Denis Diderot

Les bijoux indiscrets, in Œuvres romanesques (pp. 1-233)

Garnier - Classiques Garnier

Paris, 1962
bibliothèque insulaire
   
utopies insulaires
Œuvres romanesques / Denis Diderot ; texte établi avec présentation et notes par Henri Bénac. - Paris : Garnier frères, 1962. - XXX-906 p.-[4] pl. ; 19 cm. - (Classiques Garnier).

Avec le personnage de Cyclophile — citoyen d'une île où « les insulaires n'étaient point faits comme on l'est ailleurs » — Diderot se donne l'occasion d'une longue digression sur le « secret de bien assortir les époux » ; on peut y voir une parodie drolatique des pages de Thomas More sur ce même thème : « Le choix d'un conjoint comporte chez eux une coutume absurde à nos yeux et des plus risibles, mais qu'ils observent avec le plus grand sérieux ».

L'épidode, traité sur deux chapitres (XVIII et XIX), n'a ni les ambitions ni la portée, du Supplément au voyage de Bougainville, mais Diderot expérimente un procédé et amorce une réflexion 1.

1.   1.  Les bijoux indiscrets paraissent en 1748, le Supplément  en 1773.  
EXTRAIT
Mangogul

[…] J'aime à la folie les insulaires dont il est question dans ce précieux journal ; ils appellent tout par leur nom ; la langue en est plus simple, et la notion des choses honnêtes ou malhonnêtes beaucoup mieux déterminée …

Mirzoza

   Là, les femmes sont-elles vêtues ? …

Mangogul

   Assurément ; mais ce n'est point par décence, c'est par coquetterie : elles se couvrent pour irriter le désir et la curiosité …

Mirzoza

   Et cela vous paraît tout à fait conforme aux bonnes mœurs ?

Mangogul

   Assurément …

Mirzoza

   Je m'en doutais.

Chapitre dix-huitième, Des voyageurs, pp. 58-59

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Les bijoux indiscrets », Paris : Au Monomotapa [Durand], 1748
  • « Les bijoux indiscrets » éd. par Jacques Rustin, Paris : Gallimard (Folio, 1343), 1981
  • « Les bijoux indiscrets » éd. par Antoine Adam, Paris : Flammarion (GF, 192), 1993
  • « Les bijoux indiscrets » éd. par Colas Duflo, Arles : Actes sud (Babel, 156), 1995
  • « Les bijoux indiscrets », Paris : Bookking international (Classiques français), 1996
  • « Les bijoux indiscrets » éd. établie sous la dir. de Catriona Seth, Paris : Le Monde, Garnier (Les Grands classiques de la littérature libertine, 1), 2010
  • « Les bijoux indiscrets », Paris : La Bourdonnaye (Classiques érotiques), 2016

mise-à-jour : 17 mai 2011
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX