Beate Kiehn

Histoire du lazaret d'Aspretto à Ajaccio : d'une quarantaine à l'autre

Colonna édition / Association Le Lazaret Ollandini

Alata, Ajaccio, 2008
bibliothèque insulaire
   
Méditerranée

parutions 2008

Histoire du lazaret d'Aspretto à Ajaccio : d'une quarantaine à l'autre / Beate Kiehn ; préface de François Ollandini. - Alata : Colonna édition ; Ajaccio : Association Le Lazaret Ollandini, 2008. - 109 p. : ill. ; 30 cm.
ISBN 978-2-915922-16-5
NOTE DE L'ÉDITEUR : Cet ouvrage brosse l'histoire du lazaret d'Aspretto, à Ajaccio, qui fut construit durant la seconde moitié du XIXe siècle pour remplacer celui des Sanguinaires [ouvert en 1807], trop distant de la ville. A travers les vicissitudes de sa construction, l'auteur évoque aussi l'organisation des services sanitaires en Corse au XIXe et dans la première moitié du XXe siècles : comment étaient appréhendées les épidémies, quelles étaient les mesures prises, comment les malades étaient traités … Aujourd'hui réhabilité en lieu de rencontres et d'échanges culturels, le lazaret est connu et reconnu sous le nom de Lazaret Ollandini, Musée Marc Petit.
MÉDIATHÈQUE CULTURELLE DE LA CORSE ET DES CORSES : Un siècle et demi s'est passé depuis la construction du lazaret d'Aspretto, à Ajaccio. Mais à quoi servait un lazaret et pour qui ? Pourquoi un lazaret à Ajaccio ? Qui étaient ces “ quarantenaires ” qui y séjournaient ? À quoi sert-il aujourd'hui ?

Autant de questions, et bien d'autres encore auxquelles s'est efforcée de répondre Beate Kiehn, ethnologue, à travers cette Histoire du lazaret d'Aspretto. Mille péripéties, certaines avant même qu'il ne voit le jour, ont jalonné sa vie tumultueuse, depuis les naufragés du “ Mabruka ”, jusqu'à la peste de 1945 à Ajaccio, en passant par le décès de la petite sarde Felicita, enterrée au lazaret, ou encore le tournage d'une scène d'un film de José Giovanni …

Et aujourd'hui ? Le lazaret est toujours là, même si ce n'est plus tout à fait le même, et il accueille toujours autant de “ visiteurs ” sinon bien plus qu'au XI
Xe siècle, mais pour toutes autres raisons … Les “ quarantenaires ” d'aujourd'hui ne sont plus ce qu'ils étaient … c'est encore ce que nous explique Beate Kiehn dans cet ouvrage. — M3C [en ligne]
SOMMAIRE
(résumé)
Une naissance difficile

    Quarantaines et lazarets
    La situation de la Corse dans ce contexte
    De projet en projet, le lazaret d'Aspretto


Un fonctionnement tumultueux

    Les premiers “ quarantenaires ” du lazaret d'Aspretto
    Deux années terribles, 1854-1856, avant une accalmie
    Le grand retour du choléra
    Les derniers directeurs du lazaret
    Reprise des épidémies


La vocation inattendue du lazaret d'Aspretto

    Du XXe au XXIe siècle
    Le lazaret, de l'an 2000 à 2008

Sources et bibliographie
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Beate Kiehn, « Jean Ollandini, pionnier du tourisme corse », Corte : Musée de la Corse, Alata : Colonna édition, 2006

mise-à-jour : 28 août 2020
Beate Kiehn : Histoire du lazaret d'Aspretto
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX