Ky Dong [Nguyen Van Cam, 1875-1929]

Les Amours d'un vieux peintre aux îles Marquises, éd. par Jean-Charles Blanc

A Tempera

Paris, 1989
bibliothèque insulaire
 
peintres des îles
Gauguin
Les amours d'un vieux peintre aux îles Marquises / Ky Dong ; édité par Jean-Charles Blanc. - Paris : A Tempera, 1989. - 67 p. : ill. ; 17 cm.
ISBN 2-907687-00-X
Ky Dong, ou Nguyen Van Cam (1875-1929), est un lettré vietnamien condamné à la déportation par l'autorité coloniale pour son engagement politique ; il exerce les fonctions d'infirmier à Atuona quand Gauguin y débarque en 1901.

KY DONG : Je ne prétends pas avoir inventé cette comédie qui est plutôt une farce et dont le sujet et les personnages sont absolument authentiques — Réellement, l'histoire que j'ai écrite ici est arrivée à un vieux peintre ; à part quelques scènes, je n'ai fait que reproduire une des aventures galantes sans avoir eu recours à mon imagination.

[…]

Avertissement au lecteur, p. 11
JEAN-CHARLES BLANC : […]

On peut […] imaginer que Gauguin se soit amusé à lire cette pochade. Ses talents de journaliste pamphlétaire témoignent de son sens de l'humour. Il était par ailleurs parfaitement conscient de son état physique. S'il en souffrait, il n'en avait nullement honte. Le délabrement physique était chose courante aux Marquises de la Belle Epoque. Lors des beuveries que dirigeait Gauguin dans la Maison du Jouir, on peut penser que quelques scènes de cette pièce furent répétées. Quand on connaît l'esprit des Marquesans, ils se seraient facilement amusés de cette comédie, ainsi que les vieux colons soulards, amis de Gauguin.

[…]

Notice, p. 7
EXTRAIT

Marguerite

[…]
J'allais à Taahuku, lorsque fendant les eaux,
Et des vagues, domptant les terribles assauts,
Le Vapeur Croix du Sud entrait dans notre rade.
Alors, vous pensez bien, adieu la promenade.
Sur le petit ponton, je retournais mes pas,
Pour voir si du navire, il ne descendrait pas,
Quelques beaux passagers, dont la riche conquête,
Fournirait le moyen d'augmenter ma toilette.
Là, j'ai vu débarquer un vieux peintre et savant,
Qui nonobstant son âge a l'air d'un bon vivant
Et qui vient pour chercher un refuge tranquille
En attendant la mort sur notre paisible île.

Acte Premier, Scène première, p. 13

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE

mise-à-jour : 24 novembre 2015

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX