Tom Coraghessan Boyle

Après le carnage

Grasset

Paris, 2013

bibliothèque insulaire

 
îles noires
bestiaire insulaire
parutions 2013
Après le carnage / T. C. Boyle ; traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Bernard Turle. - Paris : Grasset, 2013. - 474 p. : carte ; 23 cm.
ISBN 978-2-246-78582-8
… et l'île redeviendra comme elle l'était avant que les humains n'interviennent. Du moins est-ce le projet. L'espoir.

p. 266

Sur le groupe Nord des Channel islands — archipel au large de Santa Barbara en Californie — deux groupes de défenseurs de la nature s'affrontent. Les uns rêvent d'un paradis insulaire restitué aux seules espèces endogènes quitte à éradiquer systématiquement les espèces importées, leurs adversaires sont prêts à utiliser les pires méthodes pour faire prévaloir le droit à la vie de tous les animaux.

La tension croît rapidement entre scientifiques idéalistes d'un côté et, de l'autre, une poignée d'activistes tentés par la radicalisation. Une confrontation qui se dénoue dans une débauche de violence.

En marge de l'action romanesque, T. C. Boyle évoque allusivement quelques pages de l'histoire mouvementée de l'archipel — peuplé de longue date par les Indiens Chumash, découvert par des navigateurs européens au XVIe siècle et longtemps exploité par des éleveurs de bétail (au nombre desquels, une famille d'origine française). Les orientations bibliographiques qui suivent proviennent, pour l'essentiel, des indications fournies dans le corps du récit ou dans les remerciements de l'auteur.
EXTRAIT    Restaurer un écosystème n'est jamais facile, peut-être est-ce carrément impossible. Elle pense à Guam, la situation est désespérée. A Hawaï. A la Floride. Des endroits où l'on a introduit tant d'espèces qu'il est difficile de dire ce qui est indigène et ce qui ne l'est pas. Elle avait tenté de résumer cela pour sa mère la veille au soir car sa mère essayait de comprendre, vraiment, et Alma voulait qu'elle apprécie son travail ou du moins ce qu'elle devait endurer. Elle avait attendu un creux dans la conversation, Ed s'était levé pour remplir les verres, la machine à glaçons avait teinté philosophiquement, le tonic avait sifflé avec un bruit de gaz, et elle s'était lancée : « Prenez Tim, par exemple.
   — Oui, avait répondu sa mère, prenons Tim. Tu veux dire qu'il ne sera même pas là pour ton anniversaire ? Je ne sais pas moi mais j'ai bien l'intention de te faire un gâteau dès le matin, un diablotin avec un glaçage au moka. Et qu'est-ce que tu aimes comme glace ? Vanille aux amandes suisses ? Ed va aller en acheter un bac d'un litre. Ou peut-être même de deux litres. Qu'est-ce que tu dis d'un bac de deux litres, Ed ?
   — Je te l'ai dit, Maman, il capture des aigles royaux. Il faut le faire vite car nous avons découvert que ce sont eux qui tuent les renards. Vois-tu, ce que la plupart des gens ne comprennent pas … »
   Et de prendre son ton professoral pour développer une parabole sur l'engrenage de causes et effets qui aurait pu apparaître comme une blague de mauvais goût si ce n'avait pas été aussi catastrophique. Toute l'affaire venait de ce que Montrose Chemical avait lâché du D.D.T. pendant la guerre ; le D.D.T. avait remonté la chaîne alimentaire et empêché les œufs de pygargues à tête blanche indigènes de se former correctement. Les pygargues, principalement piscivores, aggressifs, avec un fort sens du territoire, furent décimés et les aigles royaux, qui chassent les animaux terrestres, arrivèrent du continent et colonisèrent les îles, attirés par les abondantes ressources alimentaires procurées par les sangliers, qui n'auraient pas dû se trouver là. Mais … (Alma ménagea une pause pour bien faire pénétrer sa leçon dans les esprits) on ne peut jamais prévoir comment un écosystème clos va réagir pas seulement aux éléments introduits mais aussi à leur élimination. Les moutons qui avaient surpâturé avaient maintenu la propagation du fenouil invasif mais, avec la disparition des moutons, le fenouil s'était mis à pousser partout hormis dans les broussailles impénétrables de trois mètres de haut qui offraient des abris parfaits aux cochons sauvages. « Donc, continua Alma (le regard vif de sa mère perdait de sa vigueur), les pygargues ne sont plus là pour repousser les aigles royaux or les aigles royaux se reproduisent, ils ont faim et il y a de moins en moins de sangliers. Dans ce cas, de quoi crois-tu qu'ils vont se nourrir ? »
   Ed, qui s'était installé sur le canapé, où il semblait surveiller l'évolution de deux matches de baseball à la fois, sans le son, leva les yeux et répondit : « Ils vont bouffer les renards. Les jolis petits renards nains. »

pp. 269-270
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « When the killing's done », New York : Viking, 2011
  • « San Miguel », Paris : Grasset, 2014
  • Helen Caire, « Santa Cruz island : a history and recollections of an old California rancho », Spokane (Washington) : Arthur H. Clark, 1993
  • Frederic Caire Chiles, « Justinian Caire and Santa Cruz island : the rise and fall of a California dynasty », Norman : University of Oklahoma press, 2011
  • Marla Daily, « The California Channel islands », Charleston (South Carolina) : Arcadia publishing (Images of America), 2012
  • Marla Daily (ed.), « Richard Diebenkorn and Carey Stanton : a private collection », Santa Barbara (Ca.) : Santa Cruz island Foundation, 2005
  • John Gherini, « Santa Cruz island : a history of conflict and diversity », Spokane (Washington) : Arthur H. Clark, 1997
  • Clifford McElrath, « On Santa Cruz island : the ranching recollections of Clifford McElrath », Santa Barbara (Ca.) : Santa Barbara Historical Society, 1967
  • Scott O'Dell, « Island of the blue dolphins », Boston : Houghton Mifflin, 1960
  • Dennis M. Power (ed.), « The California islands », Santa Barbara (Ca.) : Santa Barbara Museum of natural history, 1980
  • Allan A. Schoenherr, C. Robert Feldmeth and Michael J. Emerson, « Natural history of the islands of California », Berkeley : University of California press (California Natural History Guides, 61), 1999
  • Carey Stanton, « An island memoir » ed. by Francis J. Weber, Los Angeles : Zamorano club, 1984

mise-à-jour : 24 avril 2014
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX