Annalisa Scarpa

Venise au temps de Canaletto

Gallimard - Découvertes

Paris, 2012
bibliothèque insulaire
   
Méditerranée
Venise
peintres des îles

parutions 2012

Venise au temps de Canaletto / Annalisa Scarpa ; trad. de l'italien par Gérard-Julien Salvy. - Paris : Gallimard, 2012. - [48] p. dépl. : ill. ; 18 cm. - (Découvertes, hors série).
ISBN 978-2-07-013870-8
Edité à l'occasion d'une exposition organisée au Musée Maillol à Paris, ce bref ouvrage abondamment illustré permet une approche de Venise telle qu'elle a pu apparaître aux écrivains du XVIIIe siècle qui ont fait le voyage à la Cité des Eaux et ont largement contribué à sa notoriété ; Annalisa Scarpa cite, entre autres, le président de Brosses, le cardinal de Bernis, Montesquieu.

Venise telle que la montre Canaletto ne risque pas plus de surprendre les lecteurs de Casanova ou de Goldoni et fait toujours écho aux impressions recueillies par des visiteurs plus tardifs — en dépit du travail du temps et de Napoléon —, comme en témoignent quelques notations tirées des œuvres de Marcel Proust ou d'Henry James.

Ce voyage dans un temps qui semble parfois suspendu ne néglige pas les étapes majeures d'un périple touristique : place Saint-Marc, palais des Doges, Grand Canal, Rialto, … et s'achève sur un panorama des îles de la lagune.
Canaletto : Les îles de la lagune nord vues de San Pietro di Castello
Les îles de la lagune nord vues de San Pietro di Castello, 1724-1725

Moscou, Musée Pouchkine




La lagune abrite une cinquantaine d'îles, dont les principales sont Murano, Burano, Torcello et Sant'Erasmo, qui n'ont jamais cessé d'être habitées, alors que les plus petites sont laissées en déréliction, hors quelques-unes comme le Lasaretto Nuovo, San Servolo et Sant'Andrea della Certosa, réamménagées pour abriter de nouvelles activités. De très nombreuses îles mineures furent occupées par des couvents jouissant d'une grande autonomie et vivant en autarcie grâce à leurs activités agricoles et à l'élevage. La plupart ont été supprimés en 1806 par décision de Napoléon et leurs trésors artistiques dispersés.
LES ÎLES ET LA LAGUNE

La lagune de Venise est un lieu fascinant et poétique, et Canaletto, lui aussi, n'échappa pas à sa séduction, qu'il traduisit avec lyrisme au sein d'une atmosphère comme suspendue entre eau et air tandis que règne un silence presque absolu. Le pathos latent qui hante ces lieux n'a jamais cessé de fasciner les artistes au fil des siècles, dont Titien, qui habitait non loin des Fondamente Nuove et invitait ses amis à se délecter de cette vue depuis son jardin. Depuis cette partie de Venise, comme du côté de l'Arsenal, l'on pouvait observer la ligne subtile, mais richement peuplée, des îles de Murano, San Michele, San Cristoforo, et jusqu'à Burano.
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Annalisa Scarpa (dir.), « Canaletto à Venise » catalogue de l'exposition au Musée Maillol, Paris (19 septembre 2012-10 février 2013), Paris : Gallimard, 2012

mise-à-jour : 8 septembre 2014
Annalisa Scarpa : Venise au temps de Canaletto
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX