Gabriel de Foigny

La Terre Australe connue, édition établie, présentée et annotée par Pierre Ronzeaud

Sté des textes français modernes


Paris, 1990
bibliothèque insulaire

       

utopies insulaires
La Terre australe connue / Gabriel de Foigny ; éd. établie, présentée et annotée par Pierre Ronzeaud. - Paris : Sté des textes français modernes, 1990. - XCVIII-242 p. ; 18 cm.
I
SBN 2-86503-191-8

JEAN SERVIER : Gabriel Foigny, dans Les Aventures de Jacques Sadeur, propose à notre réflexion un héros hermaphrodite qui aborde en Terre australe, une île peuplée d'hermaphrodites. Ces êtres doux et pacifiques vivent nus, ne portant en leur cœur qu'une haine, celle des hétérosexuels qu'ils considèrent comme des moitié d'hommes, des monstres. Dans cette dernière utopie, les rapports sexuels sont niés, rejetés dans le vague d'unions hermaphrodites ; les hommes vivant nus retrouvent la pureté rassurante de leur enfance.

« L'Utopie », Paris : P.U.F. (Que sais-je ? 1757), 1993 (p. 108)

JEAN-MICHEL RACAULT : Au terme d'une série de naufrages et d'épreuves initiatiques dont le caractère de mort très symbolique est très fortement marqué, Sadeur, le héros de Foigny, découvre dans la Terre Australe, aux antipodes de l'Europe d'où il vient, une société « idéale » conforme en apparence aux stéréotypes habituels du genre utopique : urbanisme géométrique en damier, organisation rationnelle de tous les aspects de la vie, absence de propriété privée et de monnaie, communisme économique, égalitarisme, religion déiste. Par deux aspects toutefois cette utopie échappe à la banalité. Les Australiens présentent la particularité d'être hermaphrodites ; possédant les deux sexes, ils sont dotés de la faculté de s'auto-reproduire et ont la sexualité en horreur, considérant même comme des animaux tous les êtres sexués. Ils vivent, d'autre part, dans une société dépourvue d'organisation étatique et même de toute instance supra-individuelle. C'est que, être idéalement rationnels, ils ne peuvent vouloir que ce que veut la Raison, donc tous nécessairement les mêmes choses ; d'où une liberté absolue, sans contenu cependant, puisqu'elle se confond avec la nécessité, rendant inutile la contrainte collective.

Parfaits, autosuffisants, indemnes de toute dépendance et de toute différence puisque tous rigoureusement semblables, exonérés des passions et des appétits inhérents à notre condition, les Australiens de Foigny incarnent la fiction théologique de ce qu'aurait pu être une humanité prélapsaire, ainsi que le suggère le narrateur :

A voir ces gens, on dirait facilement qu'Adam n'a pas péché en eux, et qu'ils sont ce que nous aurions été sans cette chute fatale. — p. 105

Bayle, le premier et longtemps le seul, a parfaitement perçu [Dans l'article Sadeur du Dictionnaire historique et critique ] la portée prioritairement théologique d'une fiction où beaucoup d'interprètes ont voulu voir exclusivement une utopie socio-politique, sinon même l'anticipation de la société communiste de l'avenir.

[…]

La Terre Australe Connue peut donc s'interpréter non comme une réécriture satirique ou une variation ludique sur le scénario canonique de la Genèse, mais comme le développement logique, à partir d'une virtualité non actualisée du récit biblique, d'un possible historique autre de la Création : qu'auraient été le monde et l'homme sans la Chute ?

« Nulle-part et ses environs », Paris : Presses de l'université de Paris-Sorbonne, 2003 (pp. 85-86)

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • [Gabriel de Foigny], « La Terre australe connue, c'est-à-dire la description de ce pays inconnu jusqu'ici, de ses moeurs et de ses coutumes, par Mr Sadeur, avec les avantures qui le conduisirent en ce continent ... réduites et mises en lumière par les soins et la conduite de G. de F. », Vannes [Genève] : J. Verneuil, 1676
  • Gabriel de Foigny, « La Terre australe connue » fac-similé de l'éd. de 1676, Genève : Slatkine, 1981
  • Pierre Ronzeaud, « L'Utopie hermaphrodite : La Terre australe connue de Gabriel de Foigny, 1676 », Marseille : Centre méridional de rencontres sur le XVIIe siècle, 1982

mise-à-jour : 10 août 2005
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX