Yves Mabin-Chennevière

La tristesse du Touraco

Grasset

Paris, 1998

bibliothèque insulaire

 
bestiaire insulaire
îles d'Atlantique
parutions 1998
La tristesse du Touraco / Yves Mabin-Chennevière. - Paris : Grasset, 1998. - 209 p. ; 21 cm.
ISBN 2-246-57221-5
NOTE DE L'ÉDITEUR : Pour échapper à un douloureux passé, Pierre Dost, archéologue, a quitté la métropole où il enseignait et où il vivait avec sa femme, Hélène, et leur fils, Marc. Il s'est exilé dans une île tropicale où Julie Kern, qui fut son étudiante, l'accueille chez elle.

Dans une villa coloniale vivent aussi Zia, la magicienne, Péri, le jardinier, leur fille Nao et, par intermittence, un enfant muet.

Indépendante depuis peu, l'île est troublée par la rivalité entre les deux clans indigènes qui la peuplent. Le chef du clan des Aigles, Rebelle, héros de l'Indépendance, est aussi l'amant de Julie.

Pierre et son assistant Kambé découvrent une statuette qui bouleverse l'histoire traditionnelle de l'île. La révolte éclate. Au même moment, Hélène arrive de métropole pour apprendre à Pierre les circonstances du drame qu'il a voulu oublier.

Nuages, fleurs, arbres, animaux, habitants, tout, dans cet espace où les esprits animent les êtres et les choses, vit, lutte, aime, meurt sous le regard permanent, attristé du grand Touraco, l'oiseau solitaire, témoin de la tendresse, de la violence, de la cruauté, du désordre du monde.
JEAN-NOËL PANCRAZI : Dans La tristesse du Touraco, Yves Mabin-Chennevière dépasse toutes les images attendues du « roman de l'exil », il réussit à cerner, grâce à la délicatesse de son analyse, à son lyrisme, aux couleurs de son imaginaire, la géographie des sentiments, le climat du cœur.

[…]

Le calme, le renoncement presque irréels de Pierre, sa conscience sereine de « n'avoir plus rien à donner, plus rien à recevoir » assurent sa symbiose avec l'île qui, depuis l'indépendance, dépérit doucement. Surtout, il est en accord avec le touraco, le grand oiseau énigmatique qui, « maître impassible de la forêt », observe, jour et nuit, le désordre du monde.

Le Monde des Livres, 8 janvier 1999

mise-à-jour : 17 juillet 2007
Yves Mabin-Chennevière : La tristesse du Touraco
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX