Louise Peltzer

Lettre à Poutaveri

Scoop

Papeete, 1995
bibliothèque insulaire
   
édité à Tahiti
des femmes et des îles
Lettre à Poutaveri / Louise Peltzer. - Papeete : Scoop, 1995. - 447 p. ; 23 cm.
ISBN 2-909790-58-4
Louise Peltzer a participé au 2e Salon du Livre Insulaire d'Ouessant (24-27 août 2000) en qualité de Présidente d'Honneur.

NOTE DE L'ÉDITEUR : Après la visite des premiers navigateurs européens, Wallis, Bougainville, Cook … à peine évoqués dans l'ouvrage, le 5 mars 1797, le petit peuple tahitien de la Baie de Matavai se précipite avec enthousiasme sur leurs pirogues garnies de fleurs, de fruits et de vahine pour accueillir selon la tradition le nouveau navire étranger.

Depuis des temps immémoriaux, Tahiti vit dans l'intimité des Dieux, gestes et paroles sont les reflets de leurs volontés.

Comment l'un des peuples les plus religieux du monde va-t-il recevoir, interpréter, comprendre et finalement adopter l'autre parole dont la poignée de passagers descendus du Duff se disent les interprètes et les messagers ?

Avec l'innocence et la curiosité de son âge, une petite tahitienne raconte les détails infimes dont elle est le témoin à son grand ami Poutaveri 1 … nuées d'observations qui dessinent la silhouette d'un moment pathétique de l'histoire d'un peuple qui ne veut pas mourir.

Mais sans doute est-il écrit que les peuples doivent souffrir pour avoir un jour le droit d'exister.

Originaire de Huahine aux îles Sous-le-Vent, Louise Peltzer est docteur en linguistique et a été, durant plusieurs années, Ministre de la culture et de l'enseignement supérieur du gouvernement de la Polynésie française ; de Huahine à Tahiti en passant par la Sorbonne, son parcours trouve cohérence et vigueur dans une rigoureuse fidélité envers la langue et la culture tahitienne.

1.Poutaveri est le nom « tahitianisé » de Bougainville.
EXTRAIT

Je restai un long moment pensive, mais Ta'aroari'i n'aimait pas me voir triste, alors il me dit :
       « Suppose un instant que toi et moi, un jour, on débarque d'une pirogue sur une plage du pays Paratane, la foule vient à notre rencontre, et je leur dis :
       « Amis, mes très chers amis, n'ayez aucune crainte, nous venons vous annoncer une bonne nouvelle. Nous venons du pays lointain, Tahiti ; Maui, fils de Ta'aroa, a sorti notre île de l'océan. Amis très chers, venez écouter nos paroles de vérité, approchez, ayez confiance, nous venons pour vous aider. Ne soyez pas fâchés contre nous, notre message est vrai, nos dieux sont les vrais dieux, vos parents, vos grands-parents, tous vos ancêtres se sont cruellement trompés. Vous vivez, depuis les temps immémoriaux, dans une tragique erreur. Nous sommes profondément peinés de vous annoncer que le Dieu que vous priez, que vous honorez, n'est pas le bon, le vrai de vrai c'est le nôtre, le tout puissant créateur du monde : Ta'aroa. »

Pendant tout son discours, Ta'aroari'i avait imité les missionnaires, c'était très facile, nous le faisions souvent pour rire. Il suffisait de prendre un air triste, la tête légèrement inclinée et, tout en parlant, de ne pas cesser de se frotter les mains en les roulant l'une sur l'autre.

Inutile de dire que je n'avais pas pu attendre la fin de son discours, pour éclater de rire, tant son attitude et ses paroles étaient comiques.

pp. 194-195

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Légendes tahitiennes » éd. bilingue, Paris : CILF (Fleuve et flamme), 1985
  • « Hymnes à mon île », Papeete : Polycop, 1995
  • « Grammaire descriptive du tahitien », Papeete : Polycop,1996
  • « Des langues et des hommes », Papeete : Au Vent des îles, 2000
  • « Structure de la langue tahitienne » avec Gilbert Lazard, Paris, Louvain : Peeters (Langues et cultures du Pacifique, 15), 2001
  • « Chronologie des événements politiques, sociaux et culturels de Tahiti et des archipels de la Polynésie française », Papeete : Au Vent des îles, 2002
  • « A strange ship » from « Lettre à Poutaveri » translated by Kareva Mateata-Allain, in Frank Stewart, Kareva Mateata-Allain and Alexander Dale Mawyer (ed.), Varua tupu : new writing from French Polynesia, Honolulu : University of Hawai'i press (Manoa), 2006
  • « Riddle », « Ta'aroari'i », « Dialogue » from « Hymnes à mon île » translated by Nola Accili, in Frank Stewart, Kareva Mateata-Allain and Alexander Dale Mawyer (ed.), Varua tupu : new writing from French Polynesia, Honolulu : University of Hawai'i press (Manoa), 2006
  • Béatrice Sudul, « L'écrit en filigrane, regard sur deux romans polynésiens », in Jean Bessière et Sylvie André (dir.), Littératures du Pacifique insulaire, Paris : Honoré Champion (Bibliothèque de littérature générale et comparée, 114), 2013
Sur le site « île en île » : dossier Louise Peltzer

mise-à-jour : 2 décembre 2013

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX