Carmelina Imbroscio, Nadia Minerva et Patrizia Oppici (éd.)

Des îles en archipel … Flottements autour du thème insulaire en hommage à Carminella Biondi

Peter Lang

Berne, 2008
bibliothèque insulaire
   
errances

parutions 2008

Des îles en archipel … Flottements autour du thème insulaire en hommage à Carminella Biondi / éd. par Carmelina Imbroscio, Nadia Minerva et Patrizia Oppici. - Berne : Peter Lang, 2008. - XXI-537 p. ; 23 cm. - (Franco-Italica, 6).
ISBN 978-3-03911-692-8
… et, parmi ces signaux de Relation, ce que je sais ou que je crois savoir de Carminella Biondi, une des faces si lumineuses et tellement discrètes du savoir le plus ancien et le plus neuf.

Edouard Glissant, Le secret savoir de Carminella Biondi, p. 3

   Carminella Biondi qui, après une longue carrière universitaire, a quitté l'enseignement actif, dirige la revue Francofonia et le doctorat en Littératures de langue française coordonné par l'Université de Bologne. Conçu pour célébrer un riche parcours d'enseignement et de recherche, ce recueil rassemble des contributions individuelles — des « îlots » de pensée —, dont l'agencement tisse un dialogue entre les notions d'île et d'archipel : « cette approche de l'île et de l'archipel nous a paru interpréter de façon efficace l'activité de Carminella Biondi, une activité (…) qui se concentre autour de grands axes dialoguant entre eux grâce à un réseau de passerelles tout à fait originales ; les études sur le XVIIIe siècle, où prennent place des œuvres fondamentales sur le racisme et sur l'esclavage, l'ont conduite vers la francophonie caraïbe, (…). Le rapport avec l'altérité, autre point fort de ses travaux, relie ses recherches sur les relations de voyage à ses travaux concernant Marguerite Yourcenar et Edouard Glissant » (Avant-propos, p. IX).

   Naviguant entre repli et ouverture, le recueil aborde cinq sous-ensembles qui déclinent les formes innombrables de ce dialogue île/archipel et font écho au travail analytique et critique de Carminella Biondi :
  • Îles d'ailleurs — celles « où débarquaient voyageurs et bateaux négriers, îles lointaines qui ont alimenté les livres de bord, les récits de voyages, les rêves exotiques ou utopiques des Européens, îles qui ont vu la déportation et l'esclavage, îles où l'expérience séculaire de l'injustice sociale a donné corps à de nouvelles expérimentationns du « monde », à une littérature originale, où se dessinent, entre autres, l'image kaléidoscopique de la Caraïbe contemporaine, et la pensée archipélique de la relation » (Avant-propos, p. IX).
  • Îles de fiction — « celles où l'on se réfugie, celles d'où l'on s'enfuit, celles où l'on fait naufrage, celles qui nourrissent l'aventure ; îles paradisiaques, îles infernales … » (Avant-propos, p. IX).
  • Un archipel de mots … — qui « unissent et séparent, s'unissent et se dispersent. (…) Dans un système-langue de plus en plus globalisé, l'archipel nous semble fournir un modèle de polyphonie harmonieuse : lieu à la fois des différences et des contaminations, il accueille l'ensemble des mondes, l'ensemble des discours et des paroles permettant à l'homme-récif et aux îles-langues de sortir de leur cocon pour rencontrer l'Autre et valoriser son altérité » (Avant-propos, p. X).
  • L'île Yourcenar — « De l'îlot de marbre de la villa d'Hadrien aux îles évoquées dans Un homme obscur, la présence de l'île fait surgir tout un archipel d'échos littéraires. (…) Chez Yourcenar l'image de l'île s'accompagne de celle du voyage et parfois s'y oppose : l'île, pensée comme identité fermée sur elle-même, ne s'ouvre que rarement à l'archipel, dans quelques moments de grâce où une relation — au sens glissantien — se réalise » (Avant-propos, pp. X-XI).
  • Métaphores insulaires — « le thème insulaire est bien généreux et suggère maintes métaphores : l'île sera alors un espace clos, physique ou mental, individuel ou collectif, elle marquera un temps historique défini, une dimension solitaire ou occasionnelle, et l'archipel sera l'ensemble de ces " moments " qui jalonnent une existence et en dessinent les contours … » (Avant-propos, p. XI).
   L'intervention de Lise Gauvin, en clôture du recueil, démultiplie les figures de l'île, chacune a son visage, ses mystères. Ainsi (D'île en île, pp. 521-522) :
  • « L'île-autarcie, modèle par excellence des projections utopiques ».
  • « L'île-archipel, qui, contrairement à la précédente, suppose l'existence des autres îles et l'ouverturer vers un réseau de possibles et de relations ».
SOMMAIRE Avant-Propos
Publications de Carminella Biondi

OUVERTURE
  • Le secret savoir de Carminella Biondi, Edouard Glissant

ÎLES D'AILLEURS

  • Memorie antillesi di testimoni forzati : il viaggio per la fede di deportati e galeotti del Re Sole, Bruna Conconi
  • Les mœurs des femmes de l’Amérique méridionale : quelques sources de Diderot-Raynal dans l’Histoire des deux Indes, Gianluigi Goggi
  • Des pensées en archipel. A propos du statut textuel de la Poétique d’Edouard Glissant, Werner Helmich
  • Insularité : enfermement et ouverture. Evelyne Trouillot et Yanick Lahens, Alba Pessini
  • Présences insulaires dans l’œuvre de Louis-Philippe Dalembert, Elena Pessini
  • L’origine de l’île et l’isle des origines, Jean-François Plamondon
  • L'archipel noir, Jean Sgard
  • Giraudoux e Diderot, Lionello Sozzi
  • Tropico della memoria : Ferdinand Denis e la reinvenzione romantica dell’« isola Brasile », Roberto Vecchi
  • Les îles d'exil d'Olympe de Gouges, Franca Zanelli Quarantini
ÎLES DE FICTION
  • Les îles comme exemples de non-lieux : l’île de Sarah et l’Australie, l’Angleterre et l’île de Wight, Silvia Albertazzi
  • Le mythe de l’Atlantide. Vingt mille lieues sous les mers (1869) de Jules Verne, Le Gouffre Maracot (1928) de Conan Doyle et Le Récif (1971) de Henri Bosco, Arlette Bouloumié
  • L’isola e l’arcipelago nel romanzo epistolare, Daniela De Agostini
  • L’île paradisiaque de Marie-Claire Blais, Anne de Vaucher Gravili
  • L’île dans la littérature fantastique. Présence et signification de l’insolite, Carmelina Imbroscio
  • Insulaires en mouvement : Saint-Exupéry, Michaux, Calvino, Glissant, Frank Lestringant
  • L’archipel au cœur de l’île dans Le Jardinier et le Bibliothécaire de Simonne Henry-Valmore, Anna Paola Mossetto
  • La contrainte de l’île : Tu, c’est l’enfance de Daniel Maximin, Patrizia Oppici
  • Fénelon : le isole del desiderio, Benedetta Papasogli
  • L’île et le continent dans l’œuvre de Bernardin de Saint-Pierre : une dialectique de l’un et du multiple, Jean-Michel Racault
UN ARCHIPEL DE MOTS
  • Le mot roumi, Majid El Houssi
  • Educazione e linguaggio in Vendredi ou la vie sauvage di Michel Tournier, Paola Nobili
  • Nessun uomo è un’isola …, Carla Pellandra
  • Pays-Bas bourguignons, 1500 : l’archipel des langues, Anne Schoysman
L'ARCHIPEL YOURCENAR
  • La dame dans l'île. Construction d'un mythe, Françoise Bonali Fiquet
  • Le rapport à l'autre dans l'écriture de Marguerite Yourcenar. Un système autoréférentiel ou un procédé de créolisation ? Maria Cavazzuti
  • L'île Yourcenar, Maurice Delcroix
  • L'îlot de marbre de la villa impériale de Tibur dans Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar, Giorgetto Giorgi
  • L'île et le pouvoir impérial chez Fronton et Marguerite Yourcenar : résurgence d'une image, Rémy Poignault
MÉTAPHORES INSULAIRES
  • La multiplicité des points de germination de l’écriture dans l’Epopée familiale de Marcel Bénabou, Laura Brignoli
  • La famille : une île dans l'archipel des Fleurs du Mal, Paolo Budini
  • Il modello dell'isola nella ricezione di La Rochefoucauld. Le Maximes a Göttingen e a Basilea, Giulia Cantarutti
  • L’île aux chats. Incursion dans l’archipel félin de Jacques Poulin, Gilles Dupuis
  • Dall’isolamento imperiale all’Europa dei Lumi. Animosità letterarie anti-francesi nella Spagna dei primi Borbone, Maurizio Fabbri
  • Spazi sognati : Césaire, Glissant, Laferrière, Carla Fratta
  • L’archipel méditerranéen de Gabriel Audisio, Maria Chiara Gnocchi
  • Les maisons de Colette à Paris, Carmen Licari
  • Le bouleversement des mots de Machin la Hernie à L’Etat honteux. Une tentative de reconstruction de l’archipel romanesque de Sony Labou Tansi, Valeria Sperti
CLÔTURE
  • D'île en île, Lise Gauvin
Index
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE

La liste des publications (articles, contributions à des colloques et à des ouvrages collectifs, monographies, …) de Carminella Biondi que présentent les éditeurs s'étend sur huit pages (pp. XIV-XXI) ; elle comporte six sections :
théories esclavagistes, lutte abolitionniste, …
• voyageurs et naufragés,
• Marguerite Yourcenar,
• Edouard Glissant,
• « La France à Parme »,
• Et encore …
On n'en propose donc ici que de trop rares exemples — points de départs pour de fructueuses explorations :
  • Carminella Biondi, « Ces esclaves sont des hommes : lotta abolizionista e letteratura negrofila nella Francia del Settecento », Pisa : Libreria Goliardica (Studi e testi, 55), 1979
  • Carminella Biondi et Elena Pessini, « Rêver le monde, écrire le monde : théorie et narrations d'Edouard Glissant », Bologna : CLUEB (Heuresis. III, Strumenti, 43), 2004
  • Carminella Biondi, « Marguerite Yourcenar ou la quête de perfectionnement », Pisa : Libreria Goliardica (Histoire et critique des idées, 22), 1997

mise-à-jour : 19 juin 2012
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX