Karl von den Steinen

L'art du tatouage aux îles Marquises, illustrations et textes choisis et traduits par Denise et Robert Koenig, Julia Nottarp-Giroire

Haere po

Papeete, 2005
bibliothèque insulaire
   
édité à Tahiti

livres sur les Marquises
parutions 2005
L'art du tatouage aux îles Marquises / Karl von den Steinen ; ill. et textes choisis et traduits par Denise et Robert Koenig et Julia Nottarp-Giroire [suivi de] Mythe marquisien de Kena, présenté et traduit par Almut et Jean Pagès. - Papeete : Haere po, 2005. - 175 p. : ill. ; 22 cm.
ISBN 2-904171-50-5

On revient toujours à ses premières amours !

Karl von den Steinen


NOTE DE L'ÉDITEUR
 : […]

80 ans après l'édition berlinoise de l'ouvrage de Karl von den Steinen, et 108 ans après le passage du médecin et anthropologue aux îles Marquises, nous faisons nôtres les premiers mots — écrits en français — de sa préface allemande :
« On revient toujours à ses premières amours » …

Soyons nets.
Nous ne traduisons pas ni « Die Marquesaner und ihre Kunst » (Les Marquisiens et leur art), ni le premier des trois volumes consacrés au tatouage.
Voici notre choix :

  • nous baser sur les motifs de tatouages donnés par les tuhuna marquisiens à von den Steinen, sur quelques unes de ses photographies prises sur place (et aussi sur quelques relevés iconographiques effectués en son temps dans divers musées d'Europe et d'Amérique) ;
  • tracer notre propre voie dans les trois volumes du texte fondamental de l'art marquisien …
  • commencer par les mots, les gestes, les outils de la tradition, suivre les étapes et les styles puis décrire les motifs de tatouages masculin et féminin avant de revenir, pour terminer, aux légendes et au texte fondateur du tatouage d'un des peuples océaniens.

Nous avons voulu retrouver, respecter et développer le plus possible la parole marquisienne — et aussi la compréhension qu'a pu en avoir von den Steinen : n'a-t-il pas dû alors inventer un vocabulaire nouveau, forger des néologismes en allemand — qui nous ont inspiré en français — pour saisir, répertorier, systématiser, bref mettre de la logique et classer sur papier ce que les tuhuna frappaient depuis des temps et selon des ordres immémoriaux dans la peau des hommes et des femmes des îles Marquises ?

C'est la rigueur scientifique, la raideur d'un style académique, une volonté toute gründlich de jeter des liens, d'aller au fond des choses et des motifs, en un mot structurer ? — mais aussi la liberté de ton que nous avons aimées chez von den Steinen — son humour aussi.

[…]

En guise de préface ..., pp. 5-6

KARL VON DEN STEINEN : On revient toujours à ses premières amours !

D'un voyage autour du monde que j'avais entrepris comme jeune médecin dans les années 1879-1881 et qui m'avait amené du Mexique à la Californie, au Japon, à Java, aux Indes et en Egypte, c'est pourtant des îles polynésiennes que j'ai ramené les impressions les plus fortes et les plus vivantes, celles où l'homme et la nature s'accordent dans la beauté et la joie comme nulle part ailleurs dans le monde. Je l'ai ressenti avec toute la sincérité de ma jeunesse, même si j'y mettais une part d'illusion. […] Ni les petits scrupules d'ethnologue ni aucune des impressions ultérieures, celles de mes voyages dans le centre du Brésil ou en Antarctique n'arrivaient à effacer mon désir de connaître aussi les îles orientales des Mers du Sud.

En 1897 le Musée de Berlin me chargea d'une mission aux îles Marquises afin d'y combler une lacune importante dans le domaine ethnologique. […] Le City of Papeete, un voilier me mena […] à Nuku Hiva chez les derniers sauvages auprès desquels je passai six mois.

Mais cinquante ans trop tard ! […] Les navires de commerce, les bateaux de guerre, des fonctionnaires toujours renouvelés avaient enlevé les trésors de l'ancienne culture. […] On n'osait pas encore entrer dans l'enceinte sacrée d'un temple, mais on proposait déjà, à un prix élevé, des tiki de pierre prétendument trouvés et qui, en fait, venaient d'être taillés.

J'ai visité, passant d'une vallée à l'autre par les crêtes des montagnes, tous les villages des six îles habitées, j'y ai perdu vingt kilos. […] J'ai noté les paroles des chants et des généalogies qui remontent à la nuit des temps […]. Mon intérêt personnel me portait vers ces récits sacrés de la patrie d'origine, de la Polynésie centrale et d'autres îles éloignées appelées à tort « relais de migration ». Mais je ne voudrais pas publier ce riche recueil de textes avant d'avoir achevé l'étude de la culture matérielle, à élucider les secrets d'un art ornemental exceptionnel et mystérieux.

[…]

Avant-propos de l'édition de 1925, pp. 7-8

SOMMAIRE
résumé

En guise de préface ...
Avant-propos de 1925, Karl von den Steinen

  • Des mots, des gestes et des styles
    Etymologie du mot ; les instruments du tatouage ; la tradition du tatouage ; la cérémonie du tatouage ; mythe de 'Ikioani ; les étapes du tatouage ; les styles de tatouage ; le style plectogène ; le style tikigène ; les archétypes tikigènes ; les motifs zoomorphes ; le style 'Omo'e de Omoa ; styles anciens et modernes
  • Le tatouage masculin
    visage ; cou et thorax ; dos et côtes ; bras ; partie inférieure du tronc ; fesses ; cuisse ; genou, jambe, pied ; jambes en bois — le style de 1884
  • Le tatouage féminin
    visage ; oreilles ; corps ; bras ; mains ; bas du corps ; le tatouage de madame Bradora ; le motif de visage et son déclin
  • La légende du tatouage de Kena
    La légende du tatouage de Kena ; à propos du plusieurs processus de tatouages ; le mythe du tatouage de Kena

Néologismes
En guise de postface ...
Introduction à une bibliographie océanienne de Karl von den Steinen

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE

mise-à-jour : 5 avril 2016

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX