Jacques Boullaire

Carnet de croquis

Les Éditions du Pacifique

Singapour, 1992

bibliothèque insulaire

   
peintres des îles
Carnet de croquis / Jacques Boullaire ; texte de Aiu Deschamps-Boullaire. - Singapour : Les Éd. du Pacifique, 1992. - 102 p. : ill. ; 28 cm.
ISBN 9971-40-101-0

L'œuvre très diversifiée — dessin, aquarelle, gravure, peinture à l'huile — de Jacques Boullaire présente l'exemple d'un équilibre rarement atteint.

Le croquis à peine ébauché est aisément identifiable : « c'est un Boullaire ». Mais il est aussi aisément localisable : « c'est la Polynésie », sa lumière, ses couleurs ; ce sont les femmes, les hommes, les enfants de Polynésie, restitués avec exactitude dans leurs attitudes, leurs mouvements, les tensions et les relâchements qui les animent. A l'évidence enfin, les Polynésiens d'aujourd'hui s'y retrouvent.

Jacques Boullaire a séjourné à trois reprises en Polynésie française : de juin 1937 à mars 1938, de mars 1949 à septembre 1952, enfin de juin 1965 à mars 1966. En vingt ans les modes de vie ont sensiblement évolué, et beaucoup l'ont regretté, mais Boullaire n'est jamais nostalgique, toujours sensible à ce qu'il avait sous les yeux. Son œuvre doit sans doute beaucoup à cette faculté d'émerveillement immédiat.

EXTRAIT

Rivages de paix — Les plages polynésiennes sont les promenades préférées de Boullaire qui y trouve les bleus uniques du lagon, si difficiles à reproduire, le contraste violent des ombres portées sur le sable éblouissant. Le soleil exhale le parfum âcre des arbustes côtiers, les cocotiers ébouriffés froissent leurs palmes en chuchotant, la ligne blanche du récif empêche que le bleu du ciel et celui de la mer ne se mêlent. A l'horizon, les îles voisines découpent leurs pics indigo que les grains assombrissent. Les heures qui passent créent sur le lagon des reflets insaisissables. Et c'est là que les fines pirogues alanguies sur le sable font la sieste, élégantes.

p. 81

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Victor Segalen, « Les Immémoriaux » avec des pointes sèches de Jacques Boullaire, Paris : Les amis de Victor Segalen, 1948
  • André Ropiteau, « Mon île Maupiti » avec des pointes sèches de Jacques Boullaire, Paris : Les yachtmen bibliophiles, 1957
  • Emmanuel Deschamps et Aiu Deschamps-Boullaire, « Jacques Boullaire 1893-1976 : catalogue de l'œuvre gravé, gravures polynésiennes », Papeete : Éd. Le Motu, 1989
  • Edward Dodd (éd.), « La légende de Maui / Maui peu tini » illustrations de Jacques Boullaire, Papeete : Haere po no Tahiti, 1992
  • Herman Melville, « Taïpi » ill. de Jacques Boullaire, trad. d'Anne Belley-Rocca, Papeete : Le Motu, 2009

mise-à-jour : 2 mai 2010

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX