[collectif]

Littérature haïtienne (1) : Des origines à 1960

A.D.P.F. - Notre librairie, 132

Paris, 1997

bibliothèque insulaire

   
Haïti
Littérature haïtienne (1) : Des origines à 1960 / sous la dir. de Marie-Clotilde Jacquey, Mireille Brunot, Yanick Lahens, Guy Maximilien, Dominique Mondoloni et Lyonel Trouillot. - Paris : A.D.P.F., 1997. - 167 p. : ill. ; 25 cm. - (Notre Librairie, 132 ; octobre-décembre 1997).
(…) si le grain ne meurt … Haïti a la chance de posséder (un) socle littéraire ancien sur lequel une littérature vivante peut se fonder.

Jean-Louis Joubert, p. 3

Depuis l'indépendance arrachée en 1804, la littérature et les arts d'Haïti constituent la face de lumière d'une histoire dont certains ne retiennent trop souvent que le revers sombre de misère, de tourmente et de violence subies. Ce volet initial d'une approche de la littérature haïtienne esquisse une présentation commentée des premiers pas et des premiers éclats d'une création unique où s'expriment les lignes de force d'une aventure qui tient de l'utopie — où s'expriment obstinément les espérances qui ont permis la rupture de 1804.

Fondée culturellement et linguistiquement sur un double héritage, africain et français, la littérature haïtienne prend son essor dans une tentative sans précédent de dépassement des antagonismes et des particularismes ; elle s'assigne d'emblée une portée universelle, assumant la responsabilité « d'un humanisme nouveau, pour lequel luttent des centaines de millions d'hommes dans le monde (…), noyau de cette culture de l'avenir propre à tous les hommes » (Jacques Stéphen Alexis, cité par Gérard Barthélémy, p. 16). Suprême exigence dont témoignent entre autres les œuvres de Jacques Roumain, Jacques Stéphen Alexis ou Marie Chauvet qui font ici l'objet d'un examen approfondi.

Deux regards orientent le parcours ; ceux d'abord d'observateurs extérieurs qui connaissent en profondeur la société haïtienne, sa culture et sa littérature ; et ceux d'écrivains haïtiens d'aujourd'hui : Georges Castera, Pierre-Raymond Dumas, Yanick Lahens, Marie-José N'Zengou-Tayo et Lyonel Trouillot. Cette conjonction de talents permet d'éviter les simplismes réducteurs, précise les évolutions propres à la poésie, au théâtre et au roman, s'intéresse au dialogue des langues — créole et français — et aux relations fécondes entre la tradition orale et l'écriture, situe les grandes inflexions qui rythment l'époque et montre la richesse des voies ouvertes aux générations à venir.
SOMMAIRE Editorial, Jean-Louis Joubert

1- APPROCHE D'HAÏTI
  • La société haïtienne et sa littérature, Gérard Barthélémy
  • Histoire et littérature, Léon-François Hoffmann
  • Haïti : un espace pour l'imaginaire, Daniel-Henri Pageaux
2- HISTOIRE LITTÉRAIRE
  • Contexte, formes et individualités dans la prose haïtienne du XIXe siècle, Lyonel Trouillot
  • Entre la tragédie française et le spectacle créole : le théâtre haïtien au XIXe siècle, Ulrich Fleischmann
3- ÉCRITURES EN QUESTION
  • Littérature haïtienne : problématiques, Yanick Lahens
  • L'indigénisme haïtien, un point de vue contradictoire, Georges Castera
  • Surréalisme en Haïti ? Georges Castera
  • Bref aperçu sur la nouvelle haïtienne, Pierre-Raymond Dumas
4- DOSSIERS AUTEURS
  • JACQUES ROUMAIN - Messianisme et créolité dans Gouverneurs de la Rosée, étude stylistique du début du roman, Daniel Delas
  • JACQUES STEPHEN-ALEXIS - Marxisme et écriture : J.S. Alexis, A. Césaire et L.S. Senghor, Romuald-Blaise Fonkoua
  • Lecture fin de siècle de L'Espace d'un cillement, Marie-José N'Zengou-Tayo
  • MARIE CHAUVET - Problématique de l'espace dans l'œuvre de Marie Chauvet, Marie-Denise Shelton
NOTES DE LECTURE
  • Jacques Stéphen Alexis, « L'espace d'un cillement » par Régis Antoine
  • Yves Bénot, « La Révolution française et la fin des colonies » par Léon-François Hoffmann
  • Marie Chauvet, « Amour, Colère et Folie » par Anne Marty
  • Jean-Marie Drot, « Journal de voyage chez les peintres de la fête et du vaudou en Haïti » par Michel-Philippe Lerebours
  • Léon-François Hoffmann, « Littérature d'Haïti » par Ulrich Fleischmann
  • Michel-Philippe Lerebours, « Haïti et ses peintres de 1804 à 1980 » par Pradel Henriquez
  • Justin Lhérisson, « La famille des Pitite Caille » par Claude Pierre
  • Alfred Métraux, « Le Vaudou haïtien » par Yves Chemla
  • Pradel Pompilus, « La langue française en Haïti » par Robert Chaudenson
  • Jacques Roumain, « La montagne ensorcelée » par Priska Degras
  • Francis-Joachaim Roy, « Les Chiens » par Xavier Garnier
  • Clément Magloire Saint-Aude, « Dialogue de mes lampes » par Marie-José Glémaud
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE

mise-à-jour : 5 février 2010

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX