Kenneth White

« Balade irlandaise », in : La carte de Guido, un pélerinage européen

Albin Michel

Paris, 2011

bibliothèque insulaire

   
Irlande

paritions 2011
La carte de Guido : un pélerinage européen / Kenneth White ; traduit de l'anglais par Marie-Claude White. - Paris : Albin Michel, 2011. - 210 p. ; 23 cm.
ISBN 978-2-226-21879-7
Les notes prises par Kenneth White quand, remontant les traces de sa jeunesse sur les chemins d'Europe, il fait escale en Irlande (Balade irlandaise in La carte de Guido, pp. 63-77),  laissent entendre deux voix qui se superposent ou s'entre-tissent — ce brouillage pourrait laisser croire aux effets d'un excès de poteen 1.

Au premier plan, la voix du visiteur qui craint parfois de voir “ la dépression l'envahir ” raille sans rudesse mais sans complaisance les travers de l'île verte ; dans la confusion de l'arrière-plan le chœur ressasse la légende de la “ vieille Irlande ”.

De cette ébauche d'un dialogue improbable, les poètes ne sortent pas indemnes, ni l'église catholique. Mais il suffit parfois d'une rencontre imprévue pour que recule la tentation du désespoir. Qu'émerge du chœur une évocations des derniers instants d'Oscar Wilde, et le visiteur se laisse heureusement convaincre : “ le respect de l'écriture de haut vol et de l'esprit extravagant n'avait pas complètement disparu en Irlande ”.

       
1.“ La conversation tourna autour du poteen, whiskey illicite, que nous étions en train de boire … ”, Balade irlandaise, p. 72
EXTRAIT Nous avons quitté Galway sous une grosse pluie atlantique.

Et nous voilà à Cork, au milieu de cette pluie qui tombait à torrents, logés au bord de la rivière Lee dans le Moore's Hotel, que les farceurs du coin appellent, probablement sans aucune autre raison que le désir de faire une contrepèterie, le Whore's Motel (le motel des putes). Pour ma part, je n'ai vu aucune demoiselle aguicheuse dans les parages, mais un gros drapeau américain drapé en volutes voluptueuses sur le palier de l'escalier, de quoi vous rappeler que l'Amérique irlandaise, avec tous ses dollars verts, n'est qu'à un jet de pierre de l'autre côté de l'Atlantique. Mais la vieille Irlande est toujours là. En lisant un journal trouvé dans le salon, j'ai appris qu'une bande de gosses venait juste d'avoir une vision de la Vierge Marie. Elle était là, divinement présente, devant le pub, en chair et en os et en plein jour, descendant la High Street devant le pub, et douze bons petits Irlandais l'avaient vue. Les prêtres du coin étaient sceptiques, mais le Vatican, plus à la page, plus soucieux de publicité, prenait l'affaire très au sérieux.

p. 75
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Kenneth White, « Atlantica », Paris : Grasset, 1986
  • Kenneth White, « Corsica, l'itinéraire des rives et des monts », Ajaccio : La Marge (San Benedetto), 1998
  • Kenneth White, « Isolario : les îles de la grande solitude », Paris : Ed. Alternatives (Pollen), 2002
  • Kenneth White, « Parvenir à la béatitude », in Riccardo Pineri (dir.), Paul Gauguin, héritage et confrontations, Actes du colloque international organisé les 6, 7 et 8 mars 2003 par l'Université de la Polynésie française, Papeete : Éd. Le Motu, 2003
  • Kenneth White, « Le rôdeur des confins », Paris : Albin Michel, 2006
  • Kenneth White, « Les Finisterres de l'esprit : Rimbaud, Segalen et moi-même » éd. revue et augmentée, Paris : Isolato, 2007
  • Kenneth White, « Un monde ouvert, anthologie personnelle », Paris : Gallimard (Poésie, 425), 2007
  • Kenneth White, « L'esprit nomade », Paris : Librairie générale de France (Le Livre de poche, Biblio essais, 31142), 2008
  • Kenneth White, « Les archives du littoral », Paris : Mercure de France, 2011
  • Kenneth White, « La mer des lumières », Marseille : Le Mot et le reste, 2016
le site internet de Kenneth White

mise-à-jour : 23 octobre 2018
Kenneth White : La carte de Guido, un pélerinage européen
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX