Paul de Deckker et Laurence Kuntz

La bataille de la coutume et ses enjeux pour le Pacifique Sud

L'Harmattan - Mondes océaniens

Paris, 1998
bibliothèque insulaire
   
Nouvelle-Calédonie
parutions 1998
La bataille de la coutume et ses enjeux pour le Pacifique sud / Paul de Deckker et Laurence Kuntz ; préface de Norbert Rouland. - Paris : L'Harmattan, 1998. - 237 p. : cartes ; 22 cm. - (Mondes océaniens).
ISBN 2-7384-6558-7

NOTE DE L'ÉDITEUR : Concept polysémique, la coutume est agitée tel un étendard par l'ensemble des populations d'Océanie pour exprimer et affirmer leur identité. Elle sert de sas de sécurité autant que d'instrument de revendication culturelle visant à contrer, voire à contrôler, les effets et les changements induits par la modernité.

Cet ouvrage sur la coutume dans ses implications diverses, rédigé à quatre mains par un anthropologue historien et une anthropologue juriste, propose un voyage, une traversée, à la fois dans l'espace et dans le temps des sociétés d'Océanie au travers de trois thèmes : coutume et politique, coutume et droit, coutume et économie.

D'une écriture claire et précise, ce livre offre un point de vue complet et original sur l'Océanie insulaire dans ses réalités culturelles propres et imaginées. Au-delà de la connaissance historique, géographique et anthropologique qu'il apporte sur les archipels du Grand Océan, il animera les réflexions de tous ceux qui réfléchissent sur le devenir des sociétés traditionnelles.

TAHITI PACIFIQUE MAGAZINE, n° 91, novembre 1998 : « Adieu coutume, adieu folklore » …  Ainsi commence la préface de Norbert Rouland, professeur de droit et d'anthropologie juridique à l'université d'Aix-Marseille, qui constate qu'un vide existait et qu'il vient enfin d'être comblé. En effet les monographies ethnographiques ou historiques sur l'Océanie sont nombreuses, mais comme l'arbre cache la forêt, elles occultent souvent les vrais problèmes, et en particulier les rapports vécus entre la modernité et la tradition. A contrario, le préfacier considère que ce livre, qui est tout sauf localiste, s'avère « authentiquement pluridisciplinaire : l'anthropologie, l'histoire, la science politique et le droit s'y mélangent harmonieusement ».

Le coutume est en quelque sorte […] un « totem » protecteur de l'intégrité des communautés. Leurs pérégrinations d'archipel en archipel [ont permis aux auteurs] de démontrer que si la coutume s'affirme depuis des temps immémoriaux en tant que mode de gestion interne aux communautés océaniennes, elle a su devenir un fer de lance identitaire et une « zone exclusive » réservée aux insulaires, sphère spécifique sur laquelle les étrangers ne doivent avoir aucune emprise.

[…]

Dans leur conclusion L. Kuntz et P. de Deckker démontrent que le regard extérieur porté sur l'Océanie insulaire se veut alarmiste, des pressions de toutes sortes s'exerçant pour les contraindre à emprunter de nouvelles avenues : réformes économiques, […] assainissement du comportement des élites, modernisation à tout crin. Mais ces remèdes occidentaux sont-ils les plus aptes à améliorer la vie quotidienne des autochtones de ces micro-sociétés ? […] Si les Océaniens ont réussi à préserver leur cohésion et le dynamisme interne de leurs micro-sociétés, c'est grâce entre autres à la coutume, qui doit donc avoir sa place dans le monde de demain.

Frédéric Angleviel

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Paul et Francine de Deckker (éd.), « Ta'aroa, l'univers polynésien », Bruxelles : Crédit communal de Belgique, 1982
  • George Pritchard, « The aggressions of the French in Tahiti and other islands in the Pacific » ed. by Paul de Deckker, Auckland (NZ) : Auckland university press, 1983
  • Paul de Deckker, S. Roubaud et al. (éd.), « Où en est la Nouvelle-Zélande ? », Paris : L'Harmattan 1986
  • Paul de Deckker et Pierre Lagayette (éd.), « Etats et pouvoirs dans les territoires français du Pacifique, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Vanuatu, Wallis et Futuna : schémas d'évolution », Paris : L'Harmattan, 1987
  • Paul de Deckker et Pierre-Yves Toullelan (dir.), « La France et le Pacifique », Paris : Sté française d'histoire d'outre-mer (Bibliothèque d'histoire d'outre-mer, nlle série, études, 10), 1990
  • Paul de Deckker (dir.), « Le peuplement du Pacifique et de la Nouvelle Calédonie au XIXe siècle (1788-1914) : condamnés, colons, convicts, coolies, Chân Dang », Paris : L'Harmattan, 1994
  • Paul de Deckker (dir.), « Coutume autochtone et évolution du droit dans le Pacifique Sud », Paris : L'Harmattan, 1995 ; « Custom and the law », Canberra : Asia Pacific press, 2001
  • Paul de Deckker, « Jacques-Antoine Moerenhout, 1797-1879, ethnologue et consul », Papeete : Au Vent des Iles, 1997
  • Darrell Tryon et Paul de Deckker (dir.), « Identités en mutation dans le Pacifique à l'aube du troisième millénaire : hommage à Joël Bonnemaison, 1940-1997 », Talence : Presses universitaires de Bordeaux (Îles et archipels, 26), 1999
  • Paul de Deckker (dir.), « Figures de l'Etat dans le Pacifique », Paris : L'Harmattan, 2006
  • Paul de Deckker (dir.), « La Nouvelle-Calédonie pour l'intégration mélanésienne », Paris : L'Harmattan, 2009
  • Jean-Yves Faberon et Armand Hage (dir.), « Mondes océaniens : études en l'honneur de Paul de Deckker », Paris : L'Harmattan (Mondes océaniens), 2010

mise-à-jour : 25 mars 2010
Né en 1950, le professeur Paul de Deckker est mort à Paris en 2009.
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX