Gérard Le Gouic

Poème de l'île et du sel, illustrations de René Quéré

Telen Arvor

Quimper, 1986
bibliothèque insulaire
   
Iroise
Poème de l'île et du sel / Gérard Le Gouic ; ill. de René Quéré. - Quimper : Telen Arvor, 1986. - 142 p. : ill. ; 15 cm.

Là naissent et meurent des êtres couleur de roc,
patients comme des éternels ...

Tristan Corbière

Pas une île qui ne puisse se reconnaître dans le poème de Gérard Le Gouic : de toutes il rend compte, à toutes il rend justice. Pourtant l'île évoquée dans le Poème de l'île et du sel est bien ancrée en mer d'Iroise, et sans même les belles illustrations de René Quéré, on reconnaît Ouessant, au site comme à de nombreux détails — moutons, abeilles …
HENRI THOMAS : Le Poème de l'île et du sel est admirable. Je vis ses différents instants de la même façon que je regardais les aspects de la mer cet été, dans une île qui n'est pas celle des charmants dessins de Quéré, mais tout de même sœur de celle du poème. Avec quelle sûreté et quelle précision vous faites tourner cet objet dont les facettes mirent l'infini dans le fini (un peu trop hégélien, cela, mais toutes les philosophies sont issues de la mer, les grandes.

Extrait d'une lettre à Gérard Le Gouic (17 octobre 1977), in Jean Wagner, « Gérard Le Gouic ou La Bretagne universelle » — pp. 130-131
J.-L. CHAUVIN : Poème de l'île et du sel nous parle avec tendresse des paysages d'une de ces îles bretonnes que l'auteur connaît bien, et de la mer, omniprésente, « sujet réel » du livre, abordé non pas de front, mais […] à travers les images que nous renvoient d'elle rochers, sables et îliens. Ceux-ci son confrontés chaque jour à ce qu'elle représente pour eux, c'est-à-dire un moyen de subsistance, mais aussi un élément au sein duquel ils risquent quotidiennement de se confondre à jamais. D'un paysage très précis, on passe au fur et à mesure que le poème se développe, à l'évocation d'une nature à la fois hostile et nourricière dans ce qu'elle peut avoir de plus mythique, sans que le poème soit pourtant jamais coupé de ses racines.

« Gérard Le Gouic ou La Bretagne universelle » — p. 47
EXTRAITS

Ici
les femmes ne quittent jamais l'île.

Quand on leur parle des continents
elles croient qu'il s'agit encore de la mer.

    p. 66

Ici
les hommes meurent rarement dans l'île,

le cimetière
pour eux est une île étrangère

dont ils n'entreprennent jamais le tour.

    p. 104
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Trois poèmes pour trois âges de l'eau, I : « Poème de l'île et du sel » ill. par René Quéré, Quimper : Telen Arvor, 1977
  • « Barzoneg an enezenn hag an holen » trad. en breton par Naïg Rozmor, Brest : Brud nevez, Emgleo Breiz, 1990
  • « Insel und Salz Gedicht » aus dem Französischen von Fritz Werf mit Photographien von Vera Orfs, Andernach : Atelier-Verlag, 1991
  • « Song of salt and island » translated from French by Stanley J. Collier, Brest : Ed. du Liogan, 1994
  • « Hôtel des îles », in Jean Wagner, Gérard Le Gouic ou La Bretagne universelle, Rodez : Editions du Rouergue (Visages de ce temps, 35), 1987
  • « Ouessant » eaux-fortes de Serg Gicquel et photographie d'Odil'Ann, Nantes : Atelier d'art Couleur dite/parole peinte, 1996
  • Jean Wagner, « Gérard Le Gouic, ou la Bretagne universelle », Rodez : Editions du Rouergue (Visages de ce temps, 35), 1987

mise-à-jour : 10 septembre 2018
illustration : René Quéré
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX