Beaux-Arts, débarqué à Papeete en 1903 et qui va s'installer aux Marquises en 1911 après un séjour aux Gambier.

Le parallèle qui s'impose entre ces parcours si différents, laisse entrevoir deux attitudes, deux démarches distinctes. Celle du visiteur, dont l'exemple le plus illustre est fourni par Matisse ; et celle du possédé, Gouwe, par exemple. Entre ces extrêmes, Jacques Boullaire, pélerin intermittent mais passionné, qui compose avec le temps et le retrait ; de retour en métropole, après un premier séjour, il n'abandonne pas la matière de Polynésie : « Je revois les paysages et les lieux … Je me souviens du temps qu'il faisait et de la lumière. Je retrouve les bruits ambiants, les odeurs et le vent … Mes dessins me permettent de reconstituer mon état d'esprit, de faire ressurgir mes impressions d'artistes … C'est comme une opération magique, je me retrouve là-bas … La nature et les êtres sont à nouveau présents … Et je travaille comme d'après nature ».

SOMMAIRE
  • Les « artistes » des voyages de Cook
  • Hodges et Webber
  • Les dessinateurs des « atlas » des grandes expéditions françaises
  • Charles Giraud, peintre officiel du protectorat
  • Paul Gauguin, grand nom de la peinture tahitienne
  • Charles Alfred Le Moine, peintre des Marquises
  • Le « cas » d'Octave Morillot
  • William Alister Mac Donald : un aquarelliste nonagénaire
  • Jacques Boullaire, dessinateur et graveur
  • Adrian Hermann Gouwe, un expressionniste hollandais
  • Marcel Pottier, brillant et rapide météore
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE

mise-à-jour : 31 juillet 2015

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX