John Banville

Le livre des aveux

Flammarion

Paris, 1990

bibliothèque insulaire

   
Irlande
Le livre des aveux / John Banville ; trad. de l'anglais (Irlande) par Michèle Albaret-Maatsch. - Paris : Flammarion, 1990. - 221 p. ; 22 cm.
ISBN 2-08-066419-0

Le livre des aveux est le premier volet d'un triptyque — Frames trilogy dans l'édition anglaise — qui se poursuit avec Le monde d'or (Ghosts dans l'édition originale) et Athena.

Outre une intrigue romanesque, la cohérence et le principe dynamique qui relient ces éléments successifs reposent sur une mise en scène de l'isolement (carcéral dans ce premier volet), et sur le rôle déterminant d'œuvres d'art (ici un tableau qui évoque la manière de Vermeer).

NOTE DE L'ÉDITEUR : John Banville, pour la première fois traduit en France, prend place avec ce livre parmi les plus vigoureux et les plus originaux des romanciers irlandais.

Le livre des aveux est la confession d'un homme inculpé et incarcéré pour l'enlèvement et le meurtre horrible, apparemment sans mobile, d'une jeune femme.

Tout au long d'un fascinant monologue, l'assassin — Frederick St John Vanderveld Montgomery, aristocrate désargenté — tente de justifier face à ses juges le crime qui a détruit sa vie ; il évoque ses années d'errance et de débauche, le malaise lancinant qui annonçait le drame.

Héritier de Joyce et de Donleavy, John Banville nous invite à suivre la dérive intérieure du meurtrier, jusqu'à ce que lui soit enfin révélée la vraie nature de son acte : un geste de mort dans un monde mort.

L'énigme policière, admirablement parodiée, n'est ici que prétexte à explorer la conscience coupable d'un être devenu, par désœuvrement, la victime ambigüe de sa propre barbarie 

Le livre des aveux a reçu en 1989 à Dublin, le « Guiness Peat Aviation Award », décerné par Graham Greene.

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « The book of evidence », Londres : Secker & Warburg, 1989
  • « Le livre des aveux » trad. par Michèle Albaret-Maatsch, Arles : Actes sud (Babel, 198), 1996
  • « Le Monde d'or », Paris : Flammarion, 1994
  • « Athena », Paris : Robert Laffont (Pavillons), 2005
  • « Infinis », Paris : Robert Laffont (Pavillons), 2011
  • « La lumière des étoiles mortes », Paris : Robert Laffont (Pavillons), 2014
  • « La guitare bleue », Paris : Robert Laffont (Pavillons), 2018

mise-à-jour : 7 février 2018
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX