Claire Merleau-Ponty et Cécile Mozziconacci

Histoires des Maori, un peuple d'Océanie, d'après les contes recueillis par George Grey, illustrations de Joëlle Jolivet

Actes sud - Actes sud junior

Arles, 2006
bibliothèque insulaire
   

Nouvelle-Zélande

parutions 2006

Histoires des Maori : un peuple d'Océanie / Claire Merleau-Ponty et Cécile Mozziconacci ; d'après les contes recueillis par George Grey ; ill. de Joëlle Jolivet. - Arles : Actes sud junior, 2006. - 67 p. : ill. ; 25 cm. - (Contes et mythes de la terre).
ISBN 2-7427-6028-8
NOTE DE L'ÉDITEUR : Il y a mille ans, les Maori sont venus de Polynésie en pirogues pour s'installer en Nouvelle-Zélande.

Malgré la colonisation anglaise, ils ont su préserver leur culture et leurs rites, qui se perpétuent à travers la fameuse danse de l'équipe des All Blacks, le haka. Ces contes, recueillis par George Grey 1, qui fut gouverneur de Nouvelle-Zélande, évoquent la vie d'un peuple qui honore aujourd'hui encore ses divins ancêtres et leurs exploits : le facétieux demi-dieu Maui qui a dompté le soleil et pêché les îles qui forment la Nouvelle-Zélande ; Rangi, le Ciel, et Papa, la Terre, dieux des origines, séparés par leurs propres enfants pour donner naissance au jour …

Des histoires fabuleuses, souvent drôles, qui font découvrir une civilisation aux traditions très vivantes que les Maori ont su concilier avec la vie moderne, fidèles à ce proverbe : « Le passé est devant nous pour nous guider et le futur est derrière nous ! »
       
1.Nommé gouverneur de Nouvelle-Zélande alors que la Grande-Bretagne accentue son emprise coloniale, George Grey (1812-1898) comprend vite qu'un exercice mesuré de sa mission nécessite une bonne connaissance de la langue, des traditions et des mœurs — “ pendant huit ans, il étudie le maori (et) commence à aimer ce pays et ses habitants (…), se lie d'amitié avec plusieurs chefs (…) et veille à faire respecter le plus possible leurs terres par les Anglais. Des prêtres (…) lui confient des secrets et des mythes (…) George note tout ce qu'il entend (et) reconstitue les histoires extraordinaires que les Maori se transmettent, les traduit et les retranscrit dans ses cahiers (…). Dans cette tâche gigantesque, il est aidé par un chef maori, Te Rangikaheke, qui est devenu son ami ” (pp. 6-7). George Grey a fait paraître une première édition du recueil des légendes et traditions des Maori de Nouvelle-Zélande en langue maori à Wellington (1853).
EXTRAIT [Maui] jette sa ligne à la mer et entame une prière, celle qui appelle les vents du nord-est et du sud-est :
— « Souffle doucement, whakarua,
Souffle doucement, mawake,
Laisse ma ligne tirer droit,
Laisse ma ligne tirer fort. »

Quelques instants plus tard, ça mord !
Maui tire fort sur sa ligne. La proie résiste, le canoë tangue et prend l'eau.
— Laisse tomber ! crient les frères, affolés, tandis qu'ils écopent.
— Ce que Maui tient, il ne le lâche pas ! répond le héros.
Et il tire et tire encore sur sa ligne tout en priant :
— Ô Tonganui ! Pourquoi résistes-tu ainsi, pourquoi tires-tu si obstinément ? Tu es pris par le pouvoir de la machoire enchantée ! En effet, le poisson émerge à la surface, puis disparaît à nouveau sous l'eau. Maui s'arc-boute si fort sur sa ligne qu'il en perd son pagne qui tombe par terre. Il doit terminer la pêche tout nu … Ses frères, au fond du canoë, tremblent de peur. L'eau bouillonne, puis, enfin, un énorme poisson sort de l'eau.

Maui se rhabille précipitamment et annonce à ses frères :
— Je dois faire des offrandes aux dieux ! Ne touchez pas au grand poisson que je viens de pêcher ! Dès que je reviens, nous le partagerons équitablement entre nous !

À peine Maui a-t-il tourné le dos que les frères commencent à s'attaquer au poisson pour le manger. Ils arrachent, coupent et découpent des morceaux de chair. Le malheureux se tord de douleur … c'est ainsi que se creusent les vallées et que se dressent les montagnes de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande. On nomme cette île qui ressemble à un poisson : Aotearoa.

À la pêche aux îles, pp. 25-27
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • George Grey, « Ko nga Moteatea, me nga Hakirara o nga Maori (Poems, traditions, and chaunts of the Maories) », Wellington : Robert Stokes, 1853
  • George Grey, « Polynesian mythology and ancient traditional history of the New Zealand race, as furnished by their priests and chiefs », Londres : John Murray, 1855
  • George Grey, « Polynesian mythology and ancient traditional history of the New Zealand race, as furnished by their priests and chiefs », Whitefish (Montana) : Kessinger publishing, 2004

mise-à-jour : 9 juillet 2012

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX