Corinne Mencé-Caster

Le talisman de la présidente

Écriture

Paris, 2018

bibliothèque insulaire

   
Martinique
des femmes et des îles
parutions 2018
Le talisman de la présidente / Corinne Mencé-Caster. - Paris : Ecriture, 2018. - 232 p. ; 22 cm.
ISBN 978-2-35905-273-2

CORINNE MENCÉ-CASTER : J'ai été élue présidente de l'Université franco-caraïbe 1 à un moment où l'on ne m'y attendait pas. Ce n'est jamais facile de raconter une histoire où l'on est si impliquée, une histoire qui a fait basculer votre vie.

C’est l'histoire d'une université dominée, depuis bien trop longtemps, par une sorte de gourou que l'on pensait invincible, parce qu'il portait un prénom et un nom porte-bonheur : Félix (heureux), Talisman (protection magique). Mais c'est aussi l'histoire de l'organisation d'une résistance, sous l'égide d'une présidente insoumise.

Déterrer ces racines aurait pu me coûter la vie. Mais je suis vivante, bien vivante. Je suis de la race des maîtresses femmes, de celles qui savent nouer leur mouchoir autour de leur tête et de leurs reins pour arracher les mauvaises herbes sans regarder ni à droite ni à gauche.
     
1.C'était en 2013. L'Université des Antilles et de la Guyane regroupait alors trois pôles géographiques : la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique.
Aussitôt élue à la présidence de l'Université franco-caraïbe, Corinne Mencé-Caster est informée de lourdes malversations financières tramées de longue date au cœur même de l'institution sans que les administrations précédentes aient essayé d'y mettre un terme ; elle comprend vite que vouloir nettoyer les écuries d'Augias signerait une déclaration de guerre. Face à cette détermination, les responsables — Félix Talisman, El Diablo et ses griffeurs — emploient tous les moyens pour déstalibiliser la nouvelle présidente et mobilisent de puissants réseaux dans l'université, dans la politique, dans l'économie, dans la maçonnerie, au sein du monde caraïbe et en métropole … où les ministres concernés affectent, au mieux, l'indifférence.

Les manœuvres ourdies anbafey 1 par le clan qui ruine l'université et son crédit (académique autant que financier) se heurtent à la combativité de Corinne Mencé-Caster et de l'équipe réduite qui l'accompagne : Rodrigue, Roxane, Suzanne, Térésa que certains reconnaîtront sans peine. Malgré leurs efforts les griffeurs feront durer le conflit au-delà du raisonnable et provoqueront l'éclatement de l'Université franco-caraïbe ; en attisant les jalousies des uns et des autres et l'esprit de clocher de régions marginalisées par rapport à la métropole les “ délinquants ” ont permis la prise d'autonomie de la Guyane. Mais l'incendie est resté circonscrit.

Les racontages-milans de Corinne Mencé-Caster dévoilent un fléau qui n'affecte pas seulement la Caraïbe. La cupidité, l'appétit de pouvoir, la veulerie et les petits arrangements entre copains sévissent sous tous les cieux. Il arrive heureusement que se dressent en face de belles résistances — à l'image du combat mené par Corinne Mencé-Caster est ses trop rares amis.
       
1.anbafey, “ en douce ”.
EXTRAIT Aujourd'hui, tout le monde me pose sans cesse la même question : est-ce que tout cela se serait passé si tu n'avais pas été une femme ? Question troublante qui en appelle une autre, puis une autre, puis encore une autre, au point que l'on finit par se retrouver face à une histoire comparable à celle de l'œuf et de la poule.

Si je n'avais pas été une femme, aurais-je eu le courage de me lancer dans une telle aventure ? Est-ce qu'une femme a plus de courage qu'un homme ?

Vous voyez bien comme il est difficile de répondre, même si nombre d'entre vous affirment sans difficulté : “ Seule une femme aurait pu faire ça. La preuve, il y a eu deux femmes présidentes de l'UFC en trente ans, et seules ces deux femmes ont levé le lièvre resté caché pendant toutes ces présidences masculines. ”

p. 13
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Mérine Céco (Corinne Mencé-Caster), « La mazurka perdue des femmes coureuses », Paris : Écriture, 2013
  • Mérine Céco (Corinne Mencé-Caster), « Au revoir Man Tine », Paris : Écriture, 2016
  • Mérine Céco (Corinne Mencé-Caster), « D'autres vies sous la mienne », Paris : Écriture, 2019
  • André Berthon, « Meurtres à Télé-Caraïbes », Lamentin (Marinique) : Caraïbéditions, 2018
  • Raphaël Confiant, « L'enlèvement du mardi gras », Paris : Écriture, 2019

mise-à-jour : 26 mars 2019
Corinne Mencé-Caster : Le talisman de la présidente
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX