Nelson Mandela

Un long chemin vers la liberté

Librairie générale française - Le Livre de poche, 14063

Paris, 1996

bibliothèque insulaire

      

île-prison
Un long chemin vers la liberté : autobiographie / Nelson Mandela ; trad. de l'anglais par Jean Guiloineau. - Paris : Librairie générale française, 1996. - 767 p. : carte ; 18 cm. - (Le Livre de poche, 14063).
ISBN 2-253-14063-5

NOTE DE L'ÉDITEUR : Commencés en 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération, en 1990, à l'issue de vingt-sept années de détention. Rarement une destinée individuelle se sera aussi étroitement confondue avec le combat d'un peuple et le devenir d'une nation.

Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d'avocats noirs et devenir un des leaders de l'ANC. Dès lors, à travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l'homme clef pour sortir son pays, l'Afrique du Sud, de l'impasse où l'ont enfermé quarante ans d'apartheid.

Document majeur sur un des grands bouleversements de la fin du XXe siècle, ce livre est aussi le témoignage d'un combat exemplaire pour la dignité humaine.

LE MONDE, 2 août 2003 : [...]

Verdict : prison à vie, dans un pénitencier de Robben Island.

Un sale coin, brûlant en été, mais où l'on grelotte dans l'humidité de l'hiver. Du Cap, les condamnés embarquent du quai n° 5 en direction de la tâche sombre que l'on aperçoit en mer, à quelques kilomètres de là. Assis sur des bancs dans la cale, avec les moteurs diesel qui empestent, secoués par les vagues, ces hommes qui se battent pour leurs droits et ceux des autres, pour la simple égalité juridique de tous, sont pour la plupart malades durant la courte traversée. Quand ils arrivent, les chiens policiers attendent sur la jetée, avec les gardiens, fusil à l'épaule. Dans ce pénitencier pour droits communs récalcitrants, il n'y a pas de chauffage, pas d'eau chaude. Des seaux servent de toilettes, il faut les vider le matin. Les cellules sont des carrés de 2,50 m de côté et de 2,70 m de haut, éclairés par une ampoule de 40 watts. Aucun meuble, juste une paillasse au sol.

On attend, chez les autorités, que l'homme qui organise la lutte des noirs soit oublié. Qu'il finisse par moisir, par s'enliser, se couvrir de poussière, malade de désespoir et d'inaction. Ce ne sera jamais le cas. Au fil des ans — vingt-sept, en tout, jusqu'au 11 février 1990 et à ses 71 ans —, Nelson Mandela devient le prisonnier politique le plus célèbre du monde, le plus encombrant. Où puise-t-il la force de tenir ?

[…]

Sans doute n'aurait-il pas tenu, il le souligne, sans ses compagnons de lutte et de détention. Aussi admirable que soit l'individu Mandela, il se comprend comme partie d'un ensemble, qu'il s'agisse du mouvement populaire qu'il incarne ou du groupe de prisonniers avec lesquels il partage espoirs, informations, résistance. On reste pantois, quand on lit les chapitres de ses Mémoires consacrés à sa vie en prison, devant le génie déployé par le groupe pour communiquer. Des messages sont dissimulés dans des boîtes d'allumettes, des rebords de toilettes, les textes sont transcrits avec du lait, codés pour être indéchiffrables. Même sur cette île perdue, et dans les pires conditions, la lutte s'est poursuivie activement, pas seulement de manière symbolique.

[…]

Roger-Pol Droit, Mandela l'endurant

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Long walk to freedom », Boston, London : Little, Brown, 1994
  • « Un long chemin vers la liberté » trad. de l'anglais par Jean Guiloneau, Paris : Fayard, 1995
  • « Conversations avec moi-même : lettres de prison, notes et carnets intimes », Paris : La Martinière, 2010 ; Paris : Points, 2011
  • Athol Fugard, John Kani et Winston Ntshona, « The island », in Afrique du sud, théâtre des townships, Arles : Actes sud, 1999
  • Ahmed M. Kathrada, « Letters from Robben Island » ed. by Robert D. Vassen, Cape Town : Mayibuye books, East Lansing : Michigan state university press, 1999
  • Govan Mbeki, « Learning from Robben Island », London : J. Currey, Athens (Ohio) : Ohio university press, Cape Town : D. Philip, 1991

mise-à-jour : 21 décembre 2013
Né en 1918, Nelson Mandela est mort
le 5 décembre 2013.
Il avait passé vingt-sept ans en prison,
dont dix-huit à Robben Island.

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX