Nicolas Kurtovitch

Good night friend

Au Vent des îles - Littératures du Pacifique

Papeete, 2006
bibliothèque insulaire
   
édité à Tahiti
Nouvelle-Calédonie
parutions 2006
Good night friend / Nicolas Kurtovitch. - Papeete : Au vent des îles, 2006. - 124 p. ; 21 cm. - (Littératures du Pacifique).
ISBN 2-915654-00-X

NOTE DE L'ÉDITEUR : Un roman qui, malgré sa brièveté, nous en dit beaucoup sur la Nouvelle-Calédonie et sur le lien familial fort qui englobe présents et absents, les ancêtres mais aussi ceux qui sont adoptés. Par petites touches, à la manière des impressionnistes, l'auteur joue avec le « je » du narrateur qui devient comme un témoin et passe d'un personnage à l'autre. Il dévoile au fil du récit une sombre histoire d'envoûtement avec meurtre et nous tire jusqu'au cœur des problématiques océaniennes attachées au nom et à la terre.

Commençant par l'énigme d'un rêve et se terminant par une parabole, Good night friend parle du tressage des cultures, de Kanaks qui aiment l'opéra, de l'exil hors des tribus, du va'a, de la terre qui est maintenant dans l'inconscient, mais aussi … d'être désormais de la ville. La ville vue à travers la métaphore de la prison de pierre qui enferme mais qui permet l'amitié malgré les différences ethniques.
EXTRAIT

Elle doit s'en aller.
Mais avant de partir, Léa demande à Manuel s'il connaît l'île Nou. « Évidemment, qui ici ne connaît pas l'île Nou ? » D'accord, mais connaissait-il l'île Nou du temps où elle était une île véritable ?
L'histoire n'était pas son fort. Debout, devant lui, elle raconte :

— L'île Nou est à l'origine du choix de Nouméa comme port puis comme capitale ! C'est là-bas que s'est établi le premier colon digne de ce nom, un certain Paddon. Sur lui je n'en sais pas plus. Le fait que je sache son nom, c'est déjà pas mal, non ? Ce fut également le premier lieu d'implantation du bagne français en Nouvelle-Calédonie. Aujourd'hui il n'y a évidemment plus de bagnards, mais on trouve encore la prison, l'asile pour les fous. Ce n'est plus une île depuis qu'une digue a été jetée pour la relier à la ville. Alors l'île n'est plus une île, vraiment plus. C'est une plage, c'est un hôtel, une prison, tout ce qu'on veut, un espace squatté par les cabanes des plus pauvres, ils ont vue sur la mer, ils plantent quelques bananiers, des taros, d'autres choses. C'est tout juste si les dépliants touristiques ne parlent pas de quartiers résidentiels à « dimension océanienne », mais quand il pleut, leur quartier est un vrai bourbier. Voilà, l'île Nou c'est ça.

— Mais pourquoi me racontes-tu tout ça, tu répètes une leçon ?

— Pas du tout, simplement je dois aller à la prison, comme d'habitude. Mais aujourd'hui je n'ai pas envie d'y aller.

Léa abandonne Manuel sur son banc et disparaît en quelques secondes derrière un buisson de bougainvilliers.

pp. 12-13

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • « Forêt, terre et tabac », Nouméa : Éd. du Niaouli, 1993, 1999
  • « Le sentier - Kaawenya », Nouméa : Grain de Sable / A.D.C.K.,, 1998
  • « Dire le vrai / To tell the truth » poèmes, en coll. avec Déwé Gorodé, Nouméa : Grain de Sable, 2000
  • « Poèmes de la solitude et de l'exil », Nouméa : Ass. Kalachakra, 2001
  • « Autour Uluru », Paris : Librairie-Galerie Racine, 2002 ; Papeete : Au Vent des îles, 2011
  • « Le piéton du dharma », Nouméa : Grain de Sable, 2003 — Prix du Livre Insulaire (poésie), Ouessant 2003
  • « La commande », Nouméa : Éd. Traversées, 2004
  • « Le Phare », « Baie des Swains », « Anse des Rennes », in Terra Kerguelensis Incognita  collectif illustré par Catherine Bayle, Matoury (Guyane) : Ibis rouge, 2005
  • « Haibun de Ouessant » photographies d'Annie Rosès, Romainville : Les Océanîles, 2006
  • « Lieux et autres nouvelles », Nouméa : Grain de Sable, 2006
  • « Les heures italiques », Papeete : Au Vent des îles, 2009
  • « Les arbres et les rochers se partagent la montagne », La Roque-d'Anthéron : Vent d’ailleurs 2010
  • « Ombre que protège l'ombre », La Roque-d'Anthéron : Vents d'ailleurs, 2014
  • « Dans le ciel splendide », Papeete : Au Vent des îles, 2015
  • « La balançoire », Nouméa : Ecrire en Océanie, 2016
  • « Où irons-nous ces jours prochains : Nouméa Paris Rochefort Nouméa », Rochefort : Les Petites allées, 2016
  • Jean Bessière, « Pour une poétique narrative comparée : le récit du roman contemporain des littératures du Pacifique face à la tradition du récit occidental. Notes sur Baby No-Eyes de Patricia Grace et sur Good Night Friend de Nicolas Kurtovitch », in Jean Bessière et Sylvie André (dir.), Littératures du Pacifique insulaire, Paris : Honoré Champion (Bibliothèque de littérature générale et comparée, 114), 2013
Site personnel de Nicolas Kurtovitch
Sur le site « île en île » : dossier Nicolas Kurtovitch

mise-à-jour : 17 février 2017

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX