Tahar Bekri

Le livre du souvenir

Elyzad

Tunis, 2007
bibliothèque insulaire
   
Méditerranée

parutions 2007

Le livre du souvenir / Tahar Bekri. - Tunis : Elyzad, 2007. - 233 p. ; 21 cm.
ISBN 9973-58-006-0
Si je suis de terre elle est toute mon pays
Et tous les humains sont mes proches.


Abou al-Arab Assiquili, poète arabe de Sicile, XIe siècle
cité en épigraphe, p. 9

À Palerme où il débarque au fil d'une itinérance ponctuée d'escales insulaires — Haïti en compagnie de Jean Métellus, Madagascar, la Martinique où Aimé Césaire s'apprête à fêter ses quatre-vingt-treize ans, Venise) —, Tahar Bekri ne peut que donner à son livre du souvenir une portée nouvelle, élargie, plus dense et plus riche. Sur cette terre de rencontre et de confrontation entre islam et chrétienté, les impressions du visiteur se fondent dans un dialogue engagé depuis plus de dix siècles. Ici, êtres et lieux avivent à chaque pas la mémoire de cette « histoire tissée comme une toile où chaque dynastie, chaque pouvoir a voulu marquer son passage, non sans tenter d'effacer le souvenir de l'autre » (p. 187). Si les traces laissées par l'homme n'y suffisaient pas, c'est la nature qui contraindrait le visiteur à poursuivre l'échange — comment ne pas répondre à l'appel de ces palmiers, de ces magnolias ? « Ce sont les mêmes arbres que l'on voit à Tunis » (p. 186).

De Palerme à Messine, orangers, mandariniers, pins, palmiers, figuiers de Barbarie bordent la voie de chemin de fer ; le voyage se fait dans le temps autant que dans l'espace : « Ce jardin qui s'étale à perte de vue est un pan du paradis. Je comprends mieux la poésie arabe de Sicile. Heureux de traverser cette lumière … » (p. 193).
       
Poète né en 1951 à Gabès, en Tunisie, Tahar Bekri écrit en français et en arabe. Il a publié une vingtaine d'ouvrages (poésie, essais, livres d'art). Son œuvre est traduite dans différentes langues. Il vit à Paris où il est maître de conférences à l'université de Paris X-Nanterre.
EXTRAIT
Sicile, Palerme
4 février 2006

Dans la nuit apaisée
comme un désir de caresse
La rose épanouie
ouvre ses pétales
brûlée de tendresse

   Être à Palerme, c'est poursuivre un voyage dans l'Histoire, naviguer dans la mémoire, lointaine et proche ! J'ai le sentiment très fort que cette terre ne m'est pas étrangère. À cause, peut-être, de tous ces poètes arabes qui ont décrit ses paysages, chanté ses jardins, qui me l'ont rendue familière. La poésie d'Ibn Hamdis est bouleversante par sa nostalgie de la Sicile qu'il quitte sur le chemin de l'exil vers Sfax, ensuite vers l'Andalousie, un peu plus tard. Terre quittée dans la douleur et les larmes, au moment de la reconquête chrétienne, terre aimée, terre regrettée. (…) Et si l'Andalou, Ibn Jubayr (1145-1217) dans sa Rihla, sa relation de voyage, a des mots très durs à l'égard de la chrétienté qui reprend la Sicile, les poètes comme Abou al-Arab Assiquili, Ibn Qalaquès al-Iskandari, eux, n'ont cessé de chanter l'île, le bonheur d'y vivre.

   Enfin, je suis à Palerme.

pp. 183-184
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Le livre du souvenir : dans la beauté du monde et sa fureur » nouvelle édition augmentée, Tunis : Elyzad (Elyzad poche), 2016
  • « Le cœur rompu aux océans », Paris : L'Harmattan (Ecritures arabes), 1988
  • « Les songes impatients », Montréal : L'Hexagone (En tous lieux), 1997 ; Nancy : Aspect (Da capo), 2004
  • « La brûlante rumeur de la mer », Neuilly-sur-Seine : Al Manar (Poésie du Maghreb), 2004
  • « La nostalgie des rosiers sauvages » ill. d'Annick Le Thoër, Neuilly-sur-Seine : Al Manar (Poésie), 2014
  • « Mûrier triste dans le printemps arabe » ill. de Jean-Michel Marchetti, Neuilly-sur-Seine : Al Manar, 2016
  • Najib Redouane (dir.), « Tahar Bekri », Paris : L'Harmattan (Autour des écrivains maghrébins), 2003
site internet de Tahar Bekri

mise-à-jour : 23 juin 2019
Tahar Bekri, poète tunisien
honoré par l'Académie française (2019)
ill. de couverture : Annick Le Thoër
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX