Delphine Gachet et Alessandro Scarcella (dir.)

Venise : histoire, promenades, anthologie & dictionnaire

Robert Laffont - Bouquins

Paris, 2016
bibliothèque insulaire
   
Méditerranée
Venise

parutions 2016

Venise : histoire, promenades, anthologie et dictionnaire / sous la dir. de Delphine Gachet et Alessandro Scarsella. - Paris : Robert Laffont, 2016. - XXX-1182 p. : ill., cartes ; 20 cm. - (Bouquins).
ISBN 2-221-12874-5
Dans ce recueil, construit et présenté par Delphine Gachet et Alessandro Scarcella, une anthologie de textes littéraires est précédée d'une introduction historique, puis d'une série de promenades dans la ville et ses abords — la lagune, les îles, l'arrière-pays. L'ouvrage se referme sur un dictionnaire qui complète, précise ou illustre l'information généreusement prodiguée dans les sections précédentes.

La première partie du recueil s'ouvre sur les temps éloignés où pourchassés par le « piaffement des cavales barbares » (Leopardi, cité p. 5) un groupe d'hommes et de femmes se réfugie dans la lagune.

Les promenades de la seconde partie permettent une exploration libre de la ville et de ses marges, géographiques (la Giudecca, Mestre, les forts de la lagune, …) et thématiques (l'opéra, les arts plastiques hier et aujourd'hui, la gastronomie, la musique, le cinéma, …).

L'anthologie ne retient que les écrits en prose d'auteurs nés après 1870. L'exercice est de ceux qui, souvent, suscitent l'irritation : comment ne pas accuser l'arbitraire du choix qui fonde l'exercice ? Mais comment ne pas se réjouir, par exemple, du hasard qui fait se suivre Françoise Sagan et Jean-Paul Sartre ? Surtout quand l'imagination de l'une semble trouver un écho dans un souvenir de l'autre. Ici, il n'est déjà plus question de mourir à Venise, mais d'envisager la mort de Venise — une perspective qui, pour de nombreux auteurs (dans les promenades de la deuxième partie comme dans l'anthologie littéraire), doit être envisagée.
It could be the last time we see Venice, « cela pourrait être la dernière fois que nous la voyons ». 1

1.Nantas Salvalaggio, Il campiello sommerso (1995), trad. inédite de Delphine Gachet — cité p. 709.
EXTRAITS
Si l'on imagine … la mer place Saint-Marc, les pigeons éperdus ne sachant où se poser, les sonneurs frappant le bronze dans le silence. Cela commence par la fuite des rats, puis l'eau montera les marches du Palais et pénétrera dans les salles désertes, recouvrira les fresques des murs, jaillira par les hautes fenêtres. Avec la même lenteur qu'Othello y venant chercher Desdémone, l'eau montera les marches du palais des Doges, envahira ces salles où fut joué vingt fois le destin de la République de Venise, où tant d'hommes moururent, pendus aux fenêtres. Les centaines d'églises aussi, y compris celle où Casanova, jeune séminariste, fit son premier sermon.

Françoise Sagan, pp. 828-829
Un soir que je revenais de Murano, ma barque s'est retrouvée seule à perte de vue : plus de Venise ; à l'emplacement du sinistre, l'eau poudroyait sous l'or du ciel.

Jean-Paul Sartre, p. 833
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Delphine Gachet, « Henri Queffélec et l'art de la nouvelle : L' " histoire extraordinaire " », in Pierre Dufiel (dir.), Henri Queffélec, écrivain humaniste, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2001
Venise : d'autres anthologies littéraires, pour élargir le champ
  • Hélène Demoriane, Roger Gouze et Éveline Schlumberger (éd.), « Venise entre les lignes », Paris : Denoël, 1970, 1999
  • Sébastien Lapaque (éd.), « Histoires de Venise », Paris : Sortilèges, 1996
  • Stéphane Loeber-Bottero (éd.), « Venise, nocturnes : de Goldoni à Philippe Sollers », Paris : Artlys, 2012
  • Agnès Michaux (éd.), « Le roman de Venise », Paris : Albin Michel, 1996
  • Béatrix Ravà, « Venise dans la littérature française depuis les origines jusqu'à la mort de Henri IV, avec un recueil de textes dont plusieurs rares et inédits », Paris : Edouard Champion, 1916 ➝ consultation et téléchargement sur le site archive.org
  • Gabrielle Zimmermann (éd.), « Venise au fil des mots », Urrugne : Pimientos, 2006
  • Gabrielle Zimmermann (éd.), « Venise au fil des temps », Urrugne : Pimientos, 2007

mise-à-jour : 30 juin 2016
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX