Gérald Alexis

Peintres haïtiens

Éd. Cercle d'art

Paris, 2000

bibliothèque insulaire

   
peintres des îles
Haïti
parutions 2000
Peintres haïtiens / Gérald Alexis. - Paris : Éd. Cercle d'art, 2000. - 303 p. : ill. ; 30 cm.
ISBN 2-7022-0585-2
NOTE DE L'ÉDITEUR : L'ouvrage Peintres haïtiens propose une approche inédite, structurée autour de quatre thèmes majeurs qui reflètent la diversité des expressions :
  • portrait et peinture d'histoire
  • nature et vie quotidienne
  • vaudou, rythme et structure
  • figuration - abstraction

Les notices biographiques enrichies de portraits photographiques des artistes, ainsi qu'un riche appareil critique (notes, bibliographie exhaustive, index) complètent cet ouvrage de référence qui propose plus de 300 reproductions en couleur.

Sans s'opposer à la notion de « miracle », Gérald Alexis a eu le souci de mettre en évidence les liens étroits qui unissent la peinture avec l'histoire et les traditions artistiques et culturelles d'Haïti, pour expliquer ce développement spectaculaire depuis la création du Centre d'Art en 1944.

Gérald Alexis est Haïtien de naissance. Universitaire diplômé en Histoire de l'art, il est spécialisé dans L'Art de la Caraïbe et de l'Amérique latine. Il n'a cessé depuis plus de 25 ans d'approfondir sa connaissance de l'art haïtien dont il est aujourd'hui l'expert reconnu. À ce titre il confirme que les années 1970-1980 sont celles d'une véritable affirmation de l'art haïtien au-delà des frontières géographiques, avec des artistes qui mènent une carrière professionnelle en diaspora.

CARIFORUM, revue culturelle de la Caraïbe, n° 3 - décembre 2000 : En lisant le beau texte de Gérald Alexis, on pense tout à coup qu'il existe des points de convergence entre la peinture haitienne et le « créole », cette langue vernaculaire, celle que l'on parlera toujours depuis les premiers mots prononcés. Formes propres, culture native, âme populaire, mais aussi confluences et enrichissement permanent.

Gérald Alexis s'est toujours insurgé contre la mauvaise et dénigrante habitude de soumettre la peinture caribéenne aux exigences touristiques.

En un mot il s'agit d'un livre ... qui nous apprend à voir et à lire.

Marianne de Tolentino

LE FIGARO LITTÉRAIRE, 6 décembre 2001 : Révélée à la fin des années quarante, la peinture haïtienne captive un public grandissant. L'auteur de l'ouvrage, Haïtien de naissance, universitaire texan spécialiste de l'art de la Caraïbe et de l'Amérique latine, propose, à l'appui de 300 reproductions, une approche inédite et thématique de cet art trop souvent méconnu et dont on oublie qu'il retint l'attention fervente d'André Breton ou d'Alejo Carpentier. Une plongée dans les formes artistiques d'un peuple héritier d'une culture complexe, et victime des soubresauts de l'histoire.
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Artistes haïtiens », Paris : Éd. Cercle d'art (Découvrons l'art du XXe siècle), 2007
  • « Pour que vive la ligne : Tebó, une œuvre picturale », Port-au-Prince : Ed. Henri Deschamps (Collection Galerie Marassa), 1995

mise-à-jour : 11 août 2014

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX