Alexandre-Olivier Exquemelin

Histoire des aventuriers flibustiers, éd. par Réal Ouellet

Presses de l'université Laval

Sainte Foy (Québec), 2005
bibliothèque insulaire

      

errances
Haïti 
parutions 2005
Histoire des aventuriers flibustiers / Alexandre-Olivier Exquemelin ; établissement du texte, glossaire et index par Réal Ouellet ; introduction et notes par Réal Ouellet et Patrick Villiers. - Sainte Foy (Québec) : Presses de l'université Laval, 2005. - 595 p. : ill., cartes ; 23 cm.
ISBN 2-7637-8249-3
AVANT-PROPOS : L'Histoire des aventuriers, parue à Paris en 1686, est le grand texte classique français sur la flibuste. Paradoxalement, il a d'abord été publié en néerlandais huit ans plus tôt, puis traduit en allemand, en espagnol et en anglais avant de voir le jour dans sa langue d'origine. Pourtant son auteur était bien français, comme on l'a prouvé hors de tout doute. S'il est impossible de mesurer exactement la part qui vient d'Exquemelin dans le texte publié sous son nom, on peut estimer que, sans son apport (journal, notes de voyage ou fragments dispersés), l'Histoire des aventuriers n'aurait jamais vu le jour. C'eût été une grande perte, car l'œuvre a largement contribué à construire le mythe de la flibuste et nous a laissé des pages qui ont alimenté les études historiques et sont passées directement dans des ouvrages documentaires comme le célèbre Dictionnaire universel de commerce de Jacques Savary des Bruslons, publié en 1723. il fallait donc rééditer l'Histoire des aventuriers et l'éclairer d'un appareil critique qui en fasse ressortir toute la richesse.
INTRODUCTION
(extrait)

L'Histoire des aventuriers commence comme une relation de voyage traditionnelle, avec un premier chapitre qui relate les péripéties habituelles d'une traversée (« furieuse tempête », baptême parodique, rencontre de navires ennemis ...), suivies de l'arrivée sur l'île d'Hispaniola où les voyageurs sont accueillis par des « habitants » qui apportent « toutes sortes de fruits » et par des « boucaniers » dont le portrait bigarré apparaît comme une annonce et une anticipation de ce qui va suivre […].

Continuant leur voyage à l'île de la Tortue, les arrivants sont reçus par le gouverneur Ogeron et les « principaux habitants ». Ensuite, ajoute l'auteur, on nous donna « deux jours pour nous rafraîchir et nous promener dans l'île ». Le lendemain, la brutale réalité de l'immigration à la Tortue se révèle d'un coup dans toute son horreur : les « engagés » sont vendus comme du bétail aux habitants qui pourront disposer d'eux « à leur gré », pendant trente-six mois.

Mais au lieu d'enchaîner avec la vie des boucaniers ou avec l'histoire du protagoniste condamné à servir un très « méchant maître », le texte raconte, en quatre chapitres, l'histoire d'Hispaniola et de la Tortue, puis ajoute cinq chapitres descriptifs sur la faune et la flore, avec une longue excroissance sur la culture et la préparation du cacao. Cette première partie se termine sur deux chapitres consacrés aux boucaniers et aux habitants des Antilles. Reprenant l'histoire du protagoniste, la seconde partie rappelle d'abord comment « l'auteur s'embarque avec les aventuriers », puis, sans transition, raconte l'histoire de six flibustiers, dont le célèbre Nau l'Olonnais. La troisième partie en entier, de même que le premier chapitre de la dernière, porte sur l' « insigne aventurier » Morgan. Le reste de cette quatrième partie relate le voyage difficile des Français qui se sont séparés de Morgan, ainsi que l'histoire de quelques autres flibustiers.

pp. 25-26

SOMMAIRE
(résumé)

Avant-propos

Introduction (pp. 9-45)

  • Aventuriers, flibustiers, pirates, corsaires ...
  • L'âge d'or de la flibuste
  • Alexandre-Olivier Exquemelin, chroniqueur et chirurgien
  • Ce que raconte l'Histoire des aventuriers
  • Aux confins du roman
  • Le mythe de la flibuste
  • La fiabilité historique de l'Histoire des aventuriers

Exquemelin : Histoire des aventuriers qui se sont signalés dans les Indes (pp. 47-531)

Glossaire (pp. 535-547)
Bibliographie (pp. 551-567)
Index (pp. 571-589)

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « De Americaensche Zee-Roovers », Amsterdam : Jan ten Hoorn, 1678
  • « Histoire des avanturiers qui se sont signalez dans les Indes … », Paris : Chez Jacques Le Febvre, 1686
  • « Histoire des avanturiers qui se sont signalez dans les Indes … » nlle éd. augmentée, Paris : Chez Jacques Le Febvre, 1699
  • « Les aventuriers et les boucaniers d'Amérique » éd. par Bertrand Guégan, Paris : Ed. du Carrefour, 1930 ; Paris : Sylvie Messinger, 1990

mise-à-jour : 10 mai 2006

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX