Jean Métellus

Louis Vortex

Emina Soleil

Léchelle, 2005

bibliothèque insulaire

   
Haïti
parutions 2005
Louis Vortex / Jean Métellus. - Léchelle : Emina Soleil, 2005. - 183 p. ; 21 cm.
ISBN 2-7068-1870-0
Jean Métellus a participé au 6ème Salon du Livre Insulaire (Ouessant, 19-22 août 2004)

NOTE DE L'ÉDITEUR : Écrit en 1992, et situé dans les années 50, ce roman reste d'une étonnante actualité : le personnage central, Louis Vortex 1, chassé d'Haïti par une dictature aussi cruelle qu'aveugle, vient vivre à Paris un douloureux exil.

L'évocation de la vie haïtienne, avec l'oppression brutale, la corruption d'un régime bafouant les intérêts vitaux d'une population réduite au pire des sous-développements, ramène à l'histoire contemporaine : le sinistre règne de Jean-Baptiste Aristide n'est que la continuité, comme on le sait, de ces années de cendre.

Aussi actuel est le drame de l'exil que connaît Louis Vortex, comme nombre de ses compatriotes. Celui d'un être déchiré entre l'aspiration à un destin individuel et le combat révolutionnaire, entre la foi chrétienne et l'action militante, entre l'amour qu'il porte à sa femme restée en Haïti et la passion que lui inspire une jeune française.

Avant de découvrir qu'exilé à Paris, il le sera en Haïti s'il y retourne un jour, condamné à se sentir étranger à lui-même.

Pourtant, hanté par le souvenir du pays natal, de ses senteurs, de ses saveurs, de ses paysages, habité par une sensualité à fleur de peau, il reste Haïtien jusqu'au plus profond de son être.

Figures fortes, généreuses ou implacables, tourmentées ou résolues, riches d'une humanité sans limites …, la communauté haïtienne de Paris préfigure ce que pourrait être demain Haïti, enfin rendue à son peuple et aux couleurs luxuriantes de l'épanouissement.

1.« Louis Vortex » est le troisième volume de l'histoire des Vortex, précédé de « La Famille Vortex » et de « L'Année Dessalines », et suivi de « L'Archevêque » ; chacun de ces romans peut se lire indépendamment des autres. 
EXTRAIT

Il était environ quinze heures ce jour de décembre 1955 quand il parvint au Fort-de-Joux. Le temps orageux donnait l'impression que la nuit avait déjà jeté ses draps sur l'illustre château qu'il allait enfin découvrir.

[…]

Sur le pont-levis, il frémit à l'idée que Toussaint l'avait franchi, menotté. En examinant la cellule qui fut la dernière demeure terrestre du précurseur de la décolonisation dans les Amériques, il fut pris d'un sentiment de rage et d'amertume. […] Louis imaginait Toussaint, les gestes fatigués, le visage flétri, enveloppé dans le silence, en proie désormais à ses seuls rêves avec leur cortège d'angoisses et de remords, ramené de temps en temps à la réalité par l'hostilité des lieux, du climat et la morgue du gardien.

[…]

Que Toussaint Louverture soit mort, à près de mille mètres d'altitude, loin du peuple qu'il avait conduit à l'Indépendance, plongeait Louis dans une grande prostration : ses proches étaient disposés à le laisser, lui aussi, mourir en exil !

Il éprouvait une sorte de satisfaction à l'idée de connaître le même sort que Toussaint.

Il comprit, comme ce dernier, qu'à partir du moment où il avait quitté son pays, il ne pourrait plus y retourner, tout se mettrait sur son chemin pour rendre son voyage irréversible, il était devenu un corps étranger.

Pourrait-il cependant continuer à lutter ? Quelle forme donner à sa lutte, sur quel front mener le combat ?

« Par la plume », pensait-il, car il n'était pas en prison, lui.

 pp. 168-170

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Louis Vortex », Paris : Messidor, 1992
  • « Anacaona », Paris : Hatier, 1986, 2002
  • « Au pipirite chantant » (rééd.), Paris : Les Lettres nouvelles - Maurice Nadeau, 1995
  • « Braises de la mémoire », Paris : Les éd. de Janus, 2009
  • « Charles-Honoré Bonnefoy », Paris : Gallimard, 1990
  • « Colomb », Case-Pilote : Éd. de l'autre mer, 1992
  • « Haïti, une nation pathétique », Paris : Denoël, 1987 ; Maisonneuve & Larose, 2002
  • « Hommes de plein vent » (rééd.), Ivry-sur-Seine : Éd. nouvelles du Sud, 1992
  • « Jacmel » (éd. bilingue français-espagnol), Asnières : Éd. Orénoque, 1991
  • « Jacmel au crépuscule », Paris : Gallimard, 1981
  • « L'année Dessalines », Paris : Gallimard, 1986
  • « L'archevêque », Pantin : Le Temps des cerises, 1999
  • « La famille Vortex », Paris : Gallimard, 1982 ; Gallimard (L'Imaginaire, 598), 2010
  • « La parole prisonnière », Paris : Gallimard, 1986
  • « La vie en partage », Paris : Desclée de Brouwer, 2000
  • « Le pont rouge », Ivry-sur-Seine : Éd. nouvelles du Sud, 1991
  • « Les Cacos », Paris : Gallimard, 1989
  • « Les dieux pélerins », Ivry-sur-Seine : Éd. nouvelles du Sud, 1997
  • « Sous la dictée du vrai » propos recueillis par Jacques-Hubert de Poncheville, Paris : Desclée de Brouwer, 1999
  • « Tous ces chants sereins », Mareuil-sur-Mauldre : Éd. Qui vive, 1980
  • « Toussaint Louverture », Paris : Hatier international, 2003
  • « Toussaint Louverture, le précurseur », Pantin : Le Temps des cerises, 2004
  • « Une eau-forte », Paris : Gallimard, 1983
  • « Visages de femmes », Pantin : Le Temps des cerises, 2008
  • « Voix nègres », Solignac : Le Bruit des autres, 1992
  • « Voix nègres, voix rebelles », Paris : Le Temps des cerises, 2000
  • « Voix nègres, voix rebelles, voix fraternelles », Pantin : Le Temps des cerises, 2007
  • « Voyance », Paris : Hatier, 1984
  • avec Marcel Dorigny, « De l'esclavage aux abolitions, XVIIIe-XXe siècles », Paris : Cercle d'art, 1998
site à la mémoire de Jean Metellus : http://www.jeanmetellus.com
sur le site « île en île » : dossier Jean Métellus

mise-à-jour : 6 janvier 2014
Jean Métellus
est décédé à Paris
le 4 janvier 2014
« La France doit dire qu'il n'est plus possible de collaborer avec Aristide »,
interview de Jean Métellus
recueillie par Vianney Aubert,
Le Figaro, 19 février 2004

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX