Reinaldo Arenas

L'assaut

Stock

Paris, 2000
bibliothèque insulaire

    

Cuba
parutions 2000
L'assaut / Reinaldo Arenas ; trad. de l'espagnol (Cuba) par Liliane Hasson. - Paris : Stock, 2000. - 177 p. ; 22 cm. - (La Cosmopolite).
ISBN 2-234-05197-5
NOTE DE L'ÉDITEUR : Pour ce dernier 1 et implacable Assaut contre la dictature cubaine, Reinaldo Arenas fait de ses personnages des animaux armés de « criffes » et ignorant le langage articulé. Tour à tour victimes et bourreaux, ils sont surveillés par une armada de Contre-Chuchoteurs au service du Réprimeurissime. Quant au héros, il s'acharne à retrouver sa mère, qui est aussi le tyran, afin de la trucider.

Dans la lignée de Kafka et d'Orwell, Arenas, à sa manière grinçante, corrosive, toujours désopilante, va plus loin encore dans la dénonciation des régimes totalitaires. Mais sous le sarcasme burlesque affleure une immense compassion. Et l'homme finit par vaincre la bête immonde …

Né à Holguin (Cuba) en 1943 dans une famille de paysans pauvres, Reinaldo Arenas, romancier, nouvelliste, poète, s'est suicidé en décembre 1990 à New York. Son œuvre littéraire hors normes, sa vie d'homosexuel déclaré, avaient valu à ce dangereux « contre-révolutionnaire » d'être traqué, emprisonné, interdit de publication dans son pays d'où il avait réussi à s'enfuir en 1980.

1.L'assaut est le cinquième et dernier volume de la Pentagonie, ensemble poético-romanesque au nom burlesque, macabre et prémonitoire (Liliane Hasson) où, entre utopie délirante et cauchemar éveillé, Reinaldo Arenas brasse sa propre histoire et celle de Cuba.
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « El asalto », Miami : Universal, 1991 ; Barcelona : Tusquets, 2003
  • « Le puits » La Pentagonie (1), Paris : Seuil, 1973 ; nouv. trad. sous le titre « Celestino avant l'aube », Paris : Mille et une nuits, 2003
  • « Le palais des très blanches mouffettes » La Pentagonie (2), Paris : Seuil, 1975 ; Paris : Mille et une nuits, 2006
  • « Encore une fois la mer » La Pentagonie (3), Paris : Seuil, 1987 ; Paris : Mille et une nuits, 2004
  • « La couleur de l'été » La Pentagonie (4), Paris : Stock, 1996 ; Paris : Mille et une nuits, 2007
  • « Le monde hallucinant », Paris : Seuil, 1969, 1989 ; Paris : Mille et une nuits, 2002
  • « La plantation », Paris : Seuil, 1983 ; Paris : Mille et une nuits, 2005
  • « Arturo, l'étoile la plus brillante », Paris : Seuil, 1985, 1999 ; Paris : Mille et une nuits, 2004
  • « Fin de défilé », Paris : Presses de la renaissance, 1988 ; Paris : Mille et une nuits, 2003
  • « Le portier », Paris : Presses de la renaissance, 1988 ; Marseille : Rivages, 1990
  • « La colline de l'ange », Paris : Presses de la renaissance, 1989 ; Arles : Actes sud, Montréal : Leméac, 2002
  • « Méditations de Saint Nazaire = Meditaciones de Saint-Nazaire », Saint-Nazaire : Maison des écrivains étrangers et des traducteurs, 1990
  • « Voyage à La Havane », Paris : Presses de la renaissance, 1990 ; Arles : Actes sud, 2002
  • « Avant la nuit : autobiographie », Paris : Julliard, 1991 ; Arles : Actes sud, 2000
  • « Adiós a mamá », Paris : Le Serpent à plumes, 1993, 1997
  • Audrey Aubou (dir.), « Reinaldo Arenas en toutes lettres », Paris : Orizons (Profils d'un classique), 2011

mise-à-jour : 26 juin 2011
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX