Georg Christoph Lichtenberg

Le miroir de l'âme [3e éd. revue et augmentée]

José Corti - Domaine romantique

Paris, 2012
bibliothèque insulaire
   
errances

parutions 2012

Le miroir de l'âme / Georg Christoph Lichtenberg [3e éd. revue et augmentée] ; trad. de l'allemand et préfacé par Charles Le Blanc. - Paris : José Corti, 2012. - 619 p. ; 22 cm. - (Domaine romantique).
ISBN 978-2-7143-1076-7

   Rien n'échappait à la curiosité de Lichtenberg : ce qu'il observait depuis sa fenêtre, ses rêves, ses lectures (Bacon, Defoe, Shakespeare, Tacite, Voltaire, …), les gravures d'Hogarth ou le jeu de Garrick, les rencontres de hasard ou d'affinités, jusqu'aux interrogations sur le devenir de la terre et de l'humanité. Les îles, aussi loin qu'elles aient été de Göttingen, ont donc naturellement leur place dans cette œuvre profuse et pénétrante. L'exotisme n'a aucune part dans l'évocation qui en est proposée : elles surgissent dans le texte aussi naturellement qu'une rencontre fortuite au coin de la rue. C'est toujours l'occasion de questionner le miroir de l'âme — mais le point de vue et la perspective ont changé, pour l'auteur comme pour le lecteur. On trouve ici quatre références explicites à Tahiti (D 130 1, D 141, J 896, K 108), trois autres à « l'île Zézu » (D 78, D 136, D 165), d'autres encore au Cap Horn, à Delos, au Groenland, à l'Irlande, à la Nouvelle-Zélande, aux Strophades … Est-ce suffisant pour accueillir à nouveau 2 Le miroir de l'âme dans la « bibliothèque insulaire » ?

   Oui si, après avoir rappelé l'envergure de Lichtenberg (1742-1799 : philosophe et scientifique qui faisait l'admiration de l'Europe de son temps) et l'à-propos de ses pensées (dont on ne retient trop souvent que la forme paradoxale), l'on précise que par ses relations familières avec Johann Reinhold Forster et son fils Georg Forster il fut un témoin indirect mais privilégié du second voyage du capitaine Cook 3 dont nous n'avons ici qu'un trop faible écho. Rapportées par Johann Reinhold et Georg Forster, amplifiées par Lichtenberg, les nouvelles de la découverte des îles de l'océan Pacifique eurent un impact considérable en Allemagne, et ont marqué d'une empreinte durable toute la littérature du XIXe siècle — Chamisso, Jean Paul Richter, Mörike, Novalis, … On attend donc toujours une traduction française des écrits suscités par cette rencontre, en particulier l'article paru à Göttingen dans la revue créée par Lichtenberg et Georg Forster : « Einige Lebensumstände von Capt. James Cook, größtentheils aus schriftl. Nachrichten einiger seiner Bekannten gezogen » (cf. bibliographie, ci-dessous).

   On retienda enfin un attachant — fraternel — point de vue sur l'esclavage (écrit entre 1773 et 1775, alors même que, selon certains, la traite arrondissait la rente de Voltaire 4) :

Sur l'embryon de Nègre conservé dans l'alcool

Il repose toujours dans la position dans laquelle il attendait la vie et le jour qui jamais n'apparurent au malheureux. Comme tu es heureux, enfant, d'être si tôt arrivé au but que des milliers de tes frères n'atteignent qu'à travers de sanglantes meurtrissures et des souffrances sans fin !

Pauvre petit, comme tu es fortuné de goûter la paix que des milliers de tes malheureux frères doivent acheter au prix du sang, sous le fouet de boutiquiers sans honneur. Rien, tu n'as rien perdu de ce monde qui solde tes droits et où un marchand eût été ton maître. Pour lui aussi il eût été préférable que jamais il ne vît le jour, car il préparait déjà tes chaînes.

(D 322, p. 220)

   Ces lignes entrent en intime résonance avec « Rosalie l'infâme », roman haïtien publié en 2003 où Evelyne Trouillot, s'inspirant d'un fait réel, évoque une sage-femme accusée d'avoir tué délibérément soixante-dix nouveaux-nés, pour enlever ces jeunes êtres à un honteux esclavage.

1.La numérotation retenue par Charles Le Blanc reprend celle de l'édition allemande de reférence établie par Wolfgang Promies (Munich : Hauser, 1967-1992). La lettre initiale renvoie au cahier manuscrit sur lequel Lichtenberg notait au jour le jour tout ce qui sollicitait sa pensée ; le chiffre qui suit indique le classement au sein du cahier.
2.La deuxième édition (1999) a fait en son temps l'objet d'une présentation ; la troisième édition se signale notamment par un choix élargi (avec près de 2 100 pensées, Charles Le Blanc y propose la sélection la plus importante en langue française).
3.Il avait exprimé sans succès le vœu de prendre part à une prochaine expédition.
4.Cette accusation, reprise par de nombreux historiens, reste à démontrer ; cf. Jean Ehrard, « Lumières et esclavage : l'esclavage colonial et l'opinion publique en France au XVIIIe siècle », Bruxelles : André Versaille, 2008 (pp. 28-31).
EXTRAITS

Duel. (…) À Göttingen, un duel exige le courage nécessaire à boire un bol de punch. 50 personnes ont trouvé la mort par ce dernier, un seul par le premier. Nul mystère alors, si plusieurs se saisissent de l'occasion afin de restaurer un prétendu honneur perdu. Une tentative de suivre la forme satirique du duel grœnlandais que Cranz mentionne dans son Histoire du Grœland 1 (T. I, p. 231), pourrait être un bon moyen de ne pas tenir trop tôt son honneur pour oblitéré.

B 174, pp. 146-147

1. Il semble que les Groenlandais lavaient leur honneur avec des poèmes satiriques (NdT).

L'île Zézu — L'île ne fut point décrite, et ce pendant fort longtemps, puisque la bêtise des us et coutumes de ses habitants avait fait croire à tous les éditeurs qu'il s'agissait d'une satire du pays où ils vivaient. Que l'on ait honte de disserter sur certaines parties du corps, soit, mais qui eût jamais pensé qu'il y avait des pays dans le même cas ?

D 78, p. 203

Les habitants de Tahiti envoyèrent à Monsieur Cook un cochon et une jeune fille en signe de bienvenue. Moyen de combler deux sortes d'appétit.

D 141, p. 209

L'Américain qui découvrit le premier Christophe Colomb fit une méchante découverte.

G 183, p. 359

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Georg Christoph Lichtenberg's vermischte Schriften » herausgegeben von Ludwig Christian Lichtenberg und Friedrich Kries
    Göttingen : Johann Christian Dieterich, 1800-1806 [9 tomes]
  • Georg Christoph Lichtenberg
    « Schriften und Briefe » herausgegeben von Wolfgang Promies

    München : Hauser, 1967-1992 [4 tomes et 2 volumes de commentaires]
  • Georg Christoph Lichtenberg
    « Le miroir de l'âme » trad. de l'allemand et préfacé par Charles Le Blan
    c
    Paris : José Corti (Domaine romantique), 1997, 1999
  • Georg Christoph Lichtenberg
    « Pensées » trad. et préface par Charles Le Blanc
    Paris : Payot & Rivages (Rivages poche), 1999 [choix de pensées extraites du recueil publié par José Corti]
  • Georg Christoph Lichtenberg
    « Aphorismes », introduction et traduction de Marthe Robert
    Paris : Club français du livre, 1947 ; Paris : Denoël, 1985
  • Georg Christoph Lichtenberg
    « Einige Lebensumstände von Capt. James Cook, größtentheils aus schriftl. Nachrichten einiger seiner Bekannten gezogen »
    Göttingisches Magazin der Wissenschaften und Literatur, Jg. I, Stück 2 (pp. 243-296), Göttingen, 1780
  • Heinrich Zimmermann (éd.)
    « Dernier voyage du capitaine Cook autour du monde, où se trouvent les circonstances de sa mort »
    Berne : Nlle sté typographique, 1782 [P. O'Reilly : « Le traducteur dit dans sa préface que cet abrégé est tiré d'une feuille allemande dont l'auteur n'avoit puisé que dans les récits verbaux ou dans des lettres particulières, de sorte qu'il n'y a rien eu de publié encore là-dessus. Il s'agit de l'article de G.C. Lichtenberg (...) dont cet abrégé est la traduction. Le traducteur a également utilisé l'article de G. Forster. » — Bibliographie de Tahiti et de la Polynésie française, n° 423, p. 55]
  • Georg Forster et Georg Christoph Lichtenberg
    « Cook der Entdecker : Schriften über James Cook »
    Leipzig : Reclam Verlag, 1976 [contient : Cook, der Entdecker / Georg Forster et Einige Lebensumstände von Captain James Cook / Georg Christoph Lichtenberg]
  • Georg Christoph Lichtenberg
    « Lettres sur l'Angleterre »
    Strasbourg : Circé, 1992 [On y trouve une relation des échanges, à Londres, entre l'auteur et les Forster père et fils.]

mise-à-jour : 15 février 2012
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX