David Lewis

We, the navigators : the ancient art of landfinding in the Pacific

University of Hawai'i Press

Honolulu, 1994

bibliothèque insulaire

      

errances
We, the navigators : the ancient art of landfinding in the Pacific / David Lewis ; ed. by sir Derek Oulton. - Honolulu : University of Hawai'i press, 1994. - XXI-442 p. : ill., maps ; 23 cm.
ISBN 0-8248-1582-3
PAUL ADAM : Le remarquable livre de David Lewis met un point final à l'essentiel des discussions qui durent depuis longtemps sur l'habileté, ou la chance, des navigateurs polynésiens et micronésiens quand ils devaient trouver leur route en haute mer.

David Lewis n'a, à proprement parler, rien découvert d'important qui n'ait été déjà connu. Mais, par une enquête détaillée, il a retrouvé des marins polynésiens et micronésiens qui, non seulement avaient conservé en mémoire une partie de l'héritage ancestral, mais encore savaient toujours les mettre en pratique. Il a donc avec eux expérimenté, testé et précisé les méthodes anciennes : le résultat est aussi concluant que favorable.

(…)

Note de lecture (de la première édition du livre de David Lewis — Canberra, 1972), in Revue française d'histoire d'outre-mer, 1973 (Vol. 60, n° 218) , pp. 138-139
NOTE DE L'ÉDITEUR : This new edition includes a discussion of theories about traditional methods of navigation developed during recent decades, the story of the renaissance of star navigation throughout the Pacific, and material about navigation systems in Indonesia, Siberia, and the Indian Ocean.
FRANCIS COWAN 1 : [David Lewis] a payé de sa personne pour connaître l'art de la navigation à l'ancienne, voyageant sur des barques primitives commandées par des indigènes, et a parcouru en observateur éclairé la Polynésie de l'Ouest et la Micronésie, sans compter ses observations dans l'archipel indonésien, à Manus et en Nouvelle-Zélande, sans oublier non plus ses études auprès des Eskimos de l'Alaska et des Chukchi de Sibérie.

Société des Études Océaniennes, Bulletin, 275, septembre 1997
     
1.Francis Cowan a navigué, entre autres, avec Eric de Bisschop sur Tahiti Nui I. En 1983, il construisit le pahî (pirogue double) Hawaiki Nui pour rallier la Nouvelle Zélande depuis Tahiti en 36 jours (sans moteur d'appoint et sans escorte) ; cf. Jean-Marc Tera'ituatini Pambrun, « Francis Puara Cowan, le maître de la pirogue polynésienne — Tahua va'a », Papeete : Le Motu, 2007
CONTENTS

Foreword to the first edition, by S.H. Riesenberg
Acknowledgments

PART ONE, The Puzzle
       1 Rediscovery of a vanishing art
       2 Piecing the mosaic

PART TWO, Directing the craft
       3 Voyaging canoes
       4 Steering by the stars
       5 Keeping course by sun, swells, and wind

PART THREE, Orientation on the empty ocean
       6 Dead reckoning
       7 Orientation concepts in dead reckoning

PART FOUR, Expanding one's target and position fixing
       8 Island blocks, birds, and clouds
       9 Swell patterns and phosphorescence
       10 Expanded target landfall in practice
       11 Position fixing at sea

PART FIVE, The lonely seaways
       12 Reasons for voyaging
       13 The renaissance of far voyaging
       14 The long seaways of Eastern Polynesia

Appendix I Variations of star bearings with latitude, by V. Radhakrishnan
Appendix II Directional marks ashore
Appendix III Table of tahitian star pillars and islands

Notes, Glossary, Locations of the main islands on other places, References, Index

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « We, the navigator : the ancient art of landfinding in the Pacific », Honolulu : University press of Hawai'i, 1972 ; Canberra : ANU press, 1972
     
  • « Ice bird : l'Antarctique en solitaire » trad. par Annie et Louis van de Wiele, Paris : Arthaud, 1976

mise-à-jour : 17 mars 2017

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX