Lawrence Durrell

Citrons acides

Librairie générale française - Le Livre de poche-Biblio, 3213

Paris, 1994
bibliothèque insulaire
   
Méditerranée
Citrons acides / Lawrence Durrell ; trad. de l'anglais par Roger Giroux. - Paris : Librairie générale française, 1994. - 377 p. ; 17 cm. - (Le Livre de poche, Biblio, 3213).
ISBN 2-253-93213-2
LAWRENCE DURRELL Ceci n'est pas un ouvrage politique, mais une simple étude à la manière impressionniste de l'état d'esprit et de l'atmosphère de Chypre pendant les années troublées 1953-1956.

C'est en simple particulier que je suis arrivé dans l'île et que je me suis installé dans le village grec de Bellapaix, et les événements relatés dans ces pages reflètent, le plus souvent, le point de vue des habitants du village dont l'hospitalité et l'amitié me furent précieuses. Je voudrais que ce livre soit tenu pour un monument utile élevé à la paysannerie cypriote et aux paysages de l'île.

J'eus la chance de pouvoir observer la vie et les activités de Chypre sous plusieurs angles, car j'ai été amené à tenir divers emplois pour subsister, et j'ai occupé un poste officiel au gouvernement de Chypre pendant les deux dernières années de mon séjour dans l'île. J'ai pu ainsi assister au développement de la tragédie cypriote, de l'humble taverne de village comme du palais du gouvernement. J'ai essayé de l'illustrer à travers mes personnages et de l'interpréter au niveau des individus plutôt que des sphères abstraites de la politique, et j'ai négligé tous les détails superflus, dans l'espoir que mon livre sera lu bien après que tous les malentendus auront été dissipés, ce qui ne saurait manquer d'arriver tôt ou tard.

(…)

Préface, p. 5
JOSEPH TUBIANA      Le livre de Lawrence Durrell (…) mérite au moins une brève mention dans une revue telle que L'Homme. Livre d'ethnologue ? C'est en tout cas un livre d'ethnologie. L'auteur poursuit son enquête avant tout pour lui-même, pour sa propre édification et pour sa propre délectation, mais aussi pour être en mesure d'informer ses compatriotes.
     S'il la publie, on peut penser que ce n'est pas seulement par besoin d'argent, mais qu'il veut aussi éclairer Anglais, Grecs, Turcs et autres membres de l'O.N.U. (et bien entendu les Cypriotes eux-mêmes) sur les éléments fondamentaux d'une affaire encore loin d'être terminée.
     (…)
     En voyant un écrivain faire de cette façon, et comme en se jouant, de l'ethnographie, on ne peut s'empêcher de penser à Michel Leiris. Pourtant nous en sommes assez loin. Par ce que Durrell dit et montre de lui-même, j'évoquerai plutôt Albert Camus. En un sens, ils ont la même attitude. Car, si l'on y prend garde, le sujet de ce livre, c'est aussi la guerre d'Algérie.
     Bref, pour le méditerranéen que je suis, ce livre est, avant tout, une très bonne introduction aux civilisations de la Méditerranée.

L'Homme, Vol. 5, 2, 1965, p. 148 [en ligne]
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Bitter lemons », London : Faber and Faber, 1957
  • « Citrons acides » trad. par Roger Giroux, Paris : Buchet-Chastel, 1961
  • « Citrons acides » trad. par Roger Giroux, Paris : Phébus (Libretto, 371), 2011
  • Lawrence Durrell, « L'île de Prospéro », Paris : Buchet Chastel, 1962, 1991 ; Librairie générale française (Le Livre de poche, Biblio, 3194), 1993
  • Lawrence Durrell, « Vénus et la mer », Paris : Buchet Chastel, 1962 ; Librairie générale française (Le Livre de poche, Biblio, 3193), 1993
  • Lawrence Durrell, « Les îles grecques », Paris : Albin Michel 1970 ; Bartillat, 2010

mise-à-jour : 30 mars 2016
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX