Claude Dourguin

Un royaume près de la mer

Champ Vallon

Seyssel (Ain), 1998

bibliothèque insulaire

      

peintres des îles
parutions 1998
Un royaume près de la mer / Claude Dourguin. - Seyssel : Champ Vallon, 1998. - 211 p. ; 21 cm
ISBN 2-87673-260-2

NOTE DE L'ÉDITEUR : Le Donegal, Ouessant, les Scilly, Brest ou Alesund … Voici un livre de mer, voué à quelques-uns de ses rivages, évocateur de ports, d'îles, de périples et d'horizons contemplés. Dans le vent, les changeantes lumières, les odeurs, le goût du départ se lie à l'appel des paysages.

Mais cet ailleurs, cette énigme que promettent les horizons marins, le sens profond des lieux — leur vérité peut-être —, la peinture, seule, a vocation et pouvoir de l'explorer, de le révéler : voici un livre hanté par les peintres, qui va, comme son auteur des Lofoten à Boudin ou à de Staël, de rives en tableaux.

LE MATRICULE DES ANGES, n° 23, juin-juillet 1998 : Lieu d'osmose entre le ciel et la mer, le rivage est aussi ouverture au monde. Comme la peinture, la poésie de Claude Dourguin y trouve une voie.

La monomanie, l'obsession, fondent parfois les chefs-d'œuvre. En aiguisant le regard, en intégrant au plus profond de soi les couleurs, les formes, les odeurs des paysages maritimes, Claude Dourguin s'est bâti un royaume d'océan et de rochers. Quand elle ne bat pas les rivages européens (plutôt au nord qu'au sud, plutôt Bretagne et Normandie), Claude Dourguin va nourrir ses yeux aux couleurs des toiles de Boudin, Van Goyen, Marquet. D'un paysage à l'autre, d'une mer à une toile, elle arpente avec une curiosité affamée, une réceptivité amoureuse, l'espace où le ciel et la mer semblent ouvrir l'univers en tirant sur le fil de l'horizon. Un royaume près de la mer est un archipel de dix îles, dix textes travaillés au pinceau qui alternent l'évocation d'un rivage à celle d'un peintre. « Je ne puis suivre Mallarmé : il me plairait davantage que le monde fût fait pour aboutir à une belle peinture ». Et, comme parfois la mer et le ciel se confondent, sous la plume de Claude Dourguin, paysages réels et représentations picturales mêlent leurs couleurs, leurs formes, leurs émotions, « mais ce que me donne la peinture, ce qu'elle me révèle, c'est un pays plus profond sinon plus vrai ».

[…]

T.G.

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « L'Archipel », [Issirac] : Solaire ; Lyon : Fédérop (Vérité intérieure, 19-20), 1984
  • « Escales (New York, Dublin, Naples) », Seyssel : Champ Vallon (Recueil), 2002

mise-à-jour : 6 septembre 2007
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX