Max Monnehay

Somb

Seuil - Cadre noir

Paris, 2020

bibliothèque insulaire

   
îles noires
île-prison
parutions 2020
Somb / Max Monnehay. - Paris : Seuil, 2020. - 294 p. ; 22 cm. - (Cadre noir).
ISBN 978-2-02-144596-1
 Tu te punis, alors ? C'est pour ça que tu travailles avec des meurtriers et des violeurs ?

p. 19

NOTE DE L'ÉDITEUR
: Victor Caranne est psychologue en milieu carcéral. Chaque jour il emprunte à moto le long pont qui relie le continent à l'île de Ré pour rejoindre la Citadelle, fortification reconvertie en prison. Chaque jour il écoute des détenus lui confier leurs fantasmes les plus abjects, leurs crimes les plus atroces. Ils n'ont rien à craindre : les menottes de Caranne se nomment secret professionnel.

La découverte d'un corps, sur la grève d’une plage proche de sa villa, va soudain bouleverser sa vie. C'est, pour lui, une perte immense. Caranne va devoir replonger dans un passé qu'il faisait tout pour oublier. Et les certitudes qu'il avait sur sa vie vont, une à une, s'effondrer.
       
Max Monnehay
Max Monnehay est née en 1980 à Beauvais.

Après des études de lettres, elle entre au cours Florent qu'elle quitte rapidement pour se consacrer à la littérature.

Elle est l'auteure de plusieurs romans et nouvelles, parmi lesquels Corpus Christine, Prix du premier roman 2006, et Géographie de la Bêtise, publiés au Seuil.
EXTRAIT L'île de Ré, surnommée Ré la Blanche en raison de la teinte de ses maisons traditionnelles, s'étire d'est en ouest sur presque vingt-cinq kilomètres. Une légende raconte que Ré serait une survivante : de terribles séismes auraient englouti la cité romaine d'Antioche, n'épargnant que deux territoires. Deux îles sœurs, Ré et Oléron. J'aime cette légende. J'ai un faible pour les survivants.

J'entrai dans Saint-Martin, notant comme chaque jour l'absence totale de signalisation de la prison, décidée en son temps afin de satisfaire les intérêts touristiques de l'île. Cette initiative m'a toujours semblé une manière de déni, une façon assez puérile de planquer la poussière sous le tapis. Il en découle une drôle d'atmosphère, avec des vacanciers à vélo longeant les murs de la prison sans savoir que derrière évoluent plus de quatre cents détenus, pour la plupart des criminels violents et récidivistes, et l'été des familles en maillot de bain qui s'ébaudissent dans l'océan, sur la plage de la Cible, à un jet de flèche de la Centrale.

p. 30
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE

mise-à-jour : 14 janvier 2021
Max Monnehay : Somb (2020)
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX