Denis Veiras

Histoire des Sévarambes, éd. par Michel Rolland

Encrage

Amiens, 1994
bibliothèque insulaire
   
utopies insulaires
Histoire des Sévarambes / Denis Veiras [Vairasse] ; éd. présentée par Michel Rolland. - Amiens : Encrage, 1994. - 270 p. ; 21 cm. - (Utopie, 1).
ISBN 2-906389-51-X
NOTE DE L'ÉDITEUR : Né entre 1635 et 1640 à Alès, Denis Veiras est issu d’une famille de la petite bourgeoisie protestante. Après un séjour dans les troupes royales, il se consacre aux études et devient docteur en droit vers 1660. Mais, du fait de sa religion, il doit bientôt s’exiler en Angleterre pour exercer son métier. Et c’est à Londres que paraît son œuvre essentielle : Histoire des Sévarambes. Edité en 1675 en anglais, ce texte a été maintes fois réédité et traduit en plusieurs langues. Il s’agit d’un des premiers grands textes de la littérature utopique moderne.

Ayant pour cadre les terres australes, si mystérieuses à l’époque, il propose avant tout une fiction ingénieuse où les attaques contre la religion sont patentes.

Cette réédition d’un texte paru pour la dernière fois en français en 1787 — avec des coupures que cette édition annule — présente la commodité de se donner à lire dans une typographie et une orthographe proches des attentes du lecteur d’aujourd’hui.
JEAN DELUMEAU : Ecrite par un protestant languedocien émigré en Angleterre puis en Hollande et devenu déiste, [L'histoire des Sévarambes] parut d'abord en version anglaise en 1675, puis en français en deux parties (1677-1679). Elle connut un réel succès international : rééditée en français en 1682 et 1702, elle fut traduite en néerlandais en 1683, en allemand en 1689 et 1714, en italien en 1728, et fut lue par Bayle, Rousseau, Kant et Cabet 1.

Sévaras, le roi des Sévarambes, est théoriquement absolu. Mais il doit se plier aux lois fondamentales du royaume et ne peut en créer d'autres sans l'approbation du corps législatif. Veiras estime, comme le feront ensuite beaucoup de penseurs du XVIIIe siècle, qu'en réformant les institutions on supprime les vices et on améliore les mœurs. Aussi chez les Sévarambes n'y a-t-il pas d'orgueil, car on y a supprimé la noblesse. La cupidité a disparu, car la propriété privée des biens a été abolie. L'oisiveté n'existe pas, car tout Sévarambe doit travailler huit heures par jour. Les enfants, élevés par l'État, apprennent un métier selon leurs capacités.

Mais la principale originalité de l'œuvre de Veiras n'est pas là. Pour la première fois peut-être, un voyage imaginaire exprime des opinions résolument antichrétiennes. La fiction romanesque permet ici « une critique agressive du christianisme » 2 et de toute religion révélée.

« Mille ans de bonheur », Paris : Fayard, 1995 (p. 301).
       
1.Raymond Trousson, « Voyages aux pays de nulle part », Bruxelles : Éd. de l'université de Bruxelles, 1979
2.Alexandre Cioranescu, « L'avenir du passé : utopie et littérature », Paris : Gallimard, 1972
JEAN-MICHEL RACAULT : Rien n'est invraisemblable dans l'Histoire des Sévarambes, au point que le rédacteur du Journal des Sçavans [compte-rendu du 7 mars 1678] avoue sa perplexité : relation véridique ou mystification réussie ?

« Géographie et topographie de l'espace insulaire dans l'utopie narrative classique », in Françoise Létoublon (dir.), Impressions d'îles, Toulouse : Presses Universitaires du Mirail, 1996 (p. 249).
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « The history of the Sevarites or Sevarambi […] » 1st part, Londres : Henry Brome, 1675
  • « The history of the Sevarites or Sevarambi […] » 2nd part, Londres : Henry Brome, 1679
  • « L'histoire des Sévarambes […] », Paris : Claude Barbin, 1677
  • « Histoire des Sévarambes » éd. par Raymond Trousson, Genève : Slatkine (Bibliothèque des voyages aux pays de nulle part, 5), 1979
  • « Histoire des Sévarambes » éd. critique par Aubrey Rosenberg, Paris : Honoré Champion (Libre pensée et littérature clandestine, 5), 2001
  • « The history of the Sevarambians, a utopian novel » ed. by John Christian Laursen and Cyrus Masroori, Albany : State university of New York press, 2006
  • « L'histoire des Sévarambes », in Voyages imaginaires présentés par Alberto Manguel, Paris : Robert Laffont (Bouquins), 2016

mise-à-jour : 4 juillet 2016

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX