Philippe Dagen

L'Australien

nouvelles éditions Scala - Ateliers imaginaires

Paris, 2010

bibliothèque insulaire

 
peintres des îles

Gauguin

parutions 2010
L'Australien / Philippe Dagen. - Paris : Nouvelles éditions Scala, 2010. - 159 p. : ill. ; 21 cm. - (Ateliers imaginaires).
ISBN 978-2-35988-033-5
Ce que je désire c'est un coin de moi-même encore inconnu.

Paul Gauguin, lettre à Emile Bernard, août 1889

En juillet 1895 Gauguin embarque sur L'Australien pour son second et dernier départ vers les mers du Sud. C'est un voyage sans retour. Philippe Dagen imagine à cette occasion le dialogue qui aurait pu se nouer entre le peintre et une passagère qui effectue le voyage pour rejoindre son mari en poste à Papeete : Camille Agostini est décrite comme une jeune femme représentative de la bourgeoisie éclairée de l'époque. Ce qui pourrait n'être, pour Camille, qu'une occasion d'atténuer les effets de la mélancolie des paquebots, constitue l'amorce d'une rencontre où Gauguin trouve enfin la possibilité de faire entendre la logique qu'il s'efforce de mettre en application dans son œuvre, et où en retour Camille s'ouvre progressivement à un monde ignoré.

Camille tient un journal où elle consigne la teneur de ses entretiens avec Gauguin. Philippe Dagen s'est tenu à un rigoureux parti d'exactitude en mettant dans la bouche du peintre des propos extraits de sa correspondance et de ses autres écrits, en limitant strictement son intervention : « les propos qui ont été mis dans la bouche de Gauguin sont ainsi des phrases qu'il a écrites, reprises telles quelles ou juste adaptées aux manières d'un dialogue » (note de l'auteur, p. 131). Vivement mené, ce dialogue met en lumière les motivations profondes d'un projet créatif qui demeure encore trop souvent méconnu sinon dénaturé.

Si l'exercice souligne les visées qui sous-tendent le parcours artistique de Gauguin et incite à ne pas surévaluer sa portée « exotisante », il permet également une juste appréciation de la réception de l'œuvre par les contemporains — une leçon qui gagnerait à être entendue aujourd'hui encore. C'est sans doute là l'un des premiers mérites de l'exercice subtil de décryptage auquel se livre Philippe Dagen par le truchement de l'attachante Camille Agostini.

D'utiles annexes proposent un cahier iconographique, L'atelier de l'auteur où Philippe Dagen expose sa méthode, quelques indications bibliographiques, une chronologie de l'artiste et un petit dictionnaire des personnages cités.
EXTRAITS
   Vraiment, moi, la demoiselle de bonne famille parisienne qui ne sortait jamais de ses beaux quartiers, la voici courant sous l'averse dans une ville de Nouvelle-Zélande, une île qu'elle n'aurait pas pu placer sur la mappemonde avec, dans sa main, cet objet absolument bizarre, ce monstre au regard de nacre qui me semble tantôt railleur, tantôt amoureux. Il y a un an, je n'étais qu'une pâle convalescente, tout juste un peu plus savante que la moyenne et n'ayant pas la moindre idée de ce que je deviendrais, toute prête à se juger inutile et banale. Me voici mariée à des milliers de kilomètres de Paris, devenue par hasard l'amie d'un peintre révolutionnaire qui me traite comme sa fille et me passionnant pour des peuples dont les noms m'étaient aussi inconnus que celui de cette ville. Il paraît, c'est Gauguin qui le dit, que des objets des mers du Sud et même des natifs ont été montrés à la dernière Exposition universelle. Je l'ai visitée, mais j'étais encore presque une enfant et je ne me souviens de rien de tel.

 pp. 102-103
   Dernière visite au musée. Gauguin a renoncé à dessiner. Il y a un vers de Baudelaire que je ne parviens pas à retrouver dans lequel se trouvent ces mots « qui l'observent avec des regards familiers ». Je ressentais cela. Ces idoles me sont devenues familières.

 p. 111
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Paul Gauguin, « Cahier pour Aline » préface de Philippe Dagen, Paris : Ed. du Sonneur (La Petite collection), 2009

mise-à-jour : 15 novembre 2013

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX