Marco Polo

Le devisement du monde, tome VI et dernier : Livre d'Ynde, Retour vers l'Occident

Droz - Textes littéraires français, 597

Genève, 2009
bibliothèque insulaire
   
errances

parutions 2009

Le devisement du monde, tome VI et dernier : Livre d'Ynde, Retour vers l'Occident / Marco Polo ; édition critique publiée sous la direction de Philippe Ménard ; édité par Dominique Boutet, Thierry Delcourt et Danièle James-Raoul. - Genève : Droz, 2009. - CXXXVIII-404 p. : ill., cartes ; 18 cm. - (Textes littéraires français, 597).
ISBN 978-2-600-01249-2
… en ceste mer de Cin … il y a .VIIM.IIIIC.XLIX. illes, …

Le devisement du monde, 160, p. 9

   Diplomates et commerçants, Marco Polo et ses frères ont quitté Venise en 1271 et séjourné dix-sept ans à la cour du Grand Khan en Chine. Appréciés par leur hôte qui leur a confié de nombreuses missions, tout semblait devoir les retenir auprès de lui, mais des circonstances imprévues ouvrent la voie du retour, vraisemblablement au début de l'année 1291. Le voyage aller s'était effectué par terre, en suivant la route de la soie ; le retour se fera par la mer. C'est l'occasion d'une approche plus ou moins étroite du monde des îles, remarquable par son étendue, par le nombre — en cette mer de Chine … il y a 7449 îles —, par la diversité qui s'y observe dans la nature et chez les hommes, par les prodiges qui y abondent. Le tome VI du récit présente les temps forts de cette navigation ponctuée d'escales, de Sypangu — littéralement, le pays du Soleil levant — à la cité de Hormes — l'île d'Ormuz — en évoquant au passage, pour y avoir séjourné plus ou moins longuement ou pour en avoir entendu parler, l'Indonésie, Ceylan, Zanzibar ou Socotra.

   L'introduction souligne les principaux apports du texte : le regard porté sur la mer et la navigation, l'évaluation de l'extension de la puissance mongole, enfin l'observation des religions et des croyances. Dans chacun de ces domaines, Marco Polo s'efforce, non sans difficulté à l'occasion, de clarifier les contours de réalités étrangères à son expérience antérieure, et plus encore à celle de ses lecteurs. La géographie qui se dessine est mouvante, les distances s'y évaluent en journées de navigation, et leur appréciation reste tributaire de l'axe et de la puissance des vents. La mise en perspective s'avère non moins hasardeuse quand l'attention se porte sur les particularités naturelles ou sociales des mondes qui se dévoilent aux escales successives, surtout quand Marco Polo doit rapporter les propos de tiers pour évoquer des lieux où lui-même ne s'est pas rendu — ainsi est-il involontairement responsable d'une confusion qui a durablement brouillé les cartes entre Mogadiscio et Madagascar. Plus généralement son voyage se déroule au sein d'un monde où réel et imaginaire se côtoient inextricablement, comme si toutes les rêveries utopiques restaient à portée de découverte.

   Jacques Le Goff a parlé d'horizon onirique pour qualifier la projection de l'imaginaire occidental sur le monde oriental. Premier voyageur de l'Europe médiévale dans ces contrées, Marco Polo n'échappe pas à ce risque et aux dérives qu'il entraîne ; bien plus que le continent où il a longuement séjourné, les îles lui ont alors fourni un terrain de prédilection, celles où il s'est aventuré et plus encore celles dont on l'a entretenu — Andaman ou Zanzibar par exemple. Les écarts, déformations et manques qui en résultent peuvent frustrer l'attente des lecteurs d'aujourd'hui, mais ils font partie intégrante d'un témoignage précieux et dévoilent l'autre face du voyage : l'œil du voyageur … ou ses œillères. L'important appareil critique qui accompagne cette nouvelle édition permet de prendre une juste mesure du problème et d'en évaluer la portée.
EXTRAIT Chapitre de l'ylle de Scoira [Socotra]

   Quant l'en se part de l'ille Maale et Femele et l'en va entour .VC. milles par midi, si trueve l'en l'ylle de Scoira. Il sont touz crestiens baptiziés et ont arcevesque. Ils ont moult d'ambre, et si ont dras de coton assez et autres marcheandises aussi, grant quantité de poissons salez craz et bons et vivent de char et de riz et de lait. Il n'ont nul blé et vont tout nu en la maniere des autres Yndiens. Il s'i fait granz marcheandises — car il y vient assez navies de toutes pars (…) — que il vendent a ceulz de ceste ylle. Cest arcevesque n'a que faire a l'Apostoile de Romme, mais est soupost au grand arcevesque de Baudas [Bagdad]. Cest arcevesque de Baudas mande a cestui et en pluseurs parties du siecle par dela, aussi comme fait nostre pape de Romme deça. En nostre ylle y viennent coursaus [corsaires] assez qui font champ et vendent leur gaaing que il ont robé, car les crestiens de ceste ille les rachatent, pour ce que il sevent bien que c'est tout avoir de sarrazins ou ydolastres.

   Et sachez que il sont en ceste ylle des meilleurs enchanteurs du monde. Bien est voirs que l'arcevesque leur deffent, mais il dient que leur ancesseurs le faisoient, si le veulent faire. Si vous dirai de leur enchantemens un petit. Se une nef alast a voile et eust bon vent assez, il feroient venter contraire et la nef retourner. Et font venter quel vent que il veulent et le font abaissier quand il veulent, et font faire, quand il veulent, granz fortunes et grans tempestes et autres enchantemens, liquel ne sont pas bon a compter. Autre chose n'i a, si vous dirons de l'ylle de Madeigascar.

pp. 53-54
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Le devisement du monde » éd. critique sous la direction de Philippe Ménard, tomes I à VI, Genève : Droz, 2001-2009
  • « Le devisement du monde » éd. par René Kappler, Paris : Imprimerie nationale (Voyages et découvertes), 2004
  • « La description du monde » éd. par Pierre-Yves Badel, Paris : Librairie générale française (Le Livre de poche, 4551), 1998
  • « Le devisement du monde, le livre des merveilles » (2 vol.) texte intégral établi par A.-C. Moule et Paul Pelliot, version française de Louis Hambis, Paris : La Découverte, 1997
  • Pierre Racine, « Marco Polo et ses voyages », Paris : Perrin, 2012

mise-à-jour : 9 mai 2012

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX