Elizabeth C. Childs

« Paradise redux : Gauguin, photography and fin de siècle  Tahiti », in : Dorothy Kosinski (ed.) The artist and the camera : Degas to Picasso

Yale University Press

New Haven, 1999

bibliothèque insulaire

 
peintres des îles

Gauguin

parutions 1999
The artist and the camera : Degas to Picasso [exhibition : San Francisco museum of modern art, October 2, 1999-January 4, 2000 ; Dallas museum of art : February 1-May 7, 2000 ; Bilbao, Museo Guggenheim, June 12-September 10, 2000] / sous la dir. de Dorothy Kosinski. - Dallas : Museum of modern art ; New Haven : Yale university press, 1999. - 335 p. : ill. ; 31 cm.
ISBN 0-300-08168-5

A l'occasion d'une exposition sur les relations entre peinture et photographie, Elizabeth Childs interroge l'œuvre tahitienne de Gauguin dont on connait les « emprunts » avoués, au photographe Charles Spitz parmi d'autres.

Dans le droit fil de la critique universitaire américaine, Elizabeth Childs procède à un examen méthodique et très minutieux des propos tenus par Gauguin — où auraient pu s'exprimer les fondements de sa pratique — et, surtout, des exemples où il utilise la photographie comme support ou relai de son inspiration. On trouve donc dans cette contribution, maillon d'une recherche de longue haleine, un inventaire non dénué d'intérêt.

Or la contribution d'Elizabeth Childs ne se borne pas à un relevé des rencontres entre Gauguin et la plaque sensible — la connaissance de l'œuvre y aurait gagné. Comme le titre le révèle non sans emphase, le propos est d'associer l'irruption, fût-elle indirecte, de la technique dans l'œuvre du peintre à un tournant historique très connoté. Au passage d'un siècle au suivant, sont étroitement et nécessairement imbriqués, « fin de siècle » et « début de siècle » ; Elizabeth Childs ignore, ou feint d'ignorer, cette double polarité du temps qui passe : elle inscrit délibérément l'aventure artistique de Gauguin dans le cadre d'une « fin de siècle », soit d'un déclin ou d'une décadence.

Dès lors, l'identification et l'analyse des apports de la photographie à la pratique du peintre sont mises à contribution pour tenter d'accréditer l'hypothèse d'un écart irréductible entre celui-ci et les êtres et les lieux censés l'inspirer. Contre toute vraisemblance, Gauguin se voit ancré dans un siècle finissant ; dans la récurrente querelle des anciens et des modernes, il apparaît au côté des anciens, tenant d'un exotisme désuet voire agent passif d'un colonialisme condamné ; son apport au siècle qui s'ouvre est occulté ; le sens de son engagement artistique et personnel dénié, voire inversé ! On ne peut que s'étonner du déséquilibre entre la fragilité des pièces à charge d'une part, la portée du jugement et du discrédit d'autre part.

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « The colonial lens : Gauguin, primitivism, and photography in the fin-de-siècle », in : Lynda Jessup (ed.), Antimodernism and artistic experience : policing the boundaries of modernity, Toronto : University of Toronto press, 2001
  • « Invitation au paradis : Gauguin face à la photographie », in : Riccardo Pineri (éd.), Paul Gauguin, héritage et confrontation, Actes du colloque organisé par l'Université de la Polynésie française es 6, 7 et 8 mars 2003, Papeete : Le Motu, 2003
  • « Edens's other : Gauguin and the ethnographic grotesque », in : Frances Connelly (ed.), Modern art and the grotesque, Cambridge : Cambridge university press, 2003
  • « Exoticism in the South Seas : John La Farge and Henry Adams encounter the Pacific », in Elisabeth Hodermarsky (dir.), John La Farge's second paradise : voyages in the South Seas, 1890-1891, New Haven : Yale university press, 2010
  • « Common ground : John La Farge and Paul Gauguin in Tahiti », in Elisabeth Hodermarsky (dir.), John La Farge's second paradise : voyages in the South Seas, 1890-1891, New Haven : Yale university press, 2010
  • « Vanishing paradise : art and exoticism in colonial Tahiti », Berkeley : University of California press, 2013
  • « Gauguin and sculpture : the art of the " ultra-sauvage " », in Starr Figura (dir.), Gauguin : metamorphoses, New York : Museum of modern art, 2014

mise-à-jour : 25 octobre 2017

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX