Joshua Slocum

Navigateur en solitaire

Actes sud - Babel, 140

Arles, 2001
bibliothèque insulaire

     

errances
N.E. of America
bestiaire insulaire
parutions 2001
Navigateur en solitaire / Joshua Slocum ; trad. de l'anglais et présenté par Florence Herbulot. - Arles : Actes Sud, 2001. - 329 p. : ill., carte ; 18 cm. - (Babel, 140).
ISBN 2-7427-03643-3

C'est à Fairhaven, sur la côte Atlantique au sud de Boston, que Joshua Slocum a découvert et restauré le Spray ; il tire ses premiers bords sur les côtes du Massachusetts et du Maine, où les îles sont nombreuses : Deer island, Thatcher island, Monhegan, Gannet rock, ...

En avril 1895, c'est le départ pour les Açores, la Terre-de-Feu, Juan Fernandez, les Samoa, … Il est de retour à Fairhaven en juillet 1898. Sailing alone around the world paraît en 1900 ; en 1902, Joshua Slocum acquiert une petite ferme à West Tisbury, au cœur de Martha's Vineyard ; sept ans plus tard, il reprend la mer, au départ de Martha's Vineyard, à destination de l'Amérique du Sud ; personne ne le reverra.

Dans les années 70, la reine des îles Samoa s'est rendue à Martha's Vineyard pour visiter la maison du navigateur.

EXTRAIT

La journée la plus agréable de mon séjour sur l'île [Juan Fernández], sinon de tout mon voyage, est mon dernier jour à terre — mais là n'en est pas la raison. Ce jour-là, les enfants du petit village, tous sans exception, viennent avec moi cueillir des fruits sauvages pour mon voyage. Nous trouvons des coings, des pêches et des figues, et les enfants en ramassent des paniers de chaque. Il en faut peu pour amuser les petits, et ceux-ci, n'ayant de leur vie entendu que de l'espagnol, font résonner les collines de leur joie en entendant des mots d'anglais. Ils me demandent comment s'appellent toutes sortes de choses. Nous atteignons un figuier sauvage chargé de fruits, dont je leur donne le nom anglais. « Figgies, figgies ! » se mettent-ils à crier, tout en cueillant jusqu'à remplir leurs paniers. Mais quand je leur dis que la cabra qu'ils me montrent du doigt n'est qu'une chèvre, ils hurlent de rire 1 et se roulent dans l'herbe tant leur joie est grande qu'un homme capable d'appeler chèvre une cabra soit venu dans leur île.

p. 154

1.… when I told them that the cabra they pointed out was only a goat, they screamed with laughter …
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Joshua Slocum, « Sailing alone around the world », New York : Century Co., 1900
  • Joshua Slocum, « Seul autour du monde sur un voilier de onze mètres » trad. et adapté de l'anglais par Paul Budker, Paris : Chiron, 1930, 2000
  • Joshua Slocum, « Navigateur en solitaire » trad. de l'anglais et présenté par Florence Herbulot, Paris : Buchet-Chastel, 1990 ; Arles : Actes sud (Babel, 140), 1995
     
  • Victor Slocum, « Joshua Slocum : toute la vie d'aventure du premier navigateur solitaire autour du monde », Grenoble : Glénat, 1998

mise-à-jour : 21 juillet 2017

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX